Internet compte 233 millions de noms de domaine déposés

Mais le .fr, tout le monde s'en fout 14
Par
le mardi 07 août 2012 à 14:52
Nil Sanyas

Selon le dernier bilan publié par Verisign, 233 millions de noms de domaine ont été déposés à travers le monde au 31 mars 2012, en hausse de 7,5 millions de NDD en trois mois et de 23 millions de NDD en un an. Pour la toute première fois, les .com ont dépassé la barre des 100 millions de dépôt. Plus de 290 TLD différents sont aujourd'hui disponibles.

TLD NDD 2012 VeriSign

L'incontournable .com

Dans le monde des noms de domaine, il y a le .com, et il y a les autres. Le .com représente ainsi 43 % de tous les noms de domaine déposés. Suivent le .de (Allemagne), le .net, le .uk (Royaume-Uni), le .org, le .info, le .tk (Tokelau), le .nl (Pays-Bas), le .ru (Russie) et le .eu (Europe) dans le top 10 des NDD. Le domaine de premier niveau français est donc moins développé que celui de ses voisins européens, dont les Pays-Bas. Même les .br (Brésil), .ar (Argentine) et .au (Australie) surpassent le .fr.

Verisign précise tout de même que si le .fr ne fait pas parti du top 10, il a bien intégré le top 20 mondial. Mieux encore, avec le .tk, le .in (Inde), le .kr (Corée) et le .ru, le .fr affiche une croissance trimestrielle supérieure à 4 % et rattrape donc les autres NDD.  

Le .fr est un nain 

Pour rappel, le .fr a atteint la barre des deux millions de dépôts en avril 2011 et dépasse les 2,2 millions depuis plusieurs mois. À titre de comparaison, le .de dépasse les 15 millions de dépôts, tandis que le .nl est proche des 5 millions de dépôts... Vous comprenez donc mieux pourquoi le .fr est un nain par rapport aux autres TLD.

Des noms déposés, mais pas toujours exploités 

Selon Verisign, plus de 40 % des noms de domaine, soit quasi 95 millions de NDD, sont des domaines de premier niveau nationaux, c'est-à-dire des .de, .fr, .es, .it, .co.uk, etc. Les dépôts de NDD nationaux ont augmenté de 4,3 millions en trois mois (+4,8 %) et de 13,2 millions en un an (+16,2 %).


Concernant les .com et .net, le taux de renouvellement des NDD est de 73,9 %, un pourcentage assez stable depuis 2010. Bien entendu, tous les noms de domaine ne sont pas exploités. Verisign estime ainsi que 69 % des .com et .net mènent vers des sites, 17 % vers des sites à une page (dont les « under-construction ») et 14 % vers strictement rien. Seuls un peu plus des deux tiers des .com et .net sont donc réellement exploités.