ThecusOS 5.0 : cumulez les NAS pour atteindre un maximum de 2,5 Po

2,5 Po qui vont vous ruiner 13
Sébastien Gavois

Thecus vient de mettre une ligne une nouvelle version de son interface d'administration, ThecusOS 5.0, qui devrait plus spécialement intéresser les professionnels. Dans le même temps, le fabricant à mis en ligne une explication de sa nomenclature afin de s'y retrouver plus facilement dans la classification de ses différents NAS.

En effet, comme le montre l'image ci-dessous, il suffit de décortiquer la référence d'un produit Thecus pour obtenir de nombreuses informations : sa catégorie (NAS, DAS, NVR, etc.), le nombre de baies ainsi que le type de plateforme et de processeur. Par exemple, le N4800 est un NAS à quatre baies exploitant un processeur Intel.

  nomenclature thecus NAS

Pour ce qui est de sa nouvelle interface d'administration, ThecusOS 5.0, le fabricant annonce qu'il est désormais possible de créer des unités de stockage pouvant atteindre... 2,5 Po (Péta-octets). Pour arriver à ce résultat, il faudra combiner deux fonctionnalités : le « Daisy chaining » qui permet de relier directement les NAS les uns aux autres, ainsi que le « Volume Expansion » qui vous permet de brancher des grappes de boîtiers supplémentaires afin de disposer de plus de baies.

Le principe de fonctionnement est assez proche de ce que propose Synology avec ses DX510. En effet, si vous disposez d'un NAS compatible, il est possible d'y brancher jusqu'à quatre boîtiers D1600 (16 emplacements) afin de lui ajouter des périphériques de stockage supplémentaires via un port et un câble spécifique (SAS Wide port), ce qui permet par exemple de monter à 80 avec le N16000, soit un total de 320 To avec des disques durs de 4 To.

thecusos 5.0 NAS thecusos 5.0 NAS thecus

À gauche le Daisy chaining de base, à droite combiné avec le Volume Expansion 

Il est également possible d'augmenter encore la capacité en utilisant un switch réseau à 10 Gbps. Le NAS maître est branché sur l'un des ports, tandis qu'un maximum de huit grappes d'éléments en Daisy chaining peuvent prendre place sur les autres. Cela donne un total de 640 baies S-ATA supplémentaires (16 emplacements par boîtiers avec 5 boîtiers par port 10 Gbps)... et donc plus de 2,5 Po avec des disques durs de 4 To.

On ne parlera bien entendu pas du coût total d'une telle solution, qui va rapidement atteindre des montants astronomiques.

Le constructeur précise que d'autres nouveautés sont également de la partie avec, par exemple, l'intégration du logiciel Data Guard qui permet de sauvegarder et de synchroniser ses données, que ce soit en local ou à distance. Pour connaitre la liste complète des changements, vous pouvez suivre ce lien.

On ne connait pas encore la liste précise des modèles éligibles. Si les N2800, N4800, N5550, N6850, N8850, N10850, N12000 et N16000 (ainsi que leur déclinaison V) peuvent en profiter, cela ne semble pas être le cas des N4200 par exemple. Si vous êtes concernés, il vous faudra d'abord mettre à jour le firmware de votre NAS. Pour cela, il suffit de suivre ce lien et de sélectionner votre modèle dans le menu déroulant. Si vous effectuez cette mise à jour, n'hésitez pas à nous faire part de vos retours via les commentaires.