Une société condamnée pour non respect de la GPL

Harald Welte, un développeur allemand, est à l'origine de l'un des composants de Linux (initrd). Il avait déposé une plainte contre la société californienne Fortinet qu'il accusait d'utiliser Linux sans respecter la GPL.

Et bien Fortinet a été reconnue coupable. Cette société spécialisée dans les solutions de sécurité risque de se voir interdire la vente de certains de ses produits, notamment FortiGate et FortiWifi. Frédéric Couchet, président de la branche française de la Free Software Foundation, explique :

"La démarche d"Harald Welte a avant tout un but pédagogique. Car beaucoup d’entreprises pensent que les développeurs de logiciels libres ne sont pas prêts à se battre pour défendre leurs droits. Violer une licence GPL, c’est commettre un acte de contrefaçon et dans le cas de Fortinet, il semble bien qu’il y ait eu intention de violer les conditions d’utilisation de la licence GPL, voire de dissimuler cette violation. Résultat, cette entreprise risque de perdre ses droits sur certains produits au niveau mondial."

Ce n'est pas la première fois qu'Harald Welte parvient à faire condamner une société ne respectant pas la GPL. En Mai 2004, Sitecom avait été condamnée de la même façon que Fortinet après avoir été accusée de ne pas respecter les termes de distribution du composant "netfilter/iptables", au développement duquel il avait également participé.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !