Les problèmes de la SNCF : quelques explications

Depuis la semaine dernière, la presse nationale communique tous les jours sur la SNCF (Societe Nationale des Chemins de Fer) et ses problèmes d'informatique. Les détails les concernant sont encore imprécis, mais quelques informations nous sont malgré tout parvenues. Son logiciel Mosaïque qui s'occupe des réservations saturait, alors qu'en temps normal, pour le même nombre de demandes, il n'y avait jamais eu le moindre soucis.

Les véritables causes de cette saturation n'ont pas encore été découvertes, cependant la récente mise à jour de Mosaïque y est directement liée. Microsoft, qui équipe les serveurs de la SNCF avec Windows 2000, affirme que : "Il y a des présomptions qu'une partie de l'intégration présentait un bug, mais la panne n'est pas liée à une défaillance d'un composant Microsoft."

Microsoft France planche actuellement sur le "défaut" de Mosaïque qui aurait entrainé cette saturation imprévue : "Quand on met en production une nouvelle application aussi complexe, comme il a été fait jeudi, il est très difficile de la tester en grandeur réelle quand il y a des milliers d'utilisateurs simultanés."

Samedi dernier, selon la SNCF, le nombre de postes, qui était passé de 4400 à 2800 vendredi dernier, aurait été révu à la hausse, l'ancienne version de Mosaïque montrant plus de stabilité...

Merci Duffman et Farny.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !