Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Hotmail, Gmail, iCloud : quelle synchronisation pour votre smartphone ?

Introduction

cloudSi vous possédez un téléphone, vous vous êtes probablement déjà retrouvé devant une situation toute simple : comment sauvegarder efficacement des données importantes telles que les contacts et les événement du calendrier ?

La question vient se poser lorsque l’on change de téléphone, qu’on le perd ou qu’un problème technique intervient. Pendant longtemps, les contacts notamment pouvaient être enregistrés sur la carte SIM. Mais les informations ont augmenté et cette bonne vieille SIM est devenue beaucoup trop limitée.

Il existe une solution relativement simple : le cloud et les univers synchronisés. Grâce à ce cloud, une partie de vos données peut être déportée en ligne. Conséquence : elles ne peuvent pas être perdues en cas de remplacement du téléphone.

Nous vous proposons au fil de ce dossier d'étudier ces questions sous trois environnement : Gmail, Hotmail et iCloud, édités respectivement par Google, Microsoft et Apple. Nous utiliserons ces comptes afin des les configurer sur différents appareils et de vous en démontrer les bénéfices.

Qu’est-ce qu’un univers synchronisé ?

Il convient tout d’abord d’expliquer ce que nous entendons par « univers synchronisé ». Il s’agit d’un bouquet de services reliés les uns aux autres par une adresse de courrier électronique. Le trio de base concerne toujours les emails, les contacts et les agendas. Peuvent s’y greffer ensuite d’autres fonctionnalités telles que le stockage des fichiers ou encore la localisation de l’appareil mobile.

Ces environnements sont dits synchronisés parce qu’ils offrent la possibilité de s’intégrer dans de nombreux téléphones récents. Une fois configurés, ils synchronisent leurs données avec le smartphone ou la tablette. Ils permettent alors un hébergement distant des données.

Quels sont les avantages de ce type de bouquet ?

Le plus gros avantage d’un bouquet de services est qu’il permet de se débarrasser du « stress » des pertes de données. En effet, que vous utilisiez l’un des services sur un ordinateur ou un appareil mobile, toutes les actions sont envoyées vers le serveur. Globalement, tout ce que vous possédez en local n’est qu’un reflet de ce qui se trouve dans le « cloud ».

Le deuxième point important est la synchronisation. Elle permet certes de ramener les données sur un appareil, mais elle permet surtout d’établir une correspondance exacte entre tous vos appareils. Ainsi, une base de contacts sera identique entre un smartphone et un ordinateur, et l’ajout d’un contact depuis l’une des machines se répercute rapidement sur l’autre.

Une fois en place, ces bouquets permettent donc d’avoir toujours avec soi les dernières modifications sans se préoccuper de leurs sauvegardes.

Les univers Microsoft, Google et Apple

Les trois firmes sont les principaux acteurs des univers synchronisés dédiés au grand public. Chez Microsoft, il s’agit de la branche Live qui regroupe de très nombreux services. Côté Google, c’est Gmail qui a ouvert le bal, suivi par d’autres produits qui s’y sont rapidement greffés. Enfin, Apple a rénové l’année dernière son offre MobileMe et a lancé iCloud.

Chacun de ces environnements dispose de ses forces et de ses faiblesses, mais tous ont des points communs, notamment leur gratuité et leur capacité à prendre le relai pour enregistrer un maximum de vos données. Hotmail et Gmail ont un autre point commun : la connectivité Exchange. Comme nous le verrons dans les chapitres qui leur sont dédiés, c'est elle, et seulement elle,  qui va permettre de configurer les compte en mode push pour répercuter les modifications en live et récupérer plus que les simples emails.

Nous vous proposons donc le détail des offres des trois géants, notamment sur leur tronc commun emails/contacts. Nous aborderons également leurs spécificités, leur intégration dans les environnements mobiles et comment on peut les utiliser depuis un ordinateur. À ce titre, nous donnerons quelques exemples d’applications pouvant les prendre en charge de manière complète.

Nous aborderons ensuite plusieurs cas pratiques dans lesquels nous configurerons ces bouquets de services dans des appareils mobiles. Ces tests permettront d’ailleurs de toucher aux limites de ces services en fonction de leur capacité notamment à s’ouvrir sur les différents matériels. 

Gmail : créer un compte et l'utiliser sur ordinateur

Ouvrons le bal avec Gmail. Ce qui n’était au départ qu’un service de courrier électronique est devenu un réseau presque tentaculaire de services dont le point de connexion central est toujours cette fameuse adresse. Si vous souhaitez posséder un compte qui vous servira de pont entre vos appareils, il faut commencer par le créer.

gmail

Cette création est particulièrement simple, mais ce n’est pas un point sur lequel se distingue particulièrement : les concurrents le sont également. Il suffit de se rendre sur Gmail.com et de cliquer sur lien de création. Comme le montre la capture ci-dessus, on vous demandera quelques renseignements classiques, en particulier une autre adresse email qui servira de secours en cas de souci.

gmail

Une fois le compte créé, on peut se rendre dans Gmail. La disposition par défaut est celle d’une colonne à gauche avec l’accès aux dossiers classiques et une zone de droite d’affichage des courriers. Un clic sur l’un courrier fait basculer la zone vers le contenu de ce dernier. Une disposition que l’on peut changer pour afficher une vue en trois colonnes.

En haut à gauche se trouve le menu qui permet d’aller dans l’une des deux autres sections qui nous intéressent : Contacts.

gmail gmail 

L’accès à l’Agenda, dernière brique du trio de base, se fait dans la grande barre de menu tout en haut de l’écran.

gmail

Nous n’allons bien sûr pas écrire un mode d’emploi de ces services puisqu’il s’agit uniquement de vous montrer comment vous pouvez vous procurer facilement un trio email/contacts/agenda. Une fois que vous avez votre compte, il va falloir « malheureusement » en passer par une étape relativement pénible : l’inscription des données.

Le but va être en effet que vous puissiez retrouver ces données partout, et donc sur votre téléphone. L’étape préliminaire est donc d’entrer ces données, en particulier celles relatives aux contacts. Plus vous entrerez d’informations, plus vos fiches seront complètes. Ces détails se retrouvent en bonne partie sur les smartphones (et tablettes) mais cela dépend à la fois du service lui-même (ici Google) et de l’appareil lui-même.

Les contacts sont probablement les données les plus importantes quand on passe d’un téléphone à un autre. Pendant longtemps, ils ont été simplement enregistrés sur le téléphone. Désormais, ils seront distants et synchronisés avec votre compte, ce qui n’offre que des avantages. Nous allons aborder ce point dans le chapitre suivant, consacré à la synchronisation avec les plateformes mobiles.

Gmail : la synchronisation sur iOS

Maintenant que vous possédez un compte Gmail, vous allez pouvoir le configurer dans votre appareil. Nous allons commencer par un iPad pour illustrer la configuration sous iOS, mais la procédure est strictement identique pour un iPhone.

Il faut commencer par se rendre dans les Réglages de l’appareil, dans la zone « Mail, Contacts, Calendrier » :

ios gmail 

Mais ici attention : ne succombez pas aux sirènes du bouton « Google Mail » qui vous tend les bras. Appuyez à la place sur « Microsoft Exchange » :

ios gmail 

Le panneau qui apparaît ensuite vous demande des renseignements. Voici de quelle manière il vous faudra les remplir :

ios gmail 

Rien de bien compliqué, si ce n’est que le nom d’utilisateur doit contenir la partie de l’adresse située avant le « @ ». La description est simplement le nom que vous voulez donner au compte,. Nous avons choisi « Gmail » mais ce peut être ce que vous désirez.

À la validation de cette étape, iOS va vous demander l’adresse du serveur et il faudra indiquer « m.google.com » :

ios gmail 

À l’écran suivant, l’assistant va vous demander ce que vous souhaitez synchroniser : courrier, contacts et calendriers. Si les trois vous intéressent, il vous suffit de laisser en l’état puis de valider.

ios gmail 

Notez que vous pouvez revenir dans la configuration du compte à n’importe quel moment, notamment pour influer sur la période synchronisée pour les emails. Par défaut, elle est de trois jours, mais vous pouvez l’augmenter jusqu’à « Tout ».

ios gmail 

Durant les minutes qui vont suivre, l’appareil va synchroniser votre compte et y importer toutes vos données.

ios gmail 

Vous pouvez ensuite faire quelques tests. Par exemple, créer un contact dans l’interface de Gmail, puis vérifier son arrivée dans les contacts d’iOS :

gmail ios gmail ios 

Vous pourrez constater que la modification se répercute dans les quelques secondes qui suivent la validation de ces données. Même chose avec des événements du calendrier.

gmail ios gmail ios 

Ces modifications se font dans le sens et en mode push : tout contenu créé sur iOS sera répercuté sur le compte Gmail. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la synchronisation avec un tel compte, car toutes les fiches contacts que vous créerez dans l’avenir seront sauvegardées dans le cloud. En cas de perte ou de problème avec votre IPhone, rien ne sera perdu.

Gmail : la synchronisation sur iOS

Maintenant que vous possédez un compte Gmail, vous allez pouvoir le configurer dans votre appareil. Nous allons commencer par un iPad pour illustrer la configuration sous iOS, mais la procédure est strictement identique pour un iPhone.

Il faut commencer par se rendre dans les Réglages de l’appareil, dans la zone « Mail, Contacts, Calendrier » :

ios gmail 

Mais ici attention : ne succombez pas aux sirènes du bouton « Google Mail » qui vous tend les bras. Appuyez à la place sur « Microsoft Exchange » :

ios gmail 

Le panneau qui apparaît ensuite vous demande des renseignements. Voici de quelle manière il vous faudra les remplir :

ios gmail 

Rien de bien compliqué, si ce n’est que le nom d’utilisateur doit contenir la partie de l’adresse située avant le « @ ». La description est simplement le nom que vous voulez donner au compte,. Nous avons choisi « Gmail » mais ce peut être ce que vous désirez.

À la validation de cette étape, iOS va vous demander l’adresse du serveur et il faudra indiquer « m.google.com » :

ios gmail 

À l’écran suivant, l’assistant va vous demander ce que vous souhaitez synchroniser : courrier, contacts et calendriers. Si les trois vous intéressent, il vous suffit de laisser en l’état puis de valider.

ios gmail 

Notez que vous pouvez revenir dans la configuration du compte à n’importe quel moment, notamment pour influer sur la période synchronisée pour les emails. Par défaut, elle est de trois jours, mais vous pouvez l’augmenter jusqu’à « Tout ».

ios gmail 

Durant les minutes qui vont suivre, l’appareil va synchroniser votre compte et y importer toutes vos données.

ios gmail 

Vous pouvez ensuite faire quelques tests. Par exemple, créer un contact dans l’interface de Gmail, puis vérifier son arrivée dans les contacts d’iOS :

gmail ios gmail ios 

Vous pourrez constater que la modification se répercute dans les quelques secondes qui suivent la validation de ces données. Même chose avec des événements du calendrier.

gmail ios gmail ios 

Ces modifications se font dans le sens et en mode push : tout contenu créé sur iOS sera répercuté sur le compte Gmail. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la synchronisation avec un tel compte, car toutes les fiches contacts que vous créerez dans l’avenir seront sauvegardées dans le cloud. En cas de perte ou de problème avec votre IPhone, rien ne sera perdu.

Gmail : la synchronisation sur Android

Sous Android, la configuration du compte Gmail est un peu différente d’iOS et Windows Phone. La raison en est simple : ce sont deux produits Google. De fait, configurer un compte Gmail en fait forcément un compte principal avec synchronisation des courriers, contacts et agenda.

Dans les paramètres de votre appareil, rendez-vous dans la rubrique « Comptes & synchronisation » puis sur « Ajouter » :

gmail android 
Choisissez l’entrée « Google » puis cliquez sur « Connexion » si vous possédez déjà un compte. Sinon, vous pouvez en créer un directement depuis l’appareil. Cela étant, si vous êtes utilisateur d’Android, vous avez certainement déjà un compte Gmail puisqu’il est obligatoire pour différents services, notamment la boutique d’applications.

gmail android gmail android 

Puisque nous sommes en terrain Google, Android vous avertit tout de suite que votre compte va pouvoir servir à synchroniser et sauvegarder diverses données. Il vous propose d’ailleurs par défaut de garder en ligne une copie de votre téléphone, c’est-à-dire de ses données importantes.

gmail android 

Si l’on revient dans le compte, Android affiche la couleur :

gmail android 

Toutes les informations sont synchronisées par défaut, mais vous avez bien entendu le choix de décocher chaque élément un par un. Nous vous conseillons tout de même de les laisser actifs pour une raison simple : comme nous l’avons expliqué précédemment, tout nouveau contenu créé sur votre téléphone sera répercuté sur les sites, et vice versa. En théorie, vous ne pouvez plus perdre de données.

Vérifions tout de même que les données ont bien été synchronisées. Puisque les utilisateurs cherchent souvent un moyen simple de garder leurs contacts, les voici bien rangés dans leur emplacement dédié :

gmail android 

Même pour l’agenda :

gmail android

Et les emails sont bien entendu présents :

android gmail

Gmail : la synchronisation dans Windows Phone 7

L’intégration d’un compte Gmail dans Windows Phone 7 n’est guère différente du reste. Contrairement à Android bien sûr, la procédure n’est pas aussi intégrée, mais on en retrouve les bénéfices principaux une fois le compte configuré.

Pour ajouter le compte, il faut se rendre dans les Paramètres, puis dans « e-mail + comptes » :

gmail windows phone  

Il ne faut toujours pas succomber, comme dans le cas d’iOS, au piège de la sélection de l’étiquette « Google ». Sélectionnez, deux crans plus haut, l’entrée Outlook. D’ailleurs, la mention « Exchange » s'affiche directement en-dessous.

gmail windows phone 

Comme le montre l’écran, il vous sera demandé l’adresse email ainsi que le mot de passe. Valider cette étape vous amènera à une autre où l’on vous réclamera le domaine. Pas d’inquiétude, il n’y en a pas besoin : validez simplement et laissez le système travailler. Ici par contre, l’assistant n’est pas très bien fait car il manque un paramètre essentiel qui ne vous sera demandé qu’à la troisième étape : le serveur. Ici, inscrivez « m.google.com » et pensez à rajouter « @gmail.com » au nom d’utilisateur. Il n’y a pas besoin de toucher au reste.

gmail windows phone 

Le compte commence alors à se synchroniser immédiatement. Une fois que l’opération est menée, vous pouvez revenir dans le compte pour modifier quelques paramètres, notamment la période sur laquelle les emails sont synchronisés.

gmail windows phone 

Comme dans les autres sections, on peut contrôler que les contacts sont présents :

gmail windows phone 

Idem avec les emails :

gmail windows phone 

Et pour le cas pratique, utilisons le calendrier. Créons un évènement simple :

gmail windows phone 

Puis vérifions sa présence dans le navigateur :

gmail windows phone 

Et pour comparaison, regardons sur un iPad, lui aussi configuré avec le même compte Gmail en mode Exchange :

gmail windows phone 

Attention cependant : il existe un cas particulier si un compte Hotmail est présent sur le Windows Phone. Nous y reviendrons justement dans la section Hotmail. 

Cas particulier

Normalement, un Windows Phone a obligatoirement un compte Hotmail/Live configuré pour certaines actions comme l’achat d’applications sur le Marketplace. Il peut arriver cependant que votre compte principal ne soit justement pas un compte Hotmail, mais Gmail.

Sachez dans ce cas que ce n’est pas un problème. La synchronisation de Hotmail est obligatoire, mais vous avez la main sur certains points, notamment les contacts. SI votre compte Gmail est bien votre base principale de contacts, synchronisez ces derniers comme expliqué dans notre chapitre dédié, puis rendez-vous dans les paramètres. Basculez sur la section Applications, puis Contacts. Appuyez alors sur le bouton « Filtrer ma liste de contacts » :

hotmail live windows phone 

Vous obtenez une liste des comptes, et il vous suffit alors de décocher les cases de ceux qui ne vous intéressent pas. Vous pourrez donc nettoyer la liste des contacts et ne laisser que ceux que vous désirez. Un réglage très utile puisque le premier compte Hotmail que vous configurez dans Windows Phone 7 est considéré comme crucial et ne vous donne pas le choix sur les contacts.

Hotmail : créer un compte et l'utiliser sur ordinateur

Chez Microsoft, la synchronisation commence par un compte Live, autrement dit Hotmail. Difficile d’imaginer que ces vieux comptes, dont certains approchent les quinze ans d’existence, peuvent aujourd’hui être au centre de la stratégie de la firme. Et pourtant.

Créer un compte Live n’est pas plus compliqué qu’un compte Gmail. Rendez-vous sur cette page et complétez tous les champs demandés. Contrairement à Gmail, vous aurez le choix entre plusieurs affixes, à savoir hotmail.fr ou live.fr. Ce choix est purement cosmétique et n’entraine aucune différence technique par la suite.

live hotmail

L’interface d’Hotmail est moins « propre » que celle de Gmail ou de Mail dans iCloud. Toutefois, si tout va bien, vous n’aurez pas à y venir souvent car le compte est souvent paramétré par la suite dans le téléphone, la tablette et les applications clientes telles que Windows Live Mail. L’accès aux contacts et aux calendriers se fait via un placement de la souris sur le menu Hotmail en haut à gauche, ou via les liens en bas à gauche.

live hotmail

Nous avons créé quelques contacts de tests qui nous serviront par la suite à tester la synchronisation des données sur les appareils mobiles. Notez qu’au sein d’Hotmail vous avez la possibilité de marquer des contacts comme favoris pour les retrouver plus facilement par la suite.

live hotmail

Le calendrier est également très simple dans son fonctionnement puisqu’un clic dans une case permet de créer un évènement. Nous en avons créé deux, là encore pour pouvoir en inspecter la synchronisation plus tard.

live hotmail

Notez que toutes ces données se synchroniseront également dans Windows Live Mail.

Hotmail : la synchronisation dans iOS

Maintenant que vous êtes équipé d’un compte Hotmail, vous allez pouvoir le configurer dans un appareil sous iOS comme un iPhone, un iPad ou un iPod Touch. Là encore, nous allons nous baser sur la connectivité Exchange.

Commencez par vous rendre dans les Réglages de votre appareil iOS, puis sélectionnez « Mail, Contacts, Calendrier » :

hotmail live ios 

Depuis iOS 5 il n'est plus nécessaire de cliquer spécifiquement sur Exchange. Apple a ajouté une entrée Hotmail qui utilise Exchange avec une configuration simplifiée :

hotmail live ios 

Les informations qui vous seront demandées seront simples : l’adresse est celle du compte Hotmail, idem pour le mot de passe. La Description est tout simplement le nom que vous souhaitez donner à votre compte.

hotmail ios 

Si tout s’est bien passé, l’écran suivant va vous proposer des choix sur les types de données que vous souhaitez synchroniser :

hotmail ios 

Après cette étape, le compte est considéré comme prêt. Vous pouvez revenir à l’intérieur pour en modifier certains paramètres, en particulier la période de synchronisation, fixée par défaut à 3 jours. Si vous sélectionnez « Tout », c’est l’intégralité de vos emails qui va être rapatriée, ce qui peut prendre un certain temps.

hotmail ios 

Reste alors à vérifier vos contacts :

hotmail live ios 

Vous pouvez créer un contact depuis iOS et vérifier son apparition quasi-instantanée dans l’interface web de Hotmail :

hotmail live ioshotmail live ios 

Vous retrouverez également vos évènements dans la partie Calendrier :

hotmail live ios 

Quant aux mails, ils sont bien là eux aussi :

hotmail live ios 

À partir de maintenant, votre appareil iOS représente un miroir de vos données Hotmail/Live. Tout contact ajouté depuis l'iPhone ou l'iPad enverra immédiatement une copie sur le serveur. En cas de perte, de vol ou de problème technique, vos données sont ainsi à l’abris. 

Hotmail : la synchronisation dans Android

La configuration d’un compte Hotmail sur un smartphone ou une tablette Android n’a rien de compliqué. Les étapes vont d’ailleurs ressembler en grande partie à ce que l’on pu voir sous iOS. En effet, il s’agit encore une fois de déclarer un compte Exchange et de simplement renseigner les champs qui sont demandés.

Rendez-vous donc dans les Paramètres de votre appareil, pour y trouver « Comptes et synchro » :

hotmail android 

Malgré l’envie qui vous taraude d’appuyer sur E-mail, sélectionnez plutôt « Entreprise » :

hotmail android 

Android vous indique alors que vous allez configurer un compte Exchange. Commencez donc par indiquer l’adresse Hotmail ainsi que le mot de passe qui l’accompagne :

hotmail android 

Après avoir validé, le système va vous demander le nom d’utilisateur ainsi que l’adresse du serveur. Faites bien attention à remettre l’adresse Hotmail pour le nom, ainsi que l’adresse serveur « m.hotmail.com » plus bas.

hotmail android 

Après avoir validé, et si vous ne vous êtes pas trompé dans les renseignements demandés, Android vous affiche une vue de synthèse de tout ce qui va se passer :

hotmail android 

Vous pouvez voir notamment que les emails, contacts et agendas vont être synchronisés et que le système vous notifiera des nouveaux éléments. Vous pouvez revenir ensuite dans le compte pour changer certains paramètres comme la période sur laquelle les emails sont synchronisés. Android met ce réglage par défaut sur « Automatique », mais on peut choisir d’autres durées :

hotmail android 

Reste donc à vérifier les données, en commençant par les contacts :

hotmail android 

Puis le calendrier :

hotmail android 

Et enfin les emails.

hotmail android 

Comme d’habitude, le compte Hotmail sur Android représente un miroir de votre compte. Les actions que vous ferez sur votre téléphone seront répercutées en ligne et donc sur les autres appareils qui y sont connectés, comme effacer un email ou créer un contact.

Hotmail : la synchronisation dans Windows Phone

Configurer Hotmail dans un Windows Phone est un cas idéal. Vous allez en effet utiliser un compte Microsoft dans un produit Microsoft, ce qui débloque des avantages particuliers. En fait, si vous avez un Windows Phone, vous avez certainement déjà un compte Hotmail associé, ne serait-ce que parce que le système en demande un pour acheter des applications sur le Marketplace.

Pour configurer un compte Hotmail, il faut se rendre dans les Paramètres puis dans la rubrique « e-mail + comptes » :

gmail windows phone

Ici pas question d’Exchange : appuyez sur Windows Live et laissez-vous guider par les étapes d’installations. Entrez tout d’abord votre adresse email puis le mot de passe :

hotmail live windows phone 

Aucun renseignement supplémentaire n’est demandé car il s’agit d’un cas idéal, disions-nous. Le système revient à l’écran des comptes et vous montre que la synchronisation est en train de se faire. Une fois que celle-ci est terminée, vous pouvez revenir dans le compte pour en vérifier les réglages :

hotmail live windows phone 

Par défaut, le compte se règle en mode push, c’est-à-dire « à l’arrivée des éléments ». Vous pouvez changer la période de synchronisation pour l’étendre au-delà des sept derniers jours. S’il s’agit du compte principal qui va vous servir à synchroniser un maximum de données, nous vous conseillons de laisser toutes les cases cochées.

Il suffira ensuite de vérifier les contacts :

hotmail live windows phone 

Le calendrier :

hotmail live windows phone 

Et bien entendu les emails, qui sont tous là :

hotmail live windows phone 

Si vous avez une Xbox configurée avec le compte Live, ce dernier sera accessible désormais. Microsoft concentre en effet désormais un maximum d’informations sur ces comptes, et la plupart sont exploitables depuis le smartphone.

Cas particulier

Normalement, un Windows Phone a obligatoirement un compte Hotmail/Live configuré pour certaines actions comme l’achat d’applications sur le Marketplace. Il peut arriver cependant que votre compte principal ne soit justement pas un compte Hotmail, mais Gmail.

Sachez dans ce cas que ce n’est pas un problème. La synchronisation de Hotmail est obligatoire, mais vous avez la main sur certains points, notamment les contacts. SI votre compte Gmail est bien votre base principale de contacts, synchronisez ces derniers comme expliqué dans notre chapitre dédié, puis rendez-vous dans les paramètres. Basculez sur la section Applications, puis Contacts. Appuyez alors sur le bouton « Filtrer ma liste de contacts » :

hotmail live windows phone 

Vous obtenez une liste des comptes, et il vous suffit alors de décocher les cases de ceux qui ne vous intéressent pas. Vous pourrez donc nettoyer la liste des contacts et ne laisser que ceux que vous désirez. Un réglage très utile puisque le premier compte Hotmail que vous configurez dans Windows Phone 7 est considéré comme crucial et ne vous donne pas le choix sur les contacts.

L'exception iCloud : les services d'Apple sur Mac

iCloud est le bouquet de services d’Apple, et c’est aussi un cas particulier : des trois produits de ce dossier, c’est le seul à ne pas pouvoir fonctionner ailleurs que sur du matériel Apple. Il est tout aussi gratuit que les autres et dispose de ses propres avantages et inconvénients, mais il vous faudra obligatoirement un Mac ou un iDevice pour vous en créer un compte.

Créer un compte iCloud nécessite un Mac sous Lion ou un iDevice avec iOS 5. Les deux systèmes d’exploitation vous le proposeront d’ailleurs automatiquement à la première mise en route de l’appareil. Sachez cependant qu’un compte iCloud n’a rien d’obligatoire bien qu’Apple vous suggère fortement qu’il s’agit d’une étape recommandée.

Pourquoi ? Parce qu’iCloud synchronise une liste d’informations que vous n’aurez donc plus à surveiller. Un compte iCloud comprend une adresse email, les contacts, les agendas et d’autres types de données. Une capture de l’interface de contrôle sous Lion illustre bien les capacités :

icloud

Si vous créez le compte iCloud depuis Lion, le système vous proposera de synchroniser l’ensemble des données automatiquement. Mail ajoutera le compte, les contacts seront intégrés dans le Carnet d’adresses et ainsi de suite. Tout nouveau contact ou élément de l’agenda sera immédiatement synchronisé.

iCloud dispose en outre d’une interface web dans laquelle on se rend depuis l’adresse http://www.icloud.com :

icoud

On retrouve les trois éléments principaux ainsi que la fonction « Localiser mon iPhone » qui fait exactement ce qu’elle annonce : afficher la position géographique de l’iPhone, bien que cela fonctionne aussi avec un iPad. Cette fonction offre plusieurs autres avantages, notamment la possibilité de bloquer le téléphone à distance en cas de vol ou encore l’effacement des données.

icoud

Le bouquet propose en outre la synchronisation des signets de Safari, utile pour faire le lien entre le navigateur classique et sa version mobile. Le Flux de photos sert quant à lui aux iPhone : quand des photos sont prises, elles sont automatiquement envoyées dans le Flux, et l’utilisation d’iPhoto sur le Mac permet de les récupérer par la suite (limite de 1000 photos en cours). Accès à mon Mac et Localiser mon Mac permettent respectivement d’accéder à sa machine depuis un autre Mac et de retrouver son ordinateur portable par triangulation.

Mais qu’en est-il d’iCloud sur un iDevice ? 

iCloud : la synchronisation dans iOS

iCloud sur iOS est ce que l’on appelle là encore un cas idéal. Nous verrons pourquoi plus tard. Apple a conçu son bouquet de services en accord avec les capacités de ses produits pour créer un trait d’union quasi-permanent.

Si vous configurez iCloud sur un appareil iOS, il ne peut y avoir que deux cas de figure :
  • Soit vous possédez déjà un compte
  • Soit vous créez un nouveau compte
Dans le premier cas, vous n’aurez pas grand-chose à faire car tous vos paramètres vont revenir vers votre appareil de manière transparence, y compris vos contacts et autres. Bien sûr, cela suppose que vous ayez utilisé le compte iCloud pour sauvegarder vos données. Dans le cas contraire, la manipulation ne vous sera guère utile, mais il n’est pas trop tard pour commencer à vous intéresser. Il suffit d’ailleurs de lire la suite de cette page.

Plaçons-nous dans le cas d’un utilisateur qui utilise son iPhone ou iPad pour la première fois et qui se retrouve donc face au compte iCloud. iOS 5 va vous demander de choisir entre un compte existant et un nouveau. Sélectionnez « Nouvel identifiant » et passez à la suite. À l’écran suivant, sélectionnez l’adresse iCloud et continuez.

icloud ios icloud ios 

L’écran suivant est le plus intéressant. iOS vous informe qu’iCloud peut enregistrer les photos, applications, contacts, calendriers et autres en ligne pour qu’ils soient partagés entre tous les appareils liés par le même compte. Puisque nous sommes justement ici pour cela, acceptez et validez.

icloud ios 

iOS va vous proposer également d’enregistrer des sauvegardes sur iCloud. Celles-ci vont se déclencher quand vous serez connecté à un réseau Wi-Fi, pas question d’utiliser la connexion 3G. Nous vous conseillons d’accepter pour une raison simple : dans la très grande majorité des cas, votre appareil iOS n’aura jamais besoin d’être connecté en USB à votre ordinateur. En cas de problème, les données pourront être rappelées en reconfigurant le même compte iCloud sur votre iPhone ou iPad.

icloud ios icloud ios

L’option suivante vous sera également utile : la possibilité de localiser votre appareil. Depuis l’interface du site d’iCloud, comme on le verra plus tard, vous pourrez visualiser votre appareil sur une carte, le bloquer ou encore provoquer l’effacement des données à distance.

Une fois que le compte est configuré, vous pouvez vous rendre dans les Réglages pour inspecter les paramètres d’iCloud :

icloud ios

À partir de maintenant, une grande partie de vos données sera synchronisée en ligne. Chaque nouveau contact créé sera enregistré et directement accessible en ligne sur icloud.com.

icloud ios

Exemple :

icloud iosicloud ios 

Vous n’avez rien à faire pour les courriers car le compte va s’inscrire tout de suite dans Mail sur iOS.

Même constat pour les calendriers, mais vous devez commencer maintenant à comprendre que tout fonctionne de la même manière dans ce type d’environnement.

Le même icloud.com vous permettra de retrouver votre appareil si vous l’avez égaré ou si on vous l’a volé :

icloud
 

Cas idéaux et perspectives d'évolution

Les cas idéaux

Si vous avez parcouru ce dossier, vous avez pu vous rendre compte que l’on distingue trois cas idéaux. Enfonçons donc des portes ouvertes : chaque cas idéal consiste simplement à prendre l’offre d’un éditeur et à l’utiliser sur le système d’exploitation mobile de la même société.

Du coup, les trois cas se distinguent facilement :
  • Gmail sur Android
  • iCloud sur iOS
  • Live sur Windows Phone
Chaque bouquet de services propose le trio email/contacts/agenda, exploitable (à l’exception d’iCloud) partout en mode Exchange. Mais dans une situation idéale, les possibilités vont beaucoup plus loin.

icloud gmail ios

Chaque liaison OS/service du même éditeur débloque des fonctionnalités supplémentaires comme on a pu le voir. Nous vous mettons cependant en garde : même si les sirènes peuvent être irrésistibles, il est toujours judicieux de réfléchir à certaines conséquences.

En dehors en effet du trio de base, les autres fonctionnalités vont nécessairement vous bloquer si vous envisagez un départ vers un autre écosystème. Ce sera par exemple le cas d’un SkyDrive avec l’offre Live de Microsoft, ou encore de documents stockés dans Google Docs. Pris séparément, chaque service peut exporter ses données, mais il n’y a pratiquement aucun automatisme permettant d’accéder la tâche.

C’est particulièrement le cas avec iCloud. Si votre objectif après avoir acheté un iPhone est d’avoir un Mac, cela renforcera la cohésion de l’offre d’Apple. Dans le cas contraire, un passage à une autre plateforme pourrait s’avérer plus problématique. iCloud ne peut en effet pas être configuré comme un compte Exchange : la partie mail peut être paramètrer en IMAO dans n’importe quel client, mais cela s’arrête là.

Il faut donc prendre en compte une autre donnée : les perspectives pour chaque bouquet de services.

Perspectives d’évolution

En termes de services purs, ceux de Google offrent actuellement une homogénéité supérieure accompagnée d’interfaces très claires. Gmail et autres se distinguent en outre par une rapidité qui est toujours au rendez-vous et des problèmes très rares. Seulement voilà, Microsoft et Apple disposent d’avantages qui leurs sont propres.

Le compte Live de Microsoft est en effet promis à un « grand » du fait de son intégration dans Windows 8. Ce qui vous sert à synchroniser des contacts sur votre smartphone par exemple sera également présent dans le système d’exploitation. Un compte unique pour que toutes vos données vous suivent, quel que soit le type de plateforme : voilà précisément ce que veut réaliser Microsoft.

Même constat du côté d’Apple, qui a même commencé avant avec son MobileMe. Devenu iCloud, le bouquet a cependant perdu quelques services au passage, comme le stockage en ligne de 20 Go iDisk ou encore la capacité d’enregistrer les clés Wi-Fi automatiquement. Mais il est certain qu’Apple va augmenter progressivement le nombre de fonctionnalités pour encourager toujours plus les utilisateurs à acheter ses produits. C’est d’ailleurs l’un des gros avantages commerciaux de ces offres gratuites : elles favorisent une forme de loyauté.

Votre choix va donc se faire sur la base de vos envies actuelles et futures, pour peu que vous les connaissiez suffisamment. Si vous comptez rester sur la même plateforme pendant longtemps, il est préférable d’utiliser le bouquet idéal qui l’accompagne. Dans le cas contraire, choisissez-en un qui correspondra le mieux à vos attentes, notamment en matière d’ergonomie.

Le mieux sera alors de choisir entre les offres de Microsoft et Google qui, d’une manière générale, pourront s’implanter dans n’importe quel appareil prenant en charge Exchange. Ajoutons d’ailleurs à ce sujet que d’autres plateformes telles que BlackBerry ou Bada prennent en charge ces connexions, ce qui vous « libère » en quelque sorte de manipulations ardues en cas de changement.

Conclusion

La conclusion de ce dossier est très simple : l’utilisateur a tout à gagner à se pencher sur le cloud pour ne pas perdre ses données. Il s’agit d’un changement d’attitude assez profond par rapport aux utilisations actuelles qui sont assez orientées vers la sauvegarde manuelle, mais les bénéfices sont importants.

cloud 

Si vous possédez plusieurs appareils, ils afficheront un état « live » de votre compte. Si vous effectuez une action sur l’un, tous les autres seront influencés. Cela va de la création d’un contact à la suppression d’un mail en passant par les mises en place d’évènements dans les calendriers.

Bien entendu, le choix du compte va déterminer votre degré de « liberté ». Les comptes Hotmail et Gmail pourront être utilisé sur un très grand nombre d’appareils, tant que ceux-ci gèrent Exchange : iOS, Android, Windows Phone 7, BlackBerry OS, Bada et autres. Vous retrouverez toujours le trio emails/contacts/agenda.

Si vous choisissez un compte provenant du même éditeur que le système d’exploitation, vous débloquerez des avantages supplémentaires, mais avec un inconvénient : si vous changez un jour de plateforme, ils ne pourront pas vous suivre.

Ajoutons quand même un avantage particulier au mix des plateformes : en ne mettant pas tous vos œufs dans le même panier, vous évitez qu’un même éditeur n’ait la main mise sur l’ensemble de vos données. Un sujet particulièrement vif actuellement comme le montre l’actualité sur Google et sa nouvelle politique de confidentialité.

À vous donc de choisir le bouquet de services qui vous correspondra le mieux !
 
0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.