Le fondateur de Gentoo part travailler chez Microsoft

C'est le genre de nouvelle qu'on ne croit pas au premier abord, et... 259
C'est le genre de nouvelle qu'on ne croit pas au premier abord, et pourtant. Pour ceux qui ne connaissent pas Gentoo, faisons d'abord un petit résumé.

Le mot "Gentoo" désigne une espèce particulière de manchot, mais pas n'importe laquelle. Parmi les manchots et les pingouins, c'est aussi l'espèce qui nage le plus rapidement (35km/h). Cette connotation de rapidité vient du fait que la compilation, au contraire de beaucoup d'autres, est effectuée directement sur la machine où elle s'installe.

Compiler les programmes, plutôt qu'utiliser un paquet précompilé permet de pouvoir ajuster certains paramètres. Il est ainsi possible de se fabriquer un système épousant parfaitement les spécificités de son matériel (32/64 bits, SSE...) afin d'avoir une machine encore un peu plus rapide.

Cette distribution est donc en général très appréciée pour son très haut degré de personnalisation. A moins d'une bonne préparation, c'est également un avantage qui peut se transformer en inconvénient lorsque l'on n'est pas familiarisé avec cet univers.

Etant données l'aura et la réputation de Gentoo, il est étonnant de voir que son fondateur, Daniel Robbins, ait récemment annoncé qu'il partait travailler chez Microsoft. Officiellement, il a décrit son nouveau travail comme une aide à la firme pour comprendre les principes de l'open source et du travail en communauté (vaste programme).

Daniel Robbins a transféré avant de partir l'intégralité de la propriété intellectuelle de Gentoo à la Gentoo Foundation, une association à but non lucratif. Pour Le poste que Robbins occupe désormais, Miguel de Icaza, le fondateur de Gnome, avait également eu un entretien avec Microsoft. Mais on sait désormais qui a gagné.

Si Gentoo vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur le forum de PC INpact pour y lire le topic officiel sur le sujet.