Mastercard accouple RFID et cartes de paiement

Ou comment jeter l'argent dans les airs ;) 27
PayPassLes puces RFID continuent leur infestation dans tous les secteurs, même ceux où on les attend le moins. Cette semaine, MasterCard vient d’annoncer la prochaine mise en circulation massive de cartes « Pay-Pass ». Ces cartes pourraient être injectées sur le marché (américain sans doute) dès la fin de l’année.

Plusieurs banques américaines sont de la partie dont Citibank et HSBC Key Bank . Le principe du Pay Pass est celui d’une carte équipée d’une puce RFID (Radio Frequency IDentification). Elle sera utilisée pour effectuer ses achats avec une facilité déconcertante (« plus facile que du cash »dit un communiqué). Il suffira au client-porteur de présenter sa carte à proximité d’un petit lecteur pour automatiquement valider l’achat (stations services, etc.). Pour la petite histoire, on trouvera ce système de règlement des transactions dans 13 000 magasins McDonalds aux Etats-Unis, permettant aux clients de se garnir la panse de nourriture très équilibrée avec facilité. Ce système s'envisagera surtout pour les petites transactions, compte tenu des "légers" risques en terme de sécurité.

MasterCard travaille également avec des opérateurs téléphoniques américains pour transformer les téléphones mobiles en un système de paiement « ultra performant ». Mais rien n’a filtré sur ce projet en question.

Ce n’est pas la première fois que le système bancaire s’intéresse ainsi au RFID, mais jusqu’alors cela concernait davantage la gestion et la sécurisation des flux. La société marseillaise Tagsys par exemple a développé une solution permettant à un réseau d’agences bancaires néerlandaises de faire transiter et recevoir des fonds en assurant une plus grande fiabilité. A cette fin, des étiquettes RFID haute fréquence sont intégrées dans les enveloppes bancaires sécurisées au stade de la production. Lorsqu'un transporteur de fonds effectue une livraison, l'étiquette est lue automatiquement par le lecteur RFID installé dans le coffre-fort afin de confirmer la bonne livraison de la somme.