Windows Vista beta 1 et Internet Explorer 7 Pre-Release

Du fait de la sortie aujourd'hui même de la version bêta 1 de Windows... 91
Du fait de la sortie aujourd'hui même de la version bêta 1 de Windows Vista (ex-Longhorn) et Internet Explorer 7, de nombreuses informations commencent à tomber, la plupart confirmant des rumeurs passées. Cette version aurait dû être proposée aux bêta testeurs le 3 août prochain, or il semble que Microsoft ait pris une semaine d'avance sur son calendrier, puisque cette bêta 1 est d'ores et déjà disponible. Notre confrère ActiveWin a publié de nombreux détails sur le futur système du géant américain Microsoft ainsi que sur la version 7 de son navigateur. Commençons d'abord par ce dernier.

Il y a deux semaines, Vincent, notre spécialiste ès Microsoft, nous confirmait que Internet Explorer intègrerait une technologie anti-phishing ainsi qu'un anti-virus, bien qu'un doute subsistait concernant ce dernier. Selon les documents d'ActiveWin, IE7, du moins cette Pre-Release, insiste bien sur la sécurité, puisque l'on trouve un filtre anti-phishing, ainsi qu'une fontion nommée "Untrusted Publishers". Son but est de vérifier l'authentification des fichiers que vous téléchargez, ceci afin de bloquer (ou non) l'installation de fichiers provenant d'une société à laquelle vous ne faites pas confiance.

Toujours concernant Internet Explorer 7 PR (Pre-Release), on retrouve bien évidemment un anti pop-up et une meilleure gestion des cookies et du cache (semble t-il). Rappelons nous que cette version, qui intrègre notamment les DRM (Digital Rights Management) via les RMS, et qui nous réservera peut-être d'autres surprises, est prévue pour sortir par défaut avec Windows Vista, mais sera aussi disponible sur Windows XP et Server 2003. Par contre, si vous faites parti des nombreux utilisateurs de Windows 2000, vous ne pourrez pas tester IE7, pour le bonheur de Mozilla Firefox.

Mais revenons à Windows Vista Pre-Release (Bêta 1). On retrouve le fameux code unique d'activation, dont le but premier est de réduire le "piratage" de Windows Vista, mais aussi de bien vérifier qu'il ne s'agit pas d'une version non finalisée vendue à la sauvette. Internet Explorer, Outlook Express et MSN feront toujours partis des bagages de cette version de Windows. On remarque même la présence de Windows Media Player. Il est néanmoins plausible que ce dernier ne soit pas proposé aux européens après les frictions rencontrées entre Microsoft et l'Union Européenne.

Comme nous en avait parlé Vincent auparavant, Windows Vista intègrera aussi les Rights Management Services (RMS), les DRM (Digital Rights Management) versions Microsoft. Uniquement logiciel bien entendu, ce fameux client RMS est une technologie de protection de l'information fonctionnant selon Microsoft autant en ligne que hors ligne, avec ou sans pare-feu. Les RMS vous permettront entre autres de définir exactement comment seront utilisés les fichiers que vous enverrez à vos amis, comme par exemple autoriser uniquement son ouverture et son impression, et non sa modification.

Certains remarqueront aussi la présence du "Speech Recognizer". Comme vous l'avez sans doute deviné, il s'agit d'un logiciel de reconnaissance vocale. Ce concept existe depuis de très nombreuses années, et n'a pas toujours fait ses preuves, cependant Microsoft semble avoir particulièrement travaillé sur ce logiciel, je cite : "La reconnaissance vocale grâce au système de reconnaissance de la parole de Microsoft s'améliorera en exactitude en apprenant comment une personne se sert de son idiome, i.e. les mots qu'elle aime employer, la manière dont elle use de la grammaire, et sa fréquence du nombre de mots."

Nous devrions d'ici ces prochains jours en savoir bien plus, les bêta-testeurs n'étant pas avares d'informations habituellement.