L'ex-gouverneur du Wisconsin (USA) veut une puce RFID

Les puces RFID (Radio Frequency IDentification) font débat depuis un... 14
Les puces RFID (Radio Frequency IDentification) font débat depuis un certain temps maintenant, cependant cela n'empêche pas leur succès, aux vues de leurs récentes actualités. Des hopitaux de Marseille aux États-Unis, ces puces envahissent le monde petit à petit, à un tel point que l'ex-Gouverneur du Wisconsin, et ancien membre du premier gouvernement de George Walker Bush Junior, compte suivre cette mode. Tommy Thompson travaillait en effet pour l'actuel président des USA en tant que Secrétaire de la Santé.

Verichip que l'on ne présente plus, est bien entendu de la partie. D'un côté, on retrouve des personnes contre ce type de puces, du moins implantées sous la peau d'un être humain, notamment pour des raisons de liberté voire des raisons religieuses. De l'autre côté, certaines personnes y voient de nombreux intérêts, notamment au niveau médical ou encore sécuritaire, dans les prisons particulièrement.

Pour revenir à Tommy Thompson, voici ses motivations : « Nous nous rendons tous bien compte de la nécessité d'améliorer la technologie de l'information en matière de santé. Je crois que Verichip propose des moyens importants et sécurisés afin d'accéder aux enregistrements médicaux et toute autre information. J'attends avec beaucoup d'intérêt de travailler avec cette société durant toute sa croissance. »