Est-ce que votre imprimante vous espionne ?

Big Printer is Watching You ! 58
« Est-ce que votre imprimante vous espionne ? » La question semble exotique mais c'est pourtant ce que se demande L’EFF ou Electronic Frontier Fondation, association bien connue basée à Cambridge, Massachusetts. Fondée par l’un des membres de Grateful Dead, notamment, elle se pose comme la garante des libertés individuelles dans le monde informatique.

« Imaginez que chaque fois que vous imprimez un document, il est automatiquement inclus un code secret qui peut permettre d’identifier l’imprimante et potentiellement celui qui l’utilise »
envisage l’EFF avant de préciser : « malheureusement ce scénario n’est pas une fiction ».

Toujours selon l’Electronic Frontier Fondation, le gouvernement américain a, avec succès, persuadé certains fabricants d’imprimantes laser couleur d’encoder chaque page avec des données d’identification. Pratiquement, ce marquage prend la forme d’une inscription faite sur le papier à l’aide de quelques points, aussi petits que discrets. Et généralement ces points sont plutôt jaune pâle que noir ou rouge vif… « Cela signifie que sans votre consentement, un acte que vous effectuez dans votre vie privée peut devenir public. Cet outil (...) pourrait ainsi devenir un outil pour la surveillance gouvernementale ». L’organisation indique aussi que cette atteinte aux libertés est d’autant plus profonde qu’il n’y a aucun texte aux Etats-Unis pour contrôler ces agissements par le FBI, entre autres. « Seules les conditions d’utilisation fixées par le fabricant d’imprimantes peuvent actuellement vous protéger » indique-t-elle...

Du coup, l’EFF s’est lancée dans l’édition d’une liste des imprimantes susceptibles d’être en cause ou du moins, des codes ou marques qui ont été aperçus sur chaque tirage. Notons que seuls quelques fabricants indiquent cette présence dans les conditions d'utilisation... mais pas toujours.

L’EFF s’est aussi  « amusée » à décoder certains éléments en sa possession, pour l’une des imprimantes de la liste, une Xerox DocuColor 12. Les tirages papier ont ensuite été pris en photo à l’aide d’un microscope numérique sous certaines conditions de luminosité. Après report sur une grille, l'association s’est ensuite avancée dans l’analyse. Elle est finalement parvenue à reconnaître d’une part la date d’impression et l’heure, ainsi que le numéro de série de l’imprimante en cause. L'on consultera la page en question des tests effectués sur ce modèle.

L'analyse de l'EFF et l'édition de cette liste est encore en cours. Elle s’effectue suite à une opération lancée sur le site nommé « Machine Identification Code Technology Project ». En pratique, il est demandé aux visiteurs d’imprimer et de renvoyer à l'association une série d’épreuves, accompagnée des références de l’imprimante dans un formulaire.


imprimante EFFimprimante EFF