Enfin une mesure contre le spam !!!

Un mail sur 5 échangé dans le monde se ferait en californie. Le spam aurait coûté en 2002 quelque neuf milliards de dollars aux entreprises américaines, mesurés en perte de productivité. Ces constats ont ammenés certains états des USA à réagir face à la prolifération des spams sur le net.

"La proposition est née de mon expérience personnelle. Je n'en peux plus de recevoir des spams tous les jours, qui me gâche la vie, du temps et de l'argent". C'est anisi que le sénateur Kevin Murray résume l'origine de cette loi.

Seront alors hors la loi tous les messages à but publicitaires non sollicités par le récepteur, dont l'origine ou la destination est la Californie. Les contrevenants seront passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à un million de dollards par campagne et jusqu'à mille dollards par message non sollicité. Cette loi, promulguée mardi dernier, devrait entrer en vigueur le premier janvier 2004.

C'est la loi la plus sévère qui ait été promulguée contre le spam. Les lois antispam déjà en vigueur ou en préparation dans une douzaine d'Etats américains sont en général moins agressives. Elles obligent simplement à un annonceur de ne pas envoyer de spam aux personnes ayant signalé leur refus.

On pourrait considérer que cette loi sonne le coup d'envoi d'une diminution importante du spam. Mais celle-ci reste très fragile.

Tout d'abord, cette loi ne concerne que la Californie. Les spammeurs professionnels qui veulent rester dans la "légalité" peuvent toujours s'installer hors de la Californie et supprimer les Californiens de leur mailling lists. C'est là que se situe le deuxièmme point faible de cette loi : en quoi une adresse e-mail est californienne ? La position du serveur ? (la plupart des serveurs sont répartits sur de nombreux états/pays, ce qui rend difficile la localisation du mail) Celle des destinataires ? (quid de l'habitant du Nevada qui traverse la frontière pour lire ses mail ?). Ces nombreux détracteurs ne manqueront pas de jouer sur ces ambiguïtés. L'industrie du marketing, notamment, estime que cette loi risque de limiter le champ d'action du commerce légitime, sans pour autant gêner les spammers professionels.

Ces derniers pourraient intenter une ou plusieurs actions en justice ou invoquer le premier amendement garantissant la liberté d'expression.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !