Le Mythe du Megahertz à l’eau

Selon le vice-président Marketing d’AMD Pat Moorhead, ayant assisté à... 0

Selon le vice-président Marketing d’AMD Pat Moorhead, ayant assisté à une des conférences du CeBit d’Hanovre, en Allemagne, Intel a reconnu que la course aux Mégahertz n’était pas une stratégie marketing intéressante à long terme pour promouvoir les futures générations de processeurs.

Les représentants de la ‘marque au logo bleu’ ont déclaré que les utilisateurs privilégiaient avant tout la compatibilité et l’efficacité de leurs logiciels avec leur matériel informatique. « A l’heure actuelle, utiliser le Mégahertz comme unité de mesure des performance d’un processeur est dépassé ! », a également déclaré Moorhead à l’assemblée.

« Les consommateurs lambda sont aujourd’hui trompés par les chiffres mis en avant et achètent du matériel aux performances illusoires. Depuis bientôt deux ans, nous nous sommes donnés comme mission de pointer du doigt le mythe du Mégahertz, qui, pris comme unique instrument de mesure de performances, est trompeur ! ». « Notre principal rival a d’ailleurs récemment admis le peu de fiabilité de cette méthode de mesure ».

Par ailleurs,Intel, dans une réponse à une missive envoyée par AMD qui souhaitait connaître le point de vue de son concurrent sur ce sujet, explique que « l’HyperThreading va au-delà du nombre de mégahertz dans la mesure de performances, et que cette nouvelle technologie change le contexte d’évaluation d’un processeur. »

Intel semble donc enfin reconnaître que mettre en avant la fréquence d’un processeur n’a plus vraiment de sens ! Reste juste à revoir la stratégie marketing aujourd’hui pratiquée par les deux principaux fabricants de processeurs, afin que le consommateur s’y retrouve enfin…