Sony cède dans l'affaire des PS2 défectueuses

Accord à l'amiable avec un collectif de plaignants 27

La plainte collective contre les problèmes de la PS2 de Sony en Amérique du Nord vient enfin d'aboutir à un accord à l'amiable négocié entre le collectif de consommateurs plaignants et le japonais.

Beaucoup de possesseurs de la PS2 ont pu rencontrer des problèmes aléatoires d'erreur de lecture sur certains DVD. La console affichait mystérieusement un « disc read error », et plantait joliment. Le problème s'est avéré suffisamment récurrent pour qu'un groupe de clients porte plainte contre Sony, une « class action » comme il en existe de plus en plus outre-Atlantique.

Le groupe a pu faire céder Sony, mais pas sans une certaine amertume. Sony affirme en effet à notre confrère GameSpot que si l'action avait été portée devant le juge, la firme aurait gagné. Un de ses représentants explique en effet qu'il est « convaincu qu'il n'y a aucun problème avec ces modèles de consoles ». Le japonais déclare en fait avoir préféré un accord à l'amiable pour éviter les coûts très élevés qu'un procès leur aurait occasionnés.

Sony a donc consenti à plusieurs compensations au choix pour le groupe de consommateurs américains et canadiens mécontents. Chacun pourra recevoir soit un chèque de 25 dollars, soit un jeu gratuit tiré d'une liste précise, soit une réparation ou un remplacement gratuit ou à prix réduit. Cet accord devra être approuvé par le juge le 28 avril aux USA, et le 11 mai au Canada. Pour bénéficier de l'accord, il faudra envoyer une preuve d'achat et de réparation par mail avant le 16 février 2006.

Pour les curieux, tous les détails de l'accord sont disponibles sur cette page. Pour les Français victimes du même problème, oubliez cette news et pleurez dans votre coin...