Des premiers exemples de virus dédiés à Windows Vista

Une semaine seulement après la sortie de Windows Vista version bêta 1, les... 188

Une semaine seulement après la sortie de Windows Vista version bêta 1, les codeurs malicieux ont pu publier quelques travaux exploitant Monad, le nouveau système en ligne de commande développé par Microsoft.

La société F-Secure vient de découvrir la publication de cinq « proof-of-concept » de virus attaquant spécialement Vista. Ces preuves de virus touchent Monad, le système de contrôle par ligne de commande du prochain OS de Microsoft, similaire aux shells Unix tels que BASH. Monad est sortie avant la première bêta de Windows Vista, tout comme le virus lui-même. Pour l'instant Monad n'est pas encore implémenté dans Vista, mais il pourrait l'être à terme, tout comme pour Exchange 12.

L'activation de Monad par défaut pourrait permettre bon nombre de virus par scripts, qui pourraient seulement infecter d'autres scripts développés sous Monad. Selon F-Secure le risque n'est donc pas élevé pour l'instant, il suffirait à Microsoft de ne pas fournir Monad par défaut avec son système d'exploitation, ou au moins de ne pas l'activer d'origine. Ces codes de virus ont été développés par un hacker autrichien au doux nom de « Second Part To Hell ». Leur publication pourrait permettre à d'autres de perfectionner les virus possibles, pour les rendre plus menaçants.

Selon F-Secure, d'autres pirates travaillent en ce moment même sur Vista pour tenter d'en exploiter la moindre faille. Il y a donc des chances de voir d'autres « Vista-virus » se propager sur le Net dans les prochains mois.