Windows Future Storage : Oui ? Non ? Peut-être ?

Il fut une époque où ils étaient trois : Avalon, Indigo et le Windows... 45
Il fut une époque où ils étaient trois : Avalon, Indigo et le Windows Future Storage, alias WinFS. Ils étaient les trois piliers insécables de Longhorn, la prochaine version de Windows, prévue pour 2006 dans sa version client et pour 2007 dans sa version serveur.

Puis les plans ont changé, et d'un Longhorn "siphon d'évier" nous sommes passés à une transition en douceur : WinFS sortirait après Longhorn, pour des questions de délais sur cette technologie, Avalon et Indigo seraient disponibles pour Windows XP et 2003 Server. Objectif : faciliter la transition, pour favoriser l'emploi de ces nouvelles technologies. Récemment, Internet Explorer 7.0 a été également arraché à Longhorn pour venir s'installer lui aussi sur XP et 2003 Server.

Pourquoi tant de changements ? Les raisons sont multiples, mais la principale reste l'écart volontairement créé entre "avant" et "après". Je m'explique : les problèmes de sécurité concernant Windows XP sont légions. Qu'importent les raisons, les faits sont là, et Microsoft investit énormément de son temps et de son argent afin d'essayer de revenir à un niveau décent de sécurité. Le Service Pack 2 a été conçu dans cette optique et est en partie une réussite. Voilà pour le "avant".

Mais Microsoft est conscient qu'il lui faut préparer des plans bien plus larges et prévoir la sécurité en amont, soit dès le départ de la conception du système. C'est là l'un des grands objectifs de Longhorn.

Microsoft a cependant commencé à stocker les nouveautés dans ce domaine pour son prochain système, abandonnant littéralement les utilisateurs face à la recrudescence des problèmes de sécurité. La firme avait prévu de lancer en 2006 un système entièrement nouveau qui balaierait d'un coup toutes ces tâches dans le paysage lumineux caractéristique de l'image que donne la marque à ses produits. C'était ce que les analystes ont appelé le "siphon d'évier".

Mais le mieux est parfois l'ennemi du bien, des choses pressantes requéraient l'attention du géant et trop de nouveautés peuvent tuer la nouveauté. Un système totalement nouveau, où les développeurs auraient du réapprendre toutes les bases, quel que soit le domaine visé : cela semblait se profiler comme un mur sombre à l'horizon. Alors les plans de Microsoft ont changé. Les grandes sociétés éditrices de logiciels auraient attendu que Longhorn commence à être adopté pour y porter leurs logiciels. En plus d'apprendre à concevoir du code managé, il aurait fallu apprendre dans la foulée les nouvelles possibilités offertes par Avalon et Indigo. Ceux qui se souviennent de la transition de MacOS 9 vers MacOS X savent qu'aujourd'hui encore, certains logiciels sont toujours "carbonisés".

De tous les piliers fondateurs, le plus mystérieux finalement est celui dont l'avenir est décidément incertain : WinFS. En projet sans jamais l'avoir été vraiment pendant 20 ans chez Microsoft, ce système de fichiers qui représente l'avenir du stockage pour le géant n'en finit plus de voir ses plans changés.

Intégré à Longhorn d'abord, puis retiré à cause de retards pris sur l'ensemble de la plateforme .Net ainsi que sur SQL Server 2005, il était aux dernières nouvelles reporté à 2008, voire même 2009 selon certaines sources. Tant et si bien que certains ont surnommé cette épopée "The Neverending Story" (pour ceux qui cherchent la musique, le nom du chanteur est Limahl). Il y a quelques jours, Tom Rizzo, directeur de la gestion de SQL Server déclarait que WinFS serait rendu disponible pour Windows XP. Stupéfaction chez les analystes.

Les déclarations de Tom Rizzo ont fait sensation et la question était sur toutes les lèvres : pourquoi ? En effet, si l'on considère que Windows XP est sorti en 2001 et que WinFS ne sortira pas avant l'avènement de Longhorn Server en 2007 au strict minimum, l'adaptation du nouveau système de fichiers semble illogique. Windows XP ne sera plus supporté par Microsoft, et ce serait une raison supplémentaire de ne pas passer à Longhorn.

Interrogé par BetaNews, Microsoft a répondu cependant que rien n'était sûr et que le portage de WinFS vers Windows XP était toujours sujet à discussion. La société a seulement confirmé que WinFS est prévu pour Longhorn et qu'il fera partie des futures versions du système d'exploitation, dont la seule connue pour le moment est Blackcomb en 2011.

Donc finalement, c'est presque un retour à la case départ : on ne sait pas grand chose.