Baisses de vente des CD & des cassettes

32 milliards de $ de chiffre d'affaires et 2,7 milliards de disques,... 59
32 milliards de $ de chiffre d'affaires et 2,7 milliards de disques, cassettes et DVD, ceci dans le monde entier. Ce sont les ventes de l'année 2003 publiées il y a peu. Ces chiffres, excellents par rapport à toute l'histoire de l'industrie, sont néanmoins en baisse de 7,6% par rapport à 2002. Le fautif ? Le piratage selon l'IFPI, l'International Federation of the Phonographic Industry.

Concernant le détail par produit, les albums musicaux (CD) ont chuté de 9,1% en valeur et de 6,5% en nombre. Quant aux singles, leur baisse serait de 18,7%... Malheureusement, l'IFPI ne communique pas sur la hausse des ventes de DVD audio ou vidéo ainsi que sur les ventes en ligne.

L'Allemagne ferait figure de cancre avec 19% de déclin en valeur. Selon une étude dont l'intégrité est à prouver, le nombre de CD gravés serait passé outre Rhin de 260 à 325 millions d'unités. De là à faire des raccourcis rapides... Quant aux autres pays, telles que la France, la Belgique ou la Suisse, les ventes auraient chuté de plus de 10%.

EMI a de plus annoncé le besoin de licencier 19% de ses employés, soit 1500 personnes environ. Le bide de Robbie Williams ("acheté" un petit milliard de francs...) ou encore celui de Maria Carey pour 35 millions de $, n'ont bien entendu eu aucun poids sur les finances d'EMI.

Les informations concernant les trois plus gros marchés mondiaux, à savoir les États-Unis, le Japon et le Royaume-Uni, sont malheureusement bien minces. Le piratage dans ces pays n'existe peut-être pas...

Notons pour terminer que l'IFPI annonce qu'outre le piratage, les autres produits de loisir sont aussi la cause de la chute des ventes de ses produits.