Linux poursuit sa route en Corée du Sud

Le Ministère coréen de l'Information et de la Communication avait annoncé en mars dernier, la mise en chantier d'un vaste programme destiné à promouvoir l'usage de Linux dans le secteur public. Un chantier déjà entamé l'année précédente puisqu'il avait déjà encouragé huit agences gouvernementales à passer à Linux. Ce jour ci, le choix Linux a pris un nouvel élan en Corée du Sud avec le plan New Education Information System.

Ce plan était déjà en activité dans 190 écoles à Séoul, la capitale. Mais un sérieux coup d'accélérateur vise à faire basculer cette fois 10 000 écoles disséminées dans le pays sous Buyeo, une version "nationale" de Linux. Il est également couplé à un système permettant de suivre le dossier de l'élève tout au long de sa scolarité.

Ce projet repose sur plusieurs raisons : des considérations économiques, sécuritaires et d'indépendance et également sur la création d'un Linux entièrement en langue coréenne. La mission est pilotée par Jin Ko Huyn, président du Kora IT Industrie Promotion Agency (ou Kipa). En 2010, cette agence prévoit d'ailleurs de basculer 40% des serveurs nationaux sous ce système. Notons enfin que le gouvernement tente également de promouvoir en collaboration avec le Japon et la Chine, une version asiatique de Linux utilisable par tous.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !