Dans les jeux vidéo, la folie appartient à Nintendo

Nintendo vient de breveter l'intégration du degré de folie d'un personnage dans un jeu vidéo. Selon la firme japonaise, ce concept aurait été inventé par Henry Sterchi, Edward Ridgeway et Denis Dyack en décembre 2000, tous trois employés de Nintendo.

Ce système de gestion de la folie d'un personnage se base sur l'interaction entre celui-ci et son environnement. Certaines actions ou conséquences peuvent rendre le personnage un peu plus cinglé qu'avant, ou un peu moins, ce qui influera ensuite sur le gameplay.

Dans les plus haut degrés de folie, le contrôle ou la vision du personnage sera modifié, intégrant les difficultés à effectuer une action, ou même des hallucinations brouillant la vision du joueur. Un mode que l'on a pu voir dans GTA, certains y hallucinaient des tasses de café fumant un peu partout, et des Hillary Clinton hystériques criant au scandale dans les rues. Bref...

Le brevet est consultable sur cette page de l'US Trademark Office.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !