Accès mobile des sites internet : Android écrase iOS en France

L'iPhone 5 se fait attendre 62
Nil Sanyas

Dans son dernier bilan du moins de juin 2012 sur les sites les plus visités par les Français, Médiamétrie s'est intéressé particulièrement aux smartphones, de plus en plus utilisés pour se rendre sur la toile. Un classement par système d'exploitation mobile a ainsi été réalisé et Médiamétrie confirme les très bonnes performances d'Android depuis le début de l'année.

Mediametrie juin 2012

L'écart se creuse entre Android et iOS

Encore en deuxième position derrière iOS (52,5 %) en janvier, Android était déjà l'OS mobile n°1 en France en mars dernier avec 48 % d'utilisation, contre 44,6 % pour iOS, soit une différence de 3,4 points. Trois mois plus tard, l'écart entre le système de Google et celui d'Apple s'est creusé avec 57,3 % du secteur pour Android, loin devant iOS (36 %), soit une différence importante de 21,3 points.

Android n'est cependant pas le seul OS à progresser ces derniers mois en France. Windows Phone 7, porté par Nokia, est ainsi passé de janvier à juin d'une part de marché de 1,5 à 2,1 %. A contrario, Symbian est passé de 2,7 à 2,2 % de PDM. BlackBerry OS a suivi la même courbe avec 2,4 % de PDM en janvier et 1,9 % en juin.

Selon Médiamétrie, en nombre de visites, Android a enregistré une hausse de 29 % entre janvier et juin 2012, tandis qu'iOS a perdu beaucoup de terrain, notamment au deuxième trimestre. La sortie du prochain iPhone semble vivement attendue. En attendant, les smartphones Android cartonnent, ce n'est pas le Galaxy S3 qui dira le contraire. 

Les Pages Jaunes attire 77 millions de visites en juin

Enfin, le top 53 des sites français les plus visités des membres de Médiamétrie placent Pages Jaunes, Skyrock et Jeuxvideo.com aux trois premières places, devant Doctissimo, Clubic, Première, France 3, France 2, REL et Europe 1. 

  Mediametrie juin 2012

Notez toutefois que ce classement ne prend pas en compte de très nombreux sites français, notamment celui de TF1  ou encore Overblog, car n'étant pas souscripteurs de l'étude ou ne souhaitant pas voir leurs données être affichées publiquement. Les sites étrangers (Google, Microsoft, Apple, Amazon) sont eux aussi exclus de ce classement, ce dernier ne s'intéressant qu'aux sites français.