Hadopi : une trentaine d’emplois pourraient ne pas être renouvelés

Marie-Françoise Marais, présidente du collège de la Hadopi (photo MR.)

 

La Hadopi réclame 12 millions d’euros pour vivre en 2013, mais Aurélie Filippetti a déjà fait entendre que ce montant est trop élevé pour assurer la survie de l’institution. Du coup, des membres du collège seraient déjà en recherche d’économies. Pour réduire la voilure, l’attention se porterait sur les contrats des agents qui se terminent en 2013. Une trentaine de personnes seraient ainsi menacées d’un non-renouvellement puisque les premiers contrats administratifs ont été signés dès 2010.

Contacté, un proche de la Hadopi nous indique que « les équations budgétaires sont incontournables. À partir d’un seuil de subvention, il faut faire des choix. Ces emplois ne sont pas spécialement menacés. Ils risqueraient plutôt de ne pas être renouvelés, cependant ces prévisions sont encore prématurées, car on n’a pas encore l’enveloppe budgétaire ». Le choix reviendra en définitive à la ministre de la Culture qui évaluera les besoins de la Rue de Texel, alors que dans le même temps, la Mission Lescure peaufine sa redéfinition.


Il sera spécialement intéressant de voir où interviennent ces coupes, si elles sont confirmées. En amont du traitement des IP ou en aval dans l’accompagnement des abonnés (multi-)avertis ? 

Un terreau social tendu

La situation risque d’envenimer un terreau social déjà tendu, récemment mis en lumière par un audit interne mené par les représentants du personnel. En 2010, la Hadopi comptait 59 agents en fonction dont 81 % contractuels et 19 % fonctionnaires. C’est une partie de ces 81 % qui risque donc de ne pas voir leur CDD renouvelé. Ils sont aujourd’hui une soixantaine sous CDD indique Vincent Krier, représentant de CGT Culture, sur l’antenne de France Culture. « Tous les contrats viennent à terme en 2013 et vu les incertitudes politiques sur l’avenir d’Hadopi, beaucoup d’agents sont inquiets sur l’avenir d’Hadopi » indique l’intéressé qui ajoute « on ne peut pas faire payer aux agents les décisions ou les errements politiques de cette structure depuis plus de deux ans. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !