La paix désormais autour d'OpenOffice.org 2.0

La tension accumulée ces derniers temps autour du projet OpenOffice.org semble se dissiper. La tant attendue version 2.0 de la suite bureautique open source avait en effet réunit une foule de dissensions autour de son utilisation prononcée de la plateforme Java de Sun. Le problème était que cette plateforme n'a rien d'open source, et les puristes du logiciel libre affrontaient les pragmatiques.

Scott Carr, un responsable de la documentation pour OpenOffice.org, a écrit mercredi dernier que le projet était dirigé par une communauté qui travaillait en étroite collaboration avec Richard M. Stallman, surnommé RMS. Le rôle de Stallman était justement de vérifier l'avancement du projet au sein d'un certain code d'honneur du logiciel libre, comme pour préserver un certain label "Appellation d'origine contrôlée".

Au plus fort des dissensions, on trouve Stallman lançant un appel à toute la communauté pour des développeurs intéressés par un développement de la suite bureautique débarrassée de tous ses liens avec la plateforme Java. Mais Scott Carr a tenu a rappeler que même si Sun participait activement au développement du projet, la société ne dirigeait en aucun cas les manoeuvres.

La solution a trouvé son chemin au travers de quelques développeurs de RedHat Inc. Le plus gros problème était que la suite rencontrait des erreurs de compilation sous les environnements Linux de RedHat et Ubuntu notamment, car ces distributions emploient une version libre du compilateur Java, GCJ (GNU Compiler for Java Programming Language, une partie de GCC 4.0). Le travail des développeurs, et en particulier de Caolan McNamara, a été de fournir à ce compilateur GCJ les outils nécessaires à la bonne compilation de la suite bureautique aux environnements Linux ne souhaitant pas utiliser de compilateur propriétaire.

Richard Stallman et la FSF (Free Software Foundation), reconnaissant que la mise en oeuvre de la suite ne requérait plus le moindre logiciel propriétaire, ont stoppé leur appel aux développeurs pour une version débarrassée de Java. Toutes les fonctions faisant appel au Java sont désormais censées être parfaitement opérationnelles une fois compilées avec GCJ.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !