Office 12 : Microsoft se bat encore contre l'open source

Office 12 est sans nul doute une future vache à lait pour Microsoft. Office 2000, XP et 2003 étaient sortis de manière rapprochée et le public se demandait ce qui pouvait bien justifier l'achat d'une nouvelle licence. Cette fois, Microsoft joue la carte du "Reculer pour mieux sauter", de même que pour son nouveau Windows. L'atout principal de cette nouvelle version : un nouveau format de fichier basé sur le XML et "ouvert".

Ouvert jusqu'à quel point ? Insuffisamment en tout cas pour Richard Stallman et pour bon nombre d'acteurs du libre. La licence que Microsoft mettra en place pour son futur format de fichier d'Office 12 permet à ceux qui le souhaitent d'intégrer ce format dans leurs applications, sans payer quoi que ce soit à Microsoft. Cette licence "Royalty Free" est ouverte selon Microsoft car la société s'est détachée du format binaire.

En ce qui concerne le logiciel libre, le format d'Office 12 n'a rien d'ouvert et est même conflictuel vis-à-vis de la licence GPL. Richard Stallman, auteur de cette licence, a indiqué que le nouveau format d'Office 12 n'apportera rien au logiciel libre. Il précise également que la licence entourant ce format a pratiquement été construite pour empêcher son utilisation dans les logiciels sous GPL : "La liberté de modifier le logiciel pour ses besoins privés, et la liberté de publier des versions modifiées sont deux composantes essentielles dans la définition du logiciel libre. Si ces deux conditions manquent, le logiciel n'est pas libre".

D'après les réponses de Microsoft, la société semble penser que chacun doit se débrouiller avec sa propre licence, mais interrogé sur la compatibilité avec la licence GPL, Jean Paoli, directeur de l'architecture XML chez le géant de Redmond déclare : "Je ne suis pas avocat et ne suis donc pas un autorité en la matière, mais la GPL pourrait ne pas permettre l'inclusion d'un code venant d'une société comme Microsoft. Mais, autant que je sache, d'autre licences open source sont compatibles".

Responsable produit chez Sun Microsystems et interrogé à propos de l'influence de ce nouveau format de fichier sur StarOffice, Iyer Venkatesan a indiqué : "Le XML est bien plus facile à importer et exporter que le précédent format binaire de Microsoft. Mais ce nouveau format XML est toujours intimement lié aux applications Office, en conséquence de quoi ils n'ont pas conçu ce format pour être indépendant du fournisseur. Il pourrait être alors très difficile pour d'autres fournisseurs d'adopter ce nouveau format."

Le grand concurrent du nouveau format d'Office 12 sera le format XML issus de la suite OpenOffice.org et qui a été soumis à divers organismes aptes à la promouvoir comme un standard de l'échange. D'ailleurs, son vrai nom est désormais "format OASIS OpenDocument", OASIS signifiant "Organization for the Advancement of Structured Information Standards". "Nous préfèrerions voir Microsoft adopter le format OASIS OpenDocument, qui est ouvert et largement supporté par diverses sociétés comme Sun, IBM, Novell, Red Hat, Adobe, KOffice and AbiWord".

Malgré toutes les qualités que présente le format OpenDocument, il ne faut cependant pas se leurrer, car Microsoft ne fera pas sûrement pas machine arrière pour adopter un format issu du monde de l'open source. Nous aurons au moins appris à relativiser le mot "ouvert".

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !