Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le nouveau propriétaire de Gandi est...

La société d'enregistrement de nom de domaine (registrar) Gandi.net a été vendue fin juin par ses fondateurs. Initialement, on expliquait que cette transaction était liée à des problèmes lourds entre les cofondateurs. " Les dissensions entre les quatre actionnaires de départ sont trop importantes pour que l'entreprise poursuive son chemin en l'état " déclarait Laurent Chelma, l'un d'eux. Gandi avait été fondé par ce dernier, et trois autres figures historiques du Web, Pierre Beyssac, David Nahmias, ainsi que Valentin Lacambre (altern.org).

Les positions de Chemla en matière de nom de domaine ont toujours été peu orthodoxes : celui-ci affirmait par exemple " parce que vendre des noms de domaine, c'est vendre quelque chose qui ne coûte presque rien et qui appartient à tout le monde. Cela devrait être géré par le service public ".

Le nouveau propriétaire n'avait en tout cas pas été communiqué à l'époque, l'on savait simplement que d'une part ce n'était ni Lycos, OVH et autres Google évoqués un temps, et d'autre part que Gandi devrait rester une petite structure indépendante.

L'acheteur mystère a finalement dévoilé son nom. Il n'est pas unique : c'est Stephan Ramoin, avec trois investisseurs étrangers (Jo White et Erik Pettersen et Warren Steven) qui deviennent maîtres des clefs. Stephan Ramoin est un ancien dirigeant de Lycos. Jo White et Erik Pettersen sont eux spécialisés dans la fourniture de sites clé en main (Moonfruit.com).

Le prix d'achat final est enfin connu : Gandi a été cédé pour la bagatelle de 13,5 millions d'euros. "Nous souhaitons développer la société tout en gardant son indépendance et son éthique d'origine" a expliqué Stephan Ramoin à nos confrères des Echos. Le nombre de salariés va passer de 7 à 13 et il espère multiplier les revenus par deux en moins de quatre ans.
32 commentaires
Avatar de L3 G33K INpactien
Avatar de L3 G33KL3 G33K- 25/05/16 à 08:20:05

Bien, bien... Bientôt la news "Trois gros hébergeurs français délocalisent leurs datacenters à l'étranger".

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 25/05/16 à 08:20:27

Un texte de loi fait sur mesure pour un copain, c'est un véritable scandale.
J'ai mis en lien le cache google, l'article d'origine n'est pas accessible :fumer:

Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 25/05/16 à 08:21:30

Audrey Azoulay a écrit :

« Je fais confiance aux partenaires pour développer des services innovants, dans une coexistence harmonieuse »

Clairement, le consensus permanent entre les parties prenantes et la transparence sur le sujet en général ne peuvent qu'inspirer une confiance sans fail faille :yes:

Marc a écrit :

Ces expressions laissent entendre que la redevance frappera toutes les capacités disponibles (celles mises à disposition), non seulement les espaces « consommés » par les enregistrements.

"On vous offre un stockage illimité !!" :eeek2:

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 25/05/16 à 08:23:09

fred42 a écrit :

Un texte de loi fait sur mesure pour un copain, c'est un véritable scandale.
J'ai mis en lien le cache google, l'article d'origine n'est pas accessible :fumer:

comme dit le dicton : "Si tu peux pas être un bon exemple, sois une mise en garde" :windu:

Avatar de Jhorblocks INpactien
Avatar de JhorblocksJhorblocks- 25/05/16 à 08:25:54

Ces expressions laissent entendre que la redevance frappera toutes les
capacités disponibles (celles mises à disposition), non seulement les
espaces « consommés » par les enregistrements.

Comme un disque dur classique, sauf que tu peux pas contourner en achetant dans un pays où le recel copie privée est moins foutage de gueule

Avatar de Jungledede Abonné
Avatar de JunglededeJungledede- 25/05/16 à 08:31:49

et pour nos cloud perso, ça se passe comment?
J'ai un owncloud avec des films de vacances que des membres de ma famille peuvent streamer ou avoir accès aux flux TVheadend (enregistreur TV/TNT).
Typiquement ce type d'utilisation est assujettis? car même si ils parlent de payer en fonction des capacités, si ça fait comme pour emmètre une radio ou tu doit vider un PEL par an pour des "droits"......, c'est pas comme ça qu'on va se mettre au tout legal :/

Avatar de Baradhur INpactien
Avatar de BaradhurBaradhur- 25/05/16 à 08:35:33

Qu'est ce que ça me saoule cette copie privé. Une gangrène dans le paysage français de par son absurde démonstration de l'asservissement du ministère de la culture aux AD et aux petites manigances entre amis...

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 25/05/16 à 08:36:03

WereWindle a écrit :

"On vous offre un stockage illimité !!" :eeek2:

Jhorblocks a écrit :

Comme un disque dur classique, sauf que tu peux pas contourner en achetant dans un pays où le recel copie privée est moins foutage de gueule

Vous citez le même passage que je voulais aussi comenter.

En fait que l'on taxe tout l'espace disponible ou seul celui qui est réellement utilisé ne devrait pas changer grand chose :
il y aura l'équivalent des enquêtes d'usage pour connaître le taux d'utilisation par rapport à l'espace total et donc le taux de taxation correspondra statistiquement à l'espace utilisé pour le stockage, comme sur les autres supports.

Par contre, suivant que ces enquêtes d'usage se feront auprès des utilisateurs ou des fournisseurs, l'évaluation de l'espace utilisé sera plus ou moins juste. Pour moi, elles devraient se faire auprès des fournisseurs qui ont des chiffres exacts, mais je crains qu'elles seront faites auprès des utilisateurs pour faire comme les autres supports avec les erreurs inhérentes qui viennent avec.

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 25/05/16 à 08:39:45

c'est surtout qu'il aurait fallu encadrer les composantes de ces études d'usage... (des paramètres importants comme l'humidité du doigt ou la force du vent au moment de l'enquête, par exemple) :ouioui:

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 25/05/16 à 08:42:40

Tu pourrais être concerné en théorie si tes utilisateurs ont chacun un espace d'enregistrement et que c'est eux qui demandent cet enregistrement. Cela ne concerne que la fonction magnétoscope à distance.

Par contre, il faudrait que tu obtiennes l'autorisation des diffuseurs pour offrir ce service, chose que tu n'obtiendra pas, bien évidemment.

Donc même si tu es dans le cas de ma première phrase, autant ne rien dire et rester en dessous du radar.

Les films de vacances sont en dehors de toute redevance pour la copie privée : les vrais, parce qu'ils t'appartiennent (c'est ton œuvre), les faux, parce que la RCP ne concerne que la copie légale.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4