[PCi Labs] Temps de boot : Windows 7 vs Windows 8, avec le Fast Boot d'Asus

Comme l'avait expliqué Microsoft dans ce billet en septembre dernier, la procédure de boot de Windows 8 a été repensée afin d'être raccourcie de manière drastique. Ainsi, les efforts effectués avec Windows 7 sont largement renforcés, principalement par la mise en hibernation de la session au niveau du noyau qui n'a qu'à être sortie de veille au démarrage suivant.

Windows 8 : l'initialisation du système toujours plus courte

Lors de cette phase, l'ensemble des coeurs présent au sein du CPU est utilisé pour l'extraction et le chargement des fichiers, de quoi accélérer encore la donne pour ceux qui disposent d'un processeur récent. La session utilisateur, elle, est toujours rechargée entièrement à chaque démarrage.

 

Windows 8 Boot

 

Selon le père de Windows, cela permettrai de gagner de précieuses secondes, et ce sur l'ensemble des machines testées. Cela est bien entendu renforcé par l'utilisation des SSD ou de disques durs hybrides, mais aussi par l'arrivée de l'UEFI qui remplace de plus en plus ces bons vieux BIOS, en permettant lui aussi de grappiller quelques secondes.

 

Néanmoins, certains constructeurs tentent d'aller plus loin que la phase précédant le démarrage de l'OS. C'est par exemple le cas d'ASUS qui a récemment effectué une double annonce. Tout d'abord l'arrivée des premières cartes certifiées (voir ce PDF) Windows 8 pour processeurs Intel (ASRock ayant eu la primeur pour AMD), mais aussi l'activation prochaine de nouvelles fonctionnalités pour plusieurs de ses modèles.

 

Asus Fonctionnalités Windows 8

ASUS profite de l'arrivée Windows 8 pour proposer son « Fast Boot »

Parmi elles, nous n'en retiendrons qu'une qui est la seule à avoir une utilité réelle : Fast Boot. En effet, le Taïwanais indique qu'avec elle ses cartes seraient capables de démarrer sous Windows 8 en seulement deux secondes... rien que cela ! Pour faire simple, une nouvelle option apparaît au sein de votre UEFI après sa mise à jour, vous permettant de désactiver le chargement de certains éléments : ports PS/2, USB et réseau... et de les différer au lancement de Windows.

 

Asus Fast Boot UEFI Asus Fast Boot UEFI

Avant et après la mise à jour de l'UEFI 

 

Pour les claviers / souris, cela peut poser soucis, notamment pour rentrer à nouveau dans l'UEFI, ASUS a alors prévu plusieurs parades. Certains de ses modèles disposeront désormais d'un bouton permettant d'indiquer que l'on veut y démarrer, plutôt que de lancer directement le système d'exploitation (DirectKey). Il sera aussi possible de préciser que l'on veut un démarrage normal, laissant accès au clavier et à la  souris, lorsque le courant est coupé. Ainsi, il vous suffira de débrancher votre machine puis de la rebrancher pour y arriver.

Démarrer en un temps record : quelques bases

Avant de passer à notre résultat en vidéo, deux précisions néanmoins. Pour que le démarrage soit vraiment rapide, il faut veiller à respecter deux points : le temps d'attente du POST, qui est de trois secondes par défaut, doit être ramené à 0 seconde. De plus, les périphériques exploitant des chargements spécifiques (cartes RAID, SSD en PCIe... ne doivent pas être utilisés). Il en sera d'ailleurs de même pour certaines technologies telles que Thunderbolt.

 

En effet, lors de nos essais sur une P8Z77-V Pro / TB, le fait d'utiliser un écran exploitant cette connectique nous faisait perdre de précieuses secondes. Un souci que nous avons remonté à ASUS, sans savoir s'il pourra ou non être corrigé à l'avenir.

La procédure d'activation de Fast Boot après mise à jour de l'UEFI 

Pour nos essais, nous avons mis à jour l'UEFI avec la dernière version 1406 disponible publiquement depuis aujourd'hui sur le site d'ASUS. Voici une vidéo qui vous permettra de voir en détail la manière d'activer Fast Boot :

 

 

La sortie HDMI était branchée à une carte d'acquisition et nous avons effectué chaque début de capture dès la pression du bouton « Power ». Aucune accélération ou fondu n'a été rajouté dans le montage de nos vidéos entre le début de la capture et l'arrivée à l'écran d'accueil de Windows.

Core i7 et SSD au programme : objectif, moins de 10 secondes

Les composants utilisés étaient un Core i7 3770k, un SSD Force 3 de 240 Go de Corsair, 8 Go de DDR-3 G.Skill @ 1600 MHz. Windows 7 SP1 ainsi que Windows 8 Release Preview ont été installés puis mis à jour, dans leurs éditions 64 bits, avant nos tests.

 

Voici nos résultats :

 

 

Comme on peut le voir, Windows 7 était déjà assez rapide puisqu'il bootait en un peu plus de 15 secondes. Avec Windows 8, on arrive à passer juste sous la barre des 12 secondes sans optimisation spécifique. L'option Fast Boot d'ASUS permet, elle, de grappiller encore une seconde ou deux et ce, quel que soit le système d'exploitation. Malheureusement, nous n'avons pas encore réussi à passer sous la fatidique barre des 10 secondes avec notre machine de test.

ASUS Fast Boot fonctionne, mais il faut plus de deux secondes...

Si l'effort du fabricant taïwanais est donc intéressant et efficace, il ne devrait pas changer pleinement la vie des utilisateurs qui ne devraient pas vraiment remarquer de différence à son activation. De plus, on aurait aimé une promesse un peu plus en phase avec la réalité des choses. Le temps de boot de 2 secondes n'est en effet pas vraiment de la partie, sauf à commencer à compter une fois le logo ASUS disparu.

 

Le détail de la fonctionnalité, qui est plutôt ambigu, semble d'ailleurs indiquer que ce temps ne pourrait être que pour le délai avant que le logo ASUS ne disparaisse... mais là encore il faut un peu plus de 5 secondes. Nous avons demandé des éclaircissements au constructeur sur ce point.

Démarrage de nos PC, toujours plus rapide, toujours moins de logos

Les efforts de Microsoft avec la procédure de démarrage de Windows 8 sont par contre bien plus sensibles et l'on espère que cela sera encore renforcé avec l'arrivée prochaine de la RTM. On s'approche en effet de plus en plus de l'expérience recherchée par le géant de Redmond, qui souhaite un boot identique à celui que l'on rencontre sur les smartphones et tablettes, tout aussi rapide et transparent pour les utilisateurs, sans pour autant faire l'impasse sur les vérifications nécessaires.

 

Windows 8 start screen

 

Reste maintenant à voir si les temps ici relevés perdureront avec le temps, ou si l'installation de nombreuses applications viendront alourdir l'ensemble. Il serait aussi appréciable que les constructeurs trouvent enfin une solution pour le cas des cartes d'extensions qui nécessitent un chargement spécifique, qui prend désormais presque autant de temps que la procédure de démarrage complète de la machine...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !