Amazon serait en train de préparer à son tour un smartphone

Un Kindle mini 6
Par
le vendredi 06 juillet 2012 à 17:15
Vincent Hermann

Bloomberg est décidément très actif actuellement sur le plan des rumeurs. On a pu notamment voir sauter l’agence dans le wagon des bruits de couloirs sur l’iPad 7,85 pouces. Cette fois, elle vise Amazon : la firme aurait dans ses cartons le projet de concurrencer l’iPhone avec un smartphone de son propre cru.

Kindle Fire 

Plusieurs sources ont donc indiqué à Bloomberg qu’Amazon travaille sur un smartphone. Pas besoin de se demander longtemps ce que la firme utiliserait comme système d’exploitation : Android. Après tout, elle commercialise déjà la tablette Kindle Fire, basée sur la version 2.3 (Gingerbread) du système de Google.

Selon l’une des sources, Amazon travaillerait sur ce projet avec Foxconn, mais les plans en seraient particulièrement secrets. Aucune caractéristique du téléphone n’a été donnée, mais on peut imaginer qu’Amazon se donnerait les moyens de ses ambitions en visant des caractéristiques alléchantes. Autre question : si Android est bel et bien utilisé, la firme se servira-t-elle à nouveau d’une version modelée par ses soins et coupée du Google Play Store, comme le Kindle Fire ?

Mais l’un des aspects intéressants de cette rumeur est qu’Amazon cherchait en particulier à couvrir ses arrières sur le terrain particulièrement dangereux des brevets. La firme viserait en particulier le secteur des communications sans fil avant d’être inévitablement attaquée par les poids lourds du secteur, en particulier Microsoft et Apple. Redmond chercherait sans doute à faire valoir sa propriété intellectuelle via des accords et l’obtention de royalties, tandis qu’Apple pourrait tenter l’injonction préliminaire.

Bloomberg note évidemment que la valeur des brevets augmente, en particulier d’un point de vue stratégique. Ils sont autant d’armes dont le fil devient toujours plus aiguisé, sauf peut-être en ce qui concerne les brevets dits « essentiels aux standards » (comme l’échec d’Apple face à Motorola l’a montré). Amazon a par ailleurs été impliqué dans cinq affaires relatives à des brevets cette année, et une vingtaine l’année dernière.