Une visite sur deux n'est pas forcément issue d’un moteur de recherche

 Mediametrie juillet 2012Mediametrie juillet 2012

Les statistiques de Médiamétrie de juillet 2012 (à gauche) et de septembre 2011 (à droite)

Des différences étonnantes d'une année sur l'autre

Hier, l'institut Médiamétrie a donc publié des statistiques sur les sources des visites des sites internet français pour le mois de juillet 2012. Il en ressort que 50,7 % des visites proviennent des moteurs de recherche (dont 93,5 % de Google), tandis que les accès directs n'ont représenté que 36,8 % des visites et les liens externes (via email, etc.) 12,1 %.

 

Ces statistiques s'opposent donc à celles publiées par Médiamétrie lui-même en octobre dernier pour le mois de septembre, où les accès directs représentaient 47,8 % des visites contre 39,6 % pour les moteurs de recherche, et 12,2 % pour les liens externes. Plus étonnant encore, en 2010, et toujours selon Médiamétrie, les accès directs représentaient 54,9 % des visites des sites français, contre seulement 29,6 % pour les moteurs de recherche.

Un périmètre différent

Face à ces données opposées, nous avons interrogé Médiamétrie. Ce dernier a tout d'abord tenu à rappeler qu'il ne s'agissait pas d'une étude sur la France entière mais uniquement sur un périmètre de grands sites français, comme le document de l'institut le précise bien. Or ce périmètre évolue avec le temps, ce qui modifie de facto les statistiques. L'an passé, des sites très connus comme L'Equipe et les Pages Jaunes étaient notamment présents, ce qui n'est pas le cas dans le périmètre d'étude de juillet dernier. Médiamétrie estime ainsi que l'absence de ces sites est à l'origine de la baisse des accès directs, gonflant par conséquent la part des moteurs de recherche.

 

Les statistiques de Médiamétrie ne doivent donc pas être généralisées à toute la France et ne peuvent de plus pas être comparées aux précédentes études. Les statistiques du mois de juillet ne concernent ainsi qu'un certain nombre de sites étudiés (voir en fin d'article) et aucun autre.

Google et les autres

Mediametrie juillet 2012

 

Mais si les données sur les sources des visiteurs ne peuvent être généralisées à toute la France, celles sur la répartition des moteurs de recherche semblent bien plus précises. En effet, malgré le changement de périmètre d'une année sur l'autre, les statistiques n'ont que peu évoluées. Elles sont de plus très proches des données publiées par d'autres études, dont le Bordelais AT Internet.

 

Selon Médiamétrie, Google a donc représenté parmi le périmètre de sites français étudié 93,5 % des visites rapportés par un moteur de recherche, très loin devant Bing (2,2 %), Yahoo! (0,9 %) et Babylon Search (0,9 %). L'an passé, avec un autre périmètre, Médiamétrie annonçait les répartitions suivantes : Google (92,3 %), Bing (3,2 %), Yahoo! (1,2 %), et Orange (0,6 %).

 

Par rapport au même périmètre de sites, Médiamétrie annonce que Google a gagné 0,3 point en un an, augmentant ainsi une avance déjà insolente. Une hausse là encore confirmée par AT Internet, qui annonçait lui aussi en mars dernier une hausse de 0,3 point de la part de Google France.

 

Enfin, voici ci-dessous le périmètre des 52 sites étudiés le mois dernier par Médiamétrie afin de livrer ses différentes statistiques.

 

Mediametrie juillet 2012

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !