Kodak désormais libre de vendre l'ensemble de sa propriété intellectuelle

kodak

 

Au début de l’année, Kodak a mis en vente plusieurs de ses brevets pour en obtenir aux enchères le meilleur prix. Deux sociétés, Apple et FlashPoint, ont alors tenté de faire baisser la valeur de plusieurs de ces brevets en affirmant que dix d’entre eux leur appartenaient. Kodak avait alors répliqué en déposant plainte pour interférence dans le processus de vente à la suite d’une banqueroute.

 

Hier cependant, la cour américaine des banqueroutes a statué en faveur de Kodak. Tous les brevets faisant partie des ensembles Digital Capture et Kodak Imaging Systems and Services (KISS) ont été déclarés comme étant la seule propriété de la société. Les plaintes d’Apple et FlashPoint ont été déclarées « sans fondement » et Kodak est donc libre d’en disposer librement. Comprendre : les vendre au meilleur prix.

 

Notez cependant que la décision de la cour des banqueroutes s’applique uniquement à la libre disposition des brevets. La plainte déposée par Kodak contre Apple et FlashPoint reste valide et aucun jugement n’a encore été rendu. Signalons également que cette victoire de Kodak ne change pas son destin : la firme sera bien revendue et sa propriété intellectuelle offerte au plus offrant.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !