La Chine impose une limite de temps de jeu en ligne

Pas plus de trois heures consécutives... 53

Nous vous parlions récemment des nouvelles restrictions imposées par le gouvernement chinois contre le jeu en ligne, plus particulièrement les MMORPG. Parmi ces nouvelles règles, l'interdiction pour les mineurs de jouer à des jeux qui ont pour principe le JcJ (Joueur contre Joueur).

Dans cette même actualité, nous faisions déjà allusion à une limitation du temps de jeu en ligne imposée par le gouvernement chinois, mais aucune durée n'avait encore été vraiment décidée. Aujourd'hui on le sait, le joueur chinois ne pourra pas passer plus de trois heures consécutives sur un MMORPG en ligne.

En Chine, 20 millions de personnes jouent régulièrement en ligne, parmi eux, beaucoup sont adeptes du MMORPG, un style de jeu qui fait fureur dans presque tous les pays asiatiques. En un mois seulement, 1,5 millions de chinois s'abonnaient à World of Warcraft, représentant 44 % des joueurs mondiaux.

La mesure prendra donc effet dès le mois d'octobre selon les autorités, qui souhaitent instaurer un système tout particulier contraignant directement l'éditeur du jeu à pénaliser le joueur s'il ne respecte pas la règle. Le joueur devra prendre un minimum de 5 heures de repos avant de recommencer à jouer. Il pourra alors jouer normalement 3 heures de suites, et son personnage sera pénalisé (réduction de ses caractéristiques) s'il dépasse cette limite, les pénalités deviendront alors très sévères pour le personnage au bout de 5 heures de jeu.

Les jeux concernés sont les plus gros MMORPG du moment, et notamment The Legend of Mir II, The Legend of Mir 3G, Lineage II, Westward Journey Online, Fantasy Westward Journey Online, MU, JX Online, First Myth Online, The World of Legend, Blade Online et bien sûr World of Warcraft.

La Corée du Sud vient récemment de se confronter, plutôt violemment au problème. Un joueur invétéré s'était littéralement tué à la tâche dans un cyber-café, mourant d'épuisement après plusieurs dizaines d'heures de jeu consécutives. La Chine, très soucieuse de la santé physique (et mentale) de ses joueurs a donc voulu prévenir le problème. Le gouvernement déclare officiellement vouloir éviter que les jeunes personnes ne deviennent dépendantes du jeu en question.

Suite à quelques sérieuses histoires de meurtres et de fait divers scabreux en tout genre, le pays tente de limiter la pratique du MMORPG. Une solution qui ne gêne pas le gouvernement, qui est particulièrement friand de censures et limitations en tout genre sur le Net. D'ailleurs, pour les Chinois souhaitant profiter d'un Web passant outre les censures gouvernementales, le programme Freegate permettra une ouverture complète de la toile...