Des CD respectueux de l'environnnement

On essaie (tente) de préserver l'environnement comme on peut... Les... 17
On essaie (tente) de préserver l'environnement comme on peut... Les fabricants Mitsui Chemicals et Sanyo Mavic Media veulent s'y mettre en proposant leurs disques optiques biodégradables. Pour cela, ils utilisent de la résine biodégradable issue du maïs.

Avec une production mondiale de 600 millions de tonnes de maïs chaque année, cette mesure écologique tient la route. En effet, un épi de maïs permettrait de fabriquer 10 disques. De plus, leur durée de vie serait identique aux disques actuels (comprenez 100 ans théoriquement, et un an grâce aux rayures).

Ainsi, Mitsui Chemicals s'occupe du domaine de la chimie (constituants biodégradables) et Sanyo de la mise au point des technologies (pressage et mise en forme de précision).

Pour le moment, seuls les CD audio, CD-ROM et disques vidéos sont concernés. La production en volume devrait démarrer à la fin de cette année. Les ventes pourraient se chiffrer à 1 milliard de yens (soit environ 7 846 000 euros). Les deux sociétés pensent pouvoir rendre leurs disques meilleur marché que ceux en polycarbonate à termes...

Une excellente initiative sur papier, tant pour l'environnement que marketinguement... Mais si on considère la forte demande mondiale de disques optiques toujours grandissante, le volume de maïs supplémentaire à produire et les produits chimiques nécessaires à leur bonne pousse (difficile d'imaginer qu'il sera bio)... L'environnement a encore du souci à se faire...