Linux, Netbook, Clef USB et Compagnie

Introduction & Pré-requis

toshiba netbook bn100S'il y a bien un produit qui fait fureur depuis l'année dernière, c'est le netbook. Ce portable, de taille compacte au tarif réduit, souvent à base de processeur Atom d'Intel attire en effet les utilisateurs qui n'ont pas un budget énorme et qui ont néanmoins un besoin réel d'autonomie, pour des applications majoritairement bureautiques.

Mais du fait de la puissance plus ou moins limitée du processeur et de la partie graphique intégrée, ces machines sont de plus en plus utilisées avec diverses distributions Linux, en lieu et place de XP Embedded Edition fourni par certains constructeurs.

atom-intelLes développeurs du monde libre ne s'y sont d'ailleurs pas trompé puisque plusieurs d'entre eux planchent actuellement sur des versions spécifiques telle que Mandriva Mini, Ubuntu Netbook Remix ou encore des distributions plus spécialisées telles que Foresight Linux ou Ubuntu Eee.

Mais en général, les distributions Linux ont un mode d'installation, tout comme Windows, qui n'est pas très adapté aux netbooks puisqu'il passe par un CD ou un DVD... alors que ces machines sont dépourvues de tout lecteur.

Nous avons donc décidé de faire le tour des solution pour installer différentes distributions linux depuis une clef USB, ce qui pourra fonctionner aussi sur des portables standards ou des machines de bureau.

Foresight Mobile

Nous nous sommes focalisés en priorité sur les solutions exploitant Windows, puisqu'il est utilisé par la majorité des utilisateurs, tout en évoquant les alternatives sous Linux, afin de contenter le plus grand nombre d'utilisateurs possible.

Pour suivre ce guide, il faudra vous équiper :
  • D'une clef USB qui supporte le boot (certaines ne le sont pas) formatée en FAT32.
  • D'une machine qui accepte de booter sur USB (à voir dans le BIOS).
Concernant l'espace de stockage de la clef USB, si celui-ci est trop important (supérieur à 2 Go en général), des problèmes peuvent être rencontrés, il faudra donc créer une partition de taille réduite. 

En général, l'utilisation d'une clef USB de 1 Go sera recommandé, bien que la taille dépende aussi de la distribution désirée.

il faudra aussi accorder une importance au débit de celle-ci, tant en lecture qu'en écriture, puisque de ce critère dépendra la réactivité du système.

Modèles no-name à proscrire, donc.

Ubuntu : en mode manuel

ubuntu
Pour ce dossier, nous avons décidé de commencer par faire les choses à l'ancienne, et en utilisant la célèbre distribution Ubuntu.

Celle-ci ne rencontre pas les faveurs des puristes, mais est appréciée pour sa simplicité de manipulation par de nombreux utilisateurs débutants, qui la préféreront sans doute à une Slackware ou autre Gentoo.
 
Nous nous sommes basés sur ce guide du Wiki de la distribution, que nous avons légèrement simplifié, et qui vous décrira aussi la méthode sous Linux alors que nous ne détaillerons que la méthode sous Windows.
 
Avant tout, pour procéde à cet essai il vous faudra :  
  • Une ISO Ubuntu 8.04 (fonctionne aussi avec la 8.10)
  • Un outil d'extraction de données du style 7-Zip
  • Syslinux en version Win32
Tout d'abord, décompressez l'ISO dans un nouveau répertoire nommé « ISO ». Ensuite, copiez tous les fichiers du répertoire « Casper », excepté le plus volumineux, à la racine du répertoire « ISO », ainsi que les fichiers du répertoire « isolinux ».
 
Ensuite, renommez le fichier « isolinux.cfg » en « syslinux.cfg ». Puis éditez ce fichier (ou text.cfg avec la 8.10) et remplacez la commande suivante (normalement à la 5e ligne) :

append file=/cdrom/preseed/ubuntu.seed

par 

append locale=fr_FR bootkbd=fr file=/preseed/ubuntu.seed

Les utilisateurs expérimentés pourront d'ailleurs agrémenter cette ligne de commande à leur guise fonction de leurs préférences. Ici, nous avons juste choisi de sélectionner la langue française par défaut.

Connectez ensuite votre clef USB (préalablement formatée en FAT32, pour rappel), copiez-y le contenu du répertoire « ISO », puis lancez un outil de ligne de commande (Touche Windows+R, puis tapez « CMD » et validez avec CTRL + MAJ + Entrée).

Allez ensuite dans le répertoire de Syslinux, puis dans le répertoire " Win32 " et lancez le logiciel avec la ligne suivante :

syslinux -samf f:

Où « f: » devra être remplacé par la lettre de votre clef USB.
 
Vous pouvez maintenant utiliser votre clef pour démarrer Ubuntu en mode live, et l'installer si tel est votre désir. 

Foresight Linux Mobile : la distribution pensée pour l'USB

ForesightPassons maintenant à Foresight Linux. Cette distribution est un dérivé d'Ubuntu, qui a récemment été adopté par Shuttle pour être livré avec ses Mini PC orientés pour un usage bureautique.

Récemment les développeurs ont annoncé une version mobile qui est agrémentée du module Netbook Remix de Canonnical qui permet d'avoir une interface spécialement pensée pour les machines dont l'écran est de taille restreinte.

Il se distingue aussi d'Ubuntu de par son installeur, qui est Anaconda (aussi utilisé par Fedora) et son système de paquets Conary qui, à la différence des .deb se met à jour de manière incrémentielle, permettant de limiter les besoins en bande passante et de réduire les temps de mise à jour.
 

Dernier petit raffinement, elle est distribuée au format .IMG qui permet de la transférer simplement sur une clef USB bootable. 

Pour se faire il suffit d'utiliser Flashnul. Pour cela, il suffit de lancer un invite de commande (Touche Winows+R, tapez " CMD " puis validez avec CTRL + MAJ + Entrée).

Tapez la commande suivante afin de connaître le numéro de votre clef USB :

flashnul -p

Pour charger le fichier au sein de la clef USB, il faudra ensuite taper :

flashnul  1 -L fs.img

Foresight Flashnul 

Vous pourrez alors installer cette distribution. Lors de nos tests, cette étape a été des plus rapide et n'a même pas pris 10 minutes, ce qui est franchement appréciable.

Mandriva 2009 NetbookOn regrettera par contre que les effets 3D comme ceux de Compiz Fusion ne soient pas présents par défaut, et qu'il faille adapter quelques paramètres de manière manuelle telle que la police que l'on passera rapidement à 8 au lieu de 10 au départ.

Les utilisateurs expérimentés iront aussi rapidement trifouiller dans les paramètres de gestion du processeur et du parcage des têtes en ligne de commande, ceux-ci n'étant pas toujours très adaptés.

Mais gageons que ce qui n'est pour l'instant qu'une version 1.0 sortie il y a moins d'un mois saura s'améliorer rapidement.

Unetbootin : le sauveur automatisé pour Linux et Windows

UNetbootin Passons maintenant à ce qui sera sans doute l'outil préféré de tous les amateurs de Netbook qui veulent se mettre facilement à Linux : UNetbootin.

Ce dernier est disponible sous Linux et Windows et permet tout simplement de transférer n'importe quelle ISO Linux sur une clef USB en quelques clics seulement.

Son interface vous proposera une suite de distributions, dans différentes versions, connues comme compatible avec le logiciel. Elles seront alors téléchargées puis transférées sur votre clef USB (qui doit préalablement formatée en FAT 32, pour rappel).

Vous pourrez aussi utiliser une ISO que vous avez vous même téléchargé, ou utiliser une procédure un peu plus manuelle qui vous permet de personnaliser les différents paramètres.

Nous l'avons testé avec Ubuntu, EEeDora, Ubuntu Eee et Foresight Linux Mobile  sans le moindre problème. Mandriva 2009 dans sa version RC2, est, par contre, toujours incompatible.

Et une simple clef USB de boot ?

HP USBContinuons en allant sur le terrain de la clef USB de dépannage avec quelques astuces pour ceux qui veulent tout simplement booter leur machine en mode DOS pour dépanner leur PC via quelques outils, ou mettre à jour leur BIOS, par exemple.

Pour ce dernier cas, un outil magique, créé par HP existe : USB Disk Storage Format Tool. 

Il permet en effet de rendre une clef USB bootable en y rajoutant une série de fichiers de démarrage.

Pour procéder il vous faudra donc ;
Une fois le logiciel installé, choisissez simplement de formater la clef USB en indiquant le répertoire dans lequel vous avez décompressé les fichiers de boot.

Il vous suffira ensuite de rajouter les fichiers nécessaires, comme ceux servant à la mise à jour de votre BIOS, et le tour est joué.

UBCDPour le dépannage de votre PC via des outils DOS, sans avoir à lancer un OS tel que Windows XP ou Linux, même dans des versions Live, il existe le fameux UBCD, ou Ultimate Boot CD.
 
Depuis peu, celui-ci propose directement un outil permettant de l'installer sur une clef USB. Pour cela, il faudra télécharger l'ISO de la dernière version du logiciel puis l'extraire grâce à un outil tel que 7-Zip. Dans notre essai, nous avons mis le répertoire à la racine de notre disque dur.
 
Une fois cela effectué, il faudra aller dans le répertoire « tools » puis « ubcd2usb » et lancer la commande suivante :

UBCD2USB C:\ubcd411 F: -Y

Où « F: » devra être remplacé par la lettre de votre clef USB. Une fois terminé, votre clef est utilisable et vous pourrez utiliser les nombreux outils de l'Ultimate Boot CD directement depuis une clef USB.

Et une simple clef USB de boot ?

Continuons sur le terrain de la clef USB de dépannage avec quelques astuces pour ceux qui veulent tout simplement booter leur machine en mode DOS pour dépanner leur PC via quelques outils, ou mettre à jour leur BIOS, par exemple.

Pour ce dernier cas, un outil magique, créé par HP existe : Disk Storage Format Tool. Il permet en effet de rendre une clef USB bootable en y rajoutant une série de fichier de démarrage.

Pour procéder il vous faudra donc ;
  • HP Disk Storage Format Tool 2.18
  • Les fichiers de démarrage (XX)
Une fois le logiciel installé, choisissez simplement de formater la clef USB en indiquant le répertoire dans lequel vous avez décompressé les fichiers de boot.

Il vous suffira ensuite de rajouter les fichiers nécessaires, comme ceux servant à la mise à jour de votre BIOS, et le tour est joué.

Pour le déppanage de votre PC via des outils DOS, sans avoir à lancer un OS tel que Windows XP ou Linux, même dans des versions Live, il existe le fameux UBCD, ou Ultimate Boot CD.

Depuis peu, celui-ci propose directement un outil permettant de l'installer sur une clef USB. Pour cela, il faudra télécharger l'ISO de la dernière version du logiciel puis l'extraire.

Une fois cela effectué, il faudra aller dans le répertoire " tools " puis "ubcd2usb" et lancer la commande suivante :

UBCD2USB C:\\\ubcd411\ G: -Y

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !