Bandai gobe le papa de Pac-Man, Namco

Bandai, le célèbre fabricant de jouet, vient de se glisser dans la poche... 6
Bandai, le célèbre fabricant de jouet, vient de se glisser dans la poche le célébrissime Namco, développeur de nombreux hits (Pac Man, Galaga, Dig Dug, etc.). Montant de la transaction ? Près de 1,3 milliard d’euros, prix à payer pour revenir dans le peloton de tête au pays du soleil levant.

L’opération prendra forme par un échange d’actions et donnera naissance à une nouvelle structure. La fusion portera le joli petit nom de Namco Bandai Holdings. L’idée est notamment de concurrencer la fusion similaire qu’avait connu Sega avec un autre fabricant de jouet, Sammy. On rappellera d'ailleurs que Sega et Bandai avait vainement tenté une telle opération dans le passé.

« Etant donné la difficulté des conditions de marché, nous avons décidé qu'une fusion était le meilleur moyen de recentrer nos ressources pour améliorer notre valeur d'entreprise, développer nos activités et l'emporter sur la concurrence » expliquent Bandai et Namco dans un communiqué commun repris par Reuters.

Le mariage entre Bandai et le papa de Pac Man sera officialisé à l’automne 2005. Il permettra notamment à Namco de profiter des nombreuses licences détenues par Bandai dans le secteur du loisir. Le chiffre d'affaires Namco et Bandai pour l'exercice 2004-2005 atteint presque les 3,3 milliards d'euros, contre 3,9 milliards d'euros côté Sega Sammy.