Le jeune Google est né le 12 septembre

Le fanatisme n’a plus de limite… Ils auraient pu appeler leur enfant Jim, John, Laurent, Hamid, Lee, Igor ou Piotr. 
Ils ont finalement opté pour "Google"...

Les heureux parents, Elias Kai, libanais, et sa compagne, Carol, suédoise, vivent à Kalmar en Suède. Leur enfant est né le 12 septembre dernier et il se porte, semblerait-il, bien. Sauf que le père en question a décidé de le prénommer du nom du moteur, dès qu’il apprit que sa femme était enceinte. « Carol sait combien j’adore les services Google » a expliqué Elias. Une explication à faire rougir de plaisir le service commercial de la firme en question.

Google

Apprenant cette nouvelle, et sans le prendre au sérieux, le frère du papa se contentait de déclarer « Oui c’est ça, et nomme ton prochain enfant Yahoo Fuji Nikon ». Finalement, le père est bien passé à l’acte pour offrir à son enfant ce si joli prénom, Google. Un blog (chez Google) a été monté pour l’occasion, où l’on saura tout des premiers instants de vie de cet enfant à l'avenir sans doute radieux. On consultera également le site Google-Kai.com.

On peut déjà prévoir que lorsqu’il sera en mesure de marcher , les « Va chercher mon journal, Google ! » et autres « Mon fils a été victime d'une erreur 404 ! » comme mot d'excuse sonneront  tellement bien. Quant à sa scolarité, nul doute qu’on lui cherchera des poux sur la tête… Question angoissante pour tous les fœtus du monde entier : quels parents oseront maintenant prénommer leur enfant Yahoo, Lycos, Altavista ou le discret MSN Search  ?

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !