FBI : Jeux vidéos et surveillance du Net

Citoyen, l'INternet est en danger ! Le terrorisme est partout et viendrait même s'immiscer dans le monde merveilleux du jeu vidéo en ligne. Cette arme de communication massive qu'est INternet doit être mieux appréhendée désormais...

Après la série de lois post-9/11 destinées à protéger les honnêtes citoyens, voilà que le FBI s'inquiète d'une faille dans son système de surveillance et d'espionnage.

Encadrer le joueur...

Les serveurs de jeux en ligne ou les services de messageries associés à leur abonnement sembleraient échapper à la vigilance de l'agence fédérale états-unienne.

Les joueurs en ligne sont en mesure de communiquer de part et d'autre du monde en toute légitimité. A cela s'ajoute une utilisation massive de pseudos difficilement décryptables parfois, suspects voir déplacés, derrière lesquels pourrait se cacher un ennemi du monde libre.

Pour palier à ce déficit sécuritaire, le FBI a demandé aux instances suprêmes des États-Unis l'autorisation de surveiller et d'intercepter toute forme de communication transitant par le réseau des réseaux. Ce qui inclut la téléphonie IP, le Xbox-Live ou les messageries des jeux en ligne sur PC et PS2...

Dans le texte, le champ d'action du FBI se limite au territoire US, mais il va sans dire que ce principe est tout bonnement inapplicable dans le cas de joueurs en ligne. L'INternet est sans frontière : si des joueurs d'Asie, des États-Unis et d'Europe disputent une partie simultanée, ils seront collectivement écoutés. Qu'en sera t'il des joueurs dont le pays, comme la France notamment, protège en théorie la vie privée ?

Sous encadrement juridique, la France autorise la pratique des écoutes téléphoniques. Cette méthode devrait bientôt trouver un cadre législatif pour s'étendre à L'INternet. Reste à voir si dans les faits ce n'est déjà pas le cas.

Un terrain d'écoute usité...

Rien de nouveau à l'horizon dans le sens où le Net est déjà un formidable terrain d'écoute et d'observation. Sony, nº 1 mondial de l'électronique, et Microsoft, nº 1 mondial du logiciel, ne se priveraient bien évidemment pas d'analyser et de paramétrer à leur gré le comportement des joueurs transitant sur leurs serveurs en ligne. C'est une situation troublante qui ne risque pas d'évoluer tant que de ces serveurs resteront dépendants de leur constructeur.

Il devrait être donné la possibilité aux joueurs de créer leur propre serveur autonome pour un jeu Microsoft ou Sony...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !