Un processeur pour gérer la physique dans les jeux ! <b>MAJ</b>

PhysXBientôt une « carte physique » sur un slot PCIe 1x dans nos ordinateurs ? Pour l'instant, le calcul de la physique des objets est pris en charge par le processeur central, mais une société vient de mettre au point un processeur entièrement conçu pour gérer matériellement la physique des objets et des corps dans les jeux : le processeur PhysX, de la société AGEIA.

Après le CPU et le GPU/VPU, voici donc le PPU, Physics Processing Unit. Ce nouveau type de processeur est entièrement créé pour simuler les comportements physiques des corps en interactions dans une application. Bien sûr, ce PPU est fournit avec un SDK de développement, car il ne peut interpréter que des instructions logicielles pour mettre en place ses simulations en temps réel.

Ainsi, ce processeur peut simuler de multiples interactions physiques dans les jeux, le tout en temps réel, et même au niveau d'une multitude de petites particules. Par exemple : vous tirez sur un mur, le PPU pourra créer sur le champs les fragments de matière éparpillés et rebondissant sur d'autres matériaux... Ca laisse rêveur.

Ce PPU peut donc simuler les collisions à haute vitesse, la dynamique des objets souples (corps), la dynamique des fluides, des cheveux et des habits. AGEIA promet que son SDK est stable, et souple à souhait. Il fonctionne parallèlement à tout moteur 3D, et supporte même le multi-threading (ça commence dans les jeux !).

La chose étant toute nouvelle pour les développeurs, la société a mis l'accent sur les tutoriels et les explications, toutes les informations nécessaires sont disponibles sur cette page.

Bientôt la même chose avec l'IA ? ;)
Merci à zebiloute ;)


MAJ :
The Inquirer a réussi à se procurer une photographie de ce PPU. Il apparaît donc bien sous la forme d'une carte additionnelle qui a la particularité d'être à la fois PCIe 1x et PCI !

De plus, le circuit de simulation physique n'a pas l'air de faire dans la dentelle : un PPU de 125 millions de transistors, produit par TSMC, qui à l'air d'un vrai GPU, doté même de 128 Mo de RAM GDDR-3 ! La puce dégage 25W de chaleur, et peut traiter jusqu'à 32000 particules simultanément, ou 50 000 "os" rigides de squelette d'animation, contre 200 pour un CPU classique. Admirez plutôt l'ère de la gestion matérielle de la physique s'ouvrir :

PPU

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !