Windows Phone 8.1 : tout ce qu'il faut savoir

Enfin un véritable centre de notifications

Centre de notifications : il était plus que temps

L’un des plus gros ajouts de Windows Phone 8.1 est très clairement le centre de notifications. Cette fonctionnalité manquait cruellement dans le système, comme elle manque aujourd’hui dans Windows 8.1, qui a précisément le même problème. Mais quel problème ? Les systèmes Windows Phone ont évidemment toujours informé l’utilisateur par des notifications. On en trouve plusieurs types, mais la plus courante est celle que l’on appelle « toast » et qui apparaît sous la forme d’une bande en haut de l’écran. Seulement voilà, dès que la bande a disparu, l’information est perdue.

 

Ce problème a été atténué avec Windows Phone 8 quand Microsoft a ajouté des signalements d’évènements sur l’écran d’accueil. L’utilisateur peut ainsi choisir jusqu’à cinq applications dont les icônes s’afficheront, accompagnées d’un compteur qui représente bien entendu le nombre d’évènements en attente. Mais cette solution est incomplète pour deux raisons : on ne peut pas être renseignés sur le nombre de notifications de plus de cinq applications, et le nombre ne donne par définition aucune information sur les évènements eux-mêmes.

 

Rien ne peut remplacer réellement un centre de notifications, et c’est bien la raison pour laquelle Microsoft a fini par en proposer avec Windows Phone 8.1. Il s’agit d’un vrai centre dans la plus pure « tradition » (dans le sens où ce type de fonctionnalités existe depuis longtemps sur Android et iOS) : toutes les notifications envoyées par les applications et le système y sont concentrées.

 

windows phone 8.1 centre notificationswindows phone 8.1 centre notifications

 

Comme on peut le voir sur ces captures d’écran, les notifications sont rangées sous chaque application, au sein d’une liste verticale. Appuyer sur l’une des notifications vous enverra immédiatement dans l’application, voire directement dans la conversation s’il s’agit d’une application de messagerie. Pas besoin de décrire longtemps les avantages du système par rapport à la solution précédente : le centre permet de savoir ce qui s’est passé, et quand.

 

Mais contrairement à iOS 7 par exemple, le centre de notifications de Windows Phone 8.1 est aussi un centre d’actions. On trouve en effet en haut de l’écran quatre boutons qui donnent par défaut accès à l’activation ou la désactivation du Wi-Fi, du Bluetooth, du mode Avion ainsi qu’au verrouillage de la rotation de l’écran.

 

« Par défaut », car en fonction des besoins, on pourra changer ces icônes. On trouve en effet en bas à droite de ces quatre boutons un raccourci vers les Paramètres du téléphone. De là, on se rend simplement dans la rubrique « notifications+actions » et on peut aller changer le rôle de chaque bouton. On peut y placer le raccourci vers l’appareil photo, la géolocalisation, la luminosité ou encore la fonction permettant de projeter un écran (Miracast). Depuis ces réglages, on peut également choisir ce que peut faire chaque application.

 

windows phone 8.1 centre notificationswindows phone 8.1 centre notificationswindows phone 8.1 centre notifications

 

L’ensemble procure une vraie évolution, d’autant que Microsoft a rendu le tout utilisable et prédictible : nul besoin d’apprendre quoi que ce soit, le centre fonctionne comme partout ailleurs. On peut se débarrasser des notifications d’une application en faisant un balayage vers la droite d’un coup de pouce, ou encore se servir d’un raccourci en haut à gauche pour tout effacer.

 

Notez dans tous les cas que le centre ne fait que lister des évènements. Il ne remplace les fonctionnalités précédentes, qu’il complète. Ainsi, les bandes apparaitront toujours en haut de l’écran et les icônes seront toujours présentes sur l’écran verrouillé, depuis lequel d’ailleurs le centre peut être appelé également.

 

Enfin, il est dommage que Microsoft ne propose pas de mode « Ne pas déranger », accessible directement depuis le centre d’actions. Pour être plus exact, il est dommage que cette fonction soit liée à Cortana. Car elle existe bel et bien : nommée « Heures creuses », elle permet de définir notamment un créneau durant lequel on ne veut pas être dérangé. Ses réglages sont disponibles dans le bloc-notes de Cortana et sont surtout visibles par les utilisateurs anglo-saxons. À cause de ce lien, cette fonctionnalité devra elle aussi attendre le courant de l’année prochaine pour être disponible.

Internet Explorer 11 : un excellent cru

Avec Windows Phone 8.1, Microsoft a décidé de ne plus s’embêter avec plusieurs versions du moteur de rendu. Dans cette version du système, on retrouve donc simplement la version 11 d’Internet Explorer, déjà présente dans Windows 8.1. L’éditeur était relativement fier de son virage serré en direction des standards du web. Un virage qui lui cause aujourd’hui des problèmes, nombre de sites mobiles étant surtout prévus pour fonctionner avec webkit, présent dans Safari (iOS) et Chrome (Android).

 

Au-delà de la réutilisation du même nom, les apports fonctionnels sont plus que notables. L’un des ajouts les plus importants est le mode de navigation privée maison, nommé InPrivate. Pour rappel, une navigation privée permet de surfer sur le web sans que le navigateur n’en garde la moindre trace : l’historique de navigation ou de téléchargement, les identifiants utilisés, les cookies et ainsi de suite sont effacés dès lors que l'onglet est fermé. Un mode utile par exemple lorsqu’on prête son smartphone à un tiers qui aimerait que ses informations ne soient pas enregistrées sur un appareil qui ne lui appartient pas. Ou pour des recherches un peu honteuses. 

 

windows phone 8.1 ie11windows phone 8.1 ie11windows phone 8.1 ie11

 

Un autre apport fonctionnel sur lequel Microsoft rattrape son retard est l’ajout d’un mode « Lecture ». Il s’agit de faire apparaître la page web que l’on souhaite lire à travers un filtre spécial qui supprime tout bonnement l’ensemble des éléments qui sont considérés comme « perturbateurs » pour la lecture : la structure du site, les publicités et tout ce qui n’est pas dans le contenu détecté comme étant l’article ou le texte que vous voulez lire.

 

Évidemment, la fonction est loin d’être nouvelle. Des extensions existent pour Firefox et Chrome depuis des années, et Safari intègre un tel mode depuis presque aussi longtemps, sur OS X comme sur iOS. D’ailleurs, Windows 8.1, sorti à l’automne dernier, en fait autant avec… Internet Explorer 11 justement. Il était cependant temps que la version mobile gère ce mode qui améliore largement le confort de lecture sur de petits écrans. Cependant, tous les sites ne proposent pas : l’icône en forme de livre ouvert est disponible la plupart du temps dès que l’on se trouve dans une page centrée sur un contenu en particulier, mais le comportement du navigateur n’est pas toujours prévisible en la matière. Parfois, il faut juste attendre un peu, ce qui est en fait dommage.

 

windows phone 8.1 ie11windows phone 8.1 ie11windows phone 8.1 ie11windows phone 8.1 ie11

 

Mais Internet Explorer 11 embarque d’autres améliorations importantes. Le nombre d’onglets que l’on peut ouvrir devient ainsi illimité. Au-delà d’un trop grand nombre, le navigateur décharge simplement les données actives pour les recharger en cas de rappel de l’onglet. Par ailleurs, le navigateur peut activer un mode d’économie de bande passante. Une fonction qui reprend le principe de Turbo, présent dans Opera depuis des années et repris par Chrome ensuite. Dans les paramètres du navigateur, il suffit de choisir le degré souhaité de compression sous la ligne « Enregistrements de l’Assistant Données » (qui n’est guère parlante) :

  • Automatique : réglage par défaut, change la compression en fonction des conditions
  • Standard : compression légère des images
  • Élevée : forte compression des images et suppression des publicités
  • Désactivée 

Quand on aime une navigation fluide, le réglage Standard, couplé aux optimisations de performances de cette version, offre d’excellents résultats. Car oui, Internet Explorer 11 est rapide et naviguer sur le web est plaisant.

 

On ajoutera enfin que l’un des apports de Windows Phone 8.1 est la synchronisation beaucoup plus poussée avec Windows 8.1. Si vous utilisez aussi Internet Explorer 11 sur votre PC ou votre tablette, les historiques, les mots de passe ainsi que les onglets ouverts deviennent un seul et même lot. Ce qui permet de reprendre par exemple sur son smartphone la lecture que l’on avait commencée chez soi à son bureau. Pratique, mais là encore il s’agit d’un rattrapage de retard.

Un plus grand contrôle sur l'écran d'accueil

Cela fera bientôt deux ans que Windows Phone 8 est disponible. Apparu exclusivement sur une série de nouveaux smartphones, il créait une rupture technologie avec Windows Phone 7, les mobiles existants n’étant alors pas compatibles. Microsoft avait alors indiqué que le système évoluerait, mais le rythme d’arrivée des nouveautés a été bien lent.

 

Alors que Windows Phone 8.1 est en cours de déploiement, beaucoup se posent la question : que doit-on attendre d’une mise à jour qui ne porte finalement qu’un bond de « 0.1 » dans son nom ? En dépit d’une appellation qui laisserait présager une évolution mineure, il n’en est rien. Windows Phone 8.1 ajoute un très grand nombre de nouveautés, tant pour les utilisateurs grand public que pour l’entreprise.

 

En fait, entre l’arrivée de cette mise à jour très attendue et les plans de Microsoft pour les évolutions suivantes, déjà en préparation chez les constructeurs, on peut commencer à percevoir les ambitions de la firme dans le domaine des smartphones, et il était plus que temps. Et pour mesurer le chemin parcouru en deux ans, nous avons décidé de faire le point dans un dossier décrivant l’ensemble des apports de cette nouvelle version.

 

L'assistant vocal Cortana, surtout disponible dans les pays anglo-saxons

 

Comme vous le verrez, ces apports sont omniprésents et très variés : personnalisation, Internet Explorer 11, applications universelles, prise en charge des comptes Google, séparation des volumes pour les sons du système et ceux des applications, accessibilité, support du matériel, centre de notifications, intégration de Skype, support des VPN, nouveau calendrier ou encore surveillance de l’autonomie et de la consommation sont ainsi de bons exemples. Comme nous le verrons toutefois, il manque encore au système certains éléments pourtant simples que l’on retrouve chez la concurrence.

 

Autant de nouveautés que nous passerons donc en revue, à l’exception d’une fonctionnalité pourtant cruciale du système : Cortana. L’assistant vocal n’est disponible en effet que dans quelques pays anglo-saxons et prochainement en Chine. Il nous aurait été possible techniquement de tester la version originale en anglais, mais il nous semble pertinent de revenir sur cet apport majeur quand il sera pleinement disponible en français, dans le courant de l’année prochaine (Microsoft n’a pas donné de date précise).

Un écran d'accueil condensé et plus personnalisable

Les utilisateurs devraient en premier lieu respirer avec des options de personnalisation plus nombreuses. Le principe des vignettes est amusant dans sa conception, mais leur nombre était beaucoup trop limité par la taille de l’écran. Désormais, ce n’est plus le cas.

 

windows phone 8.1 start accueilwindows phone 8.1 start accueil

 

Comme on peut le voir sur les captures ci-dessus, il est possible de réorganiser beaucoup plus facilement l’écran d’accueil du smartphone. On dispose toujours de trois tailles de vignettes, un apport réalisé par Windows Phone 8 (et ajouté par la suite dans Windows Phone 7.8). Cependant, et quel que soit la taille de l’écran, une option dans les Paramètres du téléphone permet d’ajouter une troisième colonne de vignettes, ce qui n’était jusqu’à présent réservé qu’aux grandes dalles.

 

Les captures permettent de voir également que l’utilisateur n’a plus à se contenter des couleurs unies proposées par le téléphone. On peut en effet choisir une image parmi celles fournies (ou dans celles que l’on aura prises avec l’appareil photo par exemple) et remplacer automatiquement le fond des vignettes. Lorsque l’on fait défiler l’écran, cette image de fond bouge moins vite que les vignettes, pour un effet relativement sympathique. Cependant, certaines vignettes ont des couleurs fixes, comme celle d'Office, et ne sont donc pas compatibles avec cette fonction.

 

Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’un ajout à Windows Phone 8.1, l’application Live Lock Screen permet d’aller plus loin dans la personnalisation en modifiant l’écran verrouillé. Choix de photo, taille ou inclinaison des informations, présentation générale, elle permet d’obtenir un résultat agréable. Mais il s’agit encore d’une bêta qui présente notamment quelques soucis de performances. Il y a fort à parier que cette application finira pleinement intégrée dans le système.

 

Live Lock SreenLive Lock SreenLive Lock SreenLive Lock Sreen

Un clavier de type Swype particulièrement précis

Ceux qui sont sur Android depuis longtemps connaissent probablement le clavier Swype et ses équivalents. Ils les utilisent peut-être même depuis longtemps, et ils vous le diront très bien : maitrisés, ces claviers spéciaux permettent de gagner du temps, voire beaucoup de temps. Le principe est de laisser son doigt appuyé et de naviguer d’une lettre à une autre. On relâche simplement le doigt quand on veut valider un mot. 

 

Windows Phone 8.1 propose une fonctionnalité équivalente. Nommée Word Flow, elle fonctionne exactement sur le même principe. Utilisé pendant plusieurs jours d’affilée, ce clavier s’est révélé étonnamment précis à l’usage. Les premiers pas sont hésitants, car on n’a pas réellement confiance dans un procédé qui semble aussi simple, mais les erreurs sont rares. Elles interviennent le plus souvent sur des mots complexes, des termes techniques, anglais, etc. En dehors de ces cas, la fonction est d’autant plus facile à utiliser que le système reconnaît les gestes manquant parfois franchement de précision.

 

                                                                                                                                                                                        

En fait, si on devait lui faire un reproche, c’est justement qu’il procure peut-être un trop grand sentiment de confiance. On écrit les mots sans trop se poser de questions, on continue de regarder les lettres pour faire ses petits dessins et on ne se rend pas forcément compte qu’il y a de temps en temps une erreur. Mais globalement, on peut dire que Microsoft s’en est particulièrement bien sorti avec Word Flow.

 

Notez qu’avec l’arrivée de ce clavier, iOS est la dernière plateforme majeure à ne rien proposer dans ce domaine. La situation changera avec la version 8, qui laissera bien plus de libertés aux développeurs.

Le Windows Store sait enfin mettre les applications à jour

L'un des aspects sur lesquels nous serions tentés de dire « Enfin ! » concerne le Windows Phone Store. Les applications installées se mettront en effet à jour toutes seules. Plus question donc d’attendre que le Store signale des mises à jour puisque l’opération se fera d’elle-même en tâche de fond, comme Android et iOS le font déjà (depuis la version 7 pour ce dernier).

 

windows phone 8.1 storewindows phone 8.1 storewindows phone 8.1 storewindows phone 8.1 store

 

Deux groupes d’utilisateurs n’aimeront cependant pas cette fonctionnalité. D’une part, ceux qui aiment savoir ce qu’ils installent exactement et qui préfèrent attendre que les commentaires ne signalent pas trop de problèmes. L’attente permet en outre de vérifier les notes de version avant d’installer la mise à jour, mais on peut de toute manière consulter l’historique des mises à jour depuis le Store. Chaque application donne accès à sa fiche, sur laquelle on trouvera les nouveautés spécifiques à la dernière version (du moins quand elles sont à jour). On aurait aimé, comme sous iOS 7, que la liste globale de l’historique donne directement les différences.

 

D’autre part, ceux qui ont un forfait de données limité devront faire attention. Les mises à jour automatiques ne se font pas toutes seules, le Store posant la question à l’utilisateur la première fois qu’il s’y rend après l’installation de Windows Phone 8.1. Mais en cas de plafond limité, les mises à jour consommeront d’autant plus vite le forfait qu'elles seront nombreuses. L’Assistant de Données entrera évidemment en piste quand il verra la limite arriver pour réserver les mises à jour aux seuls réseaux Wi-Fi, mais il convient tout de même de prendre ce paramètre en compte. En outre, les mises à jour automatiques peuvent évidemment être désactivées.

Des applications plus complètes, une gestion plus fine

Skype peut basculer d'un appel téléphonique à une visioconférence

L’intégration de Skype est à nouveau renforcée avec Windows Phone 8.1. La version 8.0 du système avait déjà joué beaucoup sur cet aspect en présentant les appels de la solution VoIP comme des appels classiques. On pouvait donc y répondre via l’interface habituelle.

 

windows phone 8.1 skypewindows phone 8.1 skype

 

Avec la mise à jour du système, et comme on peut le voir dans la capture d’écran, un appel téléphonique peut être basculé vers un Skype avec vidéo. La seule condition pour cela est que la fiche contact contienne à la fois le numéro de téléphone et le pseudonyme Skype de la personne.

 

Nous avons testé cette bascule et nous pouvons donc dire qu’elle fonctionne raisonnablement bien. « Raisonnablement » car si le son est arrivé rapidement, la vidéo a davantage pris son temps, et il a fallu attendre une bonne dizaine de secondes avant qu’elle ne s’enclenche. En outre puisque nous étions devant un écran d’ordinateur à ce moment-là, nous avons pu constater que le début de l’appel Skype… a fermé la session du logiciel ouverte sur Windows. Un point regrettable, qui s’est reproduit par la suite, et que Microsoft devra corriger. À l’heure des connexions multiples, ce genre de comportement est assez préhistorique.

Surveillance de l’activité : une foule de détails

Windows Phone 8.1 embarque avec lui différents modules permettant de surveiller et de contrôler diverses activités. C’est le cas notamment de l’Assistant de Données, dont nous avons déjà parlé dans le chapitre Internet Explorer. C’est ici en effet que l’on indique par exemple l’éventuelle compression des données dans le navigateur, soit pour économiser la bande passante, soit pour surfer plus rapidement.

 

Car c’est bien le but de cet assistant : surveiller sa consommation de données. On définit son forfait selon plusieurs critères (type, plafond de données, date de remise à zéro) puis l’Assistant se charge ensuite de fournir des informations sur ce qui est consommé à la fois par la puce du téléphone ainsi que par le Wi-Fi.

 

windows phone 8.1 donnéeswindows phone 8.1 données

 

Quelques réglages sont disponibles, notamment pour interdire aux tâches de fond de communiquer et donc de consommer des données. On peut appliquer ce réglage globalement, ou seulement en cas d’itinérance. Mais l’Assistant fonctionne aussi sur une base automatisée. Ainsi, quand on s’approche de la limite qu’on lui a fixée, il favorise les connexions Wi-Fi pour mettre à jour et synchroniser les informations

 

Les connexions Wi-Fi sont d’ailleurs concentrées dans un Assistant du même nom. Il s’attèle principalement à deux missions. D’une part, tenter de connecter le téléphone à des hotspots Wi-Fi quand il en trouve. Attention donc, car ces réseaux publics peuvent facilement serveur de vecteurs d’attaques.

 

D’autre part, et c’est plus original, le smartphone peut servir de relai Wi-Fi avec ses contacts Outlook.com, Skype et Facebook. Cela signifie que si l’une de ces personnes se tient dans votre domicile, elle n’aura pas besoin de demander la clé du réseau. Cependant, pour que cette fonction soit active, elle doit posséder elle aussi un smartphone Windows Phone 8.1 avec l’Assistant Wi-Fi, ce qui est le cas par défaut. Dans la pratique, cela fonctionne bien, et cette nouveauté est suffisamment originale pour être mise en avant.

 

windows phone 8.1 wifiwindows phone 8.1 wifi

 

L’Assistant de Stockage devrait quant à lui faire pousser quelques soupirs de soulagement à certains utilisateurs. Il simplifie en effet la gestion des cartes SD en autorisant certaines actions qui devraient nettement débloquer des situations. On pourra par exemple déplacer l’ensemble des données multimédia vers la carte SD : la musique, les vidéos et les podcasts.

 

Mais on trouve également trois autres réglages, toujours à destination de la carte SD :

  • Les nouvelles photos
  • Les nouvelles applications
  • Les nouveaux téléchargements

De fait, si on a tendance à consommer beaucoup de musiques et à prendre de nombreux clichés avec son smartphone, on pourra déplacer ces données sur la carte SD. Si tant est évidemment que le téléphone propose un tel connecteur, ce qui est loin d’être le cas pour tous les modèles.

 

Sur le stockage toujours, on pourra appuyer sur la zone « téléphone » (le nom ou la barre de couleur) pour ouvrir une autre section, affichant cette fois la consommation d'espace en fonction du type de données. C'est ici que l'on trouvera une information qui manquait réellement jusqu'à maintenant : la place totale qu'occupe chaque application.

 

 

Enfin, l’économiseur de batterie rassemble les informations liées à la… batterie. On y trouve le pourcentage restant ainsi que la fonction d’économiseur elle-même. Il s’agit finalement du même mode qui existe sur Windows Phone 7 depuis la version 7. Ainsi, dès que la batterie descend à 20 %, un bouclier apparaît sur le symbole en haut à gauche (il s’agissait avant d’un cœur) et tous les processus de synchronisation en arrière-plan sont coupés. L'Assistant fournit en outre d'autres informations intéressantes : l'impact sur la batterie de chaque application. 

 

Dans ce mode, les applications deviennent donc totalement statiques, à moins de les ouvrir manuellement. Qu’il s’agisse de Facebook, Twitter ou de n’importe quoi d’autre, aucune notification ne sera reçue. Seuls les appels téléphoniques et les SMS classiques seront signalés. Quand la batterie atteint ce niveau, Microsoft estime que le téléphone bénéficie encore de 24 heures de fonctionnement. Avec un Lumia 930, nous avons compté environ 19 heures, ce qui pour le dernier cinquième de batterie est un résultat honnête, mais pas aussi optimiste que celui de la firme.

Bing cherche en ligne et dans le téléphone

Bing propose désormais une recherche universelle comme celle présente dans Windows 8.1. On appelle toujours le moteur de recherche avec la touche idoine du téléphone (la loupe) mais son fonctionnement prend désormais en compte le contenu local : données, applications et réglages peuvent ainsi être recherchés par ce biais.

 

windows phone 8.1 bingwindows phone 8.1 bingwindows phone 8.1 bingwindows phone 8.1 bing

 

C’est par ce biais qu’on peut trouver les réglages liés à l’USB qui sont cachés par défaut pour une raison mystérieuse. Dans ces paramètres, on pourra notamment activer une option permettant de demander à l’utilisateur s’il souhaite activer la connexion de données quand il branche son smartphone pour la première fois à un ordinateur. Ce qui évite les partages de données intempestifs ou les vols d’informations quand on souhaite simplement recharger sa batterie.

Calendrier : la consultation des rendez-vous sans quitter la vue en cours

Le Calendrier a été amélioré sur certains aspects. Une nouvelle vue Semaine fait son apparition et se montre en fait nettement plus pratique que la simple vue Jour ou Mois précédemment disponibles.

 

windows phone 8.1 calendrierwindows phone 8.1 calendrier

 

Comme le montre la capture, on dispose enfin d’une synthèse de ce qui est prévu les prochains jours. Comme depuis les autres vues, un glissement vers la droite passe à la suivante. En outre, la météo prévue est indiquée par de petits symboles, exactement comme le site en ligne et dans Outlook 2013. L’application pour Windows 8.1 n’intègre cependant pas encore cette information.

 

Enfin, consulter un jour en particulier depuis la vue Semaine ou Mois permet d’en afficher les évènements prévus, sans pour autant quitter la vue en cours.

Le monde de l'entreprise & Conclusion

Et pour les entreprises ?

Windows Phone 8.1 apporte essentiellement deux grands ajouts pour les entreprises. Premièrement, la gestion des VPN, qui faisait cruellement défaut jusqu’ici. Les smartphones peuvent donc déclarer une telle connexion, qui peut être utilisée pour transmettre un profil accompagné de paramètres. Deuxièmement, des améliorations pour le support des solutions MDM (Mobile Device Management). Ces dernières permettent pour rappel une gestion centralisée des flottes d’appareils mobiles.

 

D’autres nouveautés sont quand même présentes et tiennent parfois du rattrapage de retard, notamment le support de S/MIME et donc des signatures électroniques dans les emails. Certains protocoles Wi-Fi particuliers sont ajoutés et les certificats de sécurité sont globalement mieux pris en charge.

Conclusion

Difficile globalement de ne pas reconnaitre ce qui est évident : Windows Phone 8.1 est une excellente version du système. Les apports réalisés par Microsoft sont réels et substantiels, la nouvelle version est agréable à utiliser et l’ensemble paraît bien mieux fini qu’il ne l’était. Nous aurions tendance à dire que cette version 8.1 est plus importante que ne l’était Windows Phone 8 à sa sortie.

 

Mais si le produit est indéniablement bon, nous constatons quand même plusieurs problèmes. D’une part, de nombreux ajouts constituent un rattrapage sur la concurrence. Le centre de notifications, le clavier Word Flow, les mises à jour automatiques d’applications, la synchronisation des onglets et le mode InPrivate pour Internet Explorer 11 ou encore le choix de placer ses données sur la carte SD existent depuis longtemps sur d’autres plateformes. Oui, les ajouts sont très bien réalisés et Microsoft n’a pas raté ses copies, mais ils ne propulsent pas Windows Phone plus loin, ils permettent seulement de revenir dans la course.

 

lumia 930

 

D’autre part, l’arrivée de cette importante mise à jour met en exergue le rythme bien trop lent de l’évolution de la plateforme. De tels ajouts auraient dû être faits sur Windows Phone 8 directement, pour enfoncer le clou. Mais non seulement ce ne fut pas le cas, mais il aura fallu presque deux ans pour que Windows Phone 8.1 apparaisse enfin. Certes, les constructeurs sont déjà en possession de l’Update 1 (GDR1) mais il faudra plusieurs mois pour qu’elle soit réellement accessible. Ce qui d’ailleurs met en lumière le plus gros problème de cette plateforme : le délai.

 

On peut dire actuellement que la situation est presque pire que sous Android. Pour la plateforme de Google, on sait ainsi que l’achat d’un Nexus garantit l’arrivée d’un nouveau système sitôt qu’il est finalisé. Pour Windows Phone, le système part entre les mains de chaque constructeur, qui procède à son intégration. Il doit encore passer le sas des opérateurs, comme c'est le cas sur Android. Quant à iOS, la situation reste idéale : la mise à jour sort en même temps pour tout le monde et partout, si tant est que l’appareil soit compatible.

 

Au final, on se retrouve avec une période de transition exagérément longue. Ainsi, plus de trois semaines après le début de la disponibilité de Windows Phone 8.1, un grand nombre de modèles n’ont pas reçu la mise à jour en fonction de l’opérateur. Trop de téléphones nus n’ont rien reçu, et le Lumia 820, par exemple, n’est concerné dans aucun cas de figure pour l’instant. Il s’agit d’une situation à laquelle Microsoft devrait remédier en court-circuitant au moins les opérateurs et donc en imposant les mises à jour de manière plus franche. Car ce type de mécanique douteuse participe également à la perception de la plateforme dans son ensemble.

 

 

Reste que Windows Phone 8.1 sera une mise à jour appréciée, et que son Update 1 complètera le travail dans quelques mois. On notera quand même que la boutique d’applications traine loin derrière celles de Google et d’Apple, même si le nombre « d’apps » dépasse désormais les 300 000. Mais ce n’est pas tant un problème de chiffre que de disponibilité immédiate et de qualité. Trop souvent les versions Windows Phone arrivent avec trop de retard, amputées de fonctionnalités, voire criblées de bugs divers.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !