iTunes devrait subir une refonte totale d'ici la fin de l'année

Bloomberg rapporte ainsi que ce nouvel iTunes ferait la part belle à iCloud. Rien d’étonnant puisque le bouquet de service est appelé un rôle de plus en plus prépondérant dans la synchronisation des contenus. De fait, les contenus multimédia de l’utilisateur seraient plus facilement accessibles depuis l’ensemble de ses appareils. On pourrait comparer la situation à de multiples clients email rattachés à un compte IMAP. Un fonctionnement qui n’a rien de « nouveau » ou le principe est exploité par Deezer et Spotify par exemple.

 

itunes

 

Cet « iTunes 11 » pourrait en fait être la première rénovation majeure de l’application depuis de nombreuses années. Et il existe de nombreuses pistes de chantier. La principale, et c’est la critique que l’on retrouve le plus souvent, est qu’iTunes contient tout simplement trop de fonctions. Ces dernières se sont empilées au fur et à mesure, Apple poussant tant bien que mal les murs. Il est possible que l’éditeur soit tenté par une gestion entièrement séparée des appareils (iPod, iPhone et iPad). D’ailleurs, l’arrivée d’iOS 5 et de la synchronisation iCloud rend déjà le raccordement à iTunes optionnel.

 

La deuxième piste est une conséquence de la première : le poids de l’application. Plus iTunes s’enrichit en fonctionnalités plus son poids augmente. L’application est victime d’un effet « usine à gaz » alors que beaucoup l’utilisent simplement pour lire du contenu. Sa prise de poids s’est accompagnée d’une logique hausse de sa consommation et d’une perte de performances. Si le souci est plus limité sous OS X, il est clairement visible sous Windows.

 

Mais l’un des aspects qui intéresseraient le plus Apple, toujours selon Bloomberg, serait la découverte. En d’autres termes, la visibilité du contenu, sa capacité à être trouvé, mais également partagé. Des négociations seraient donc en cours avec les majors du disque pour permettre par exemple à chaque utilisateur de partager au moins une fois un titre entier avec un contact. Les artistes seraient en outre accompagnés dans la boutique d’un nombre plus important d’informations, photos et vidéos.

 

Apple garderait une politique de « qualité de l’achat » face à des concurrents comme Pandora, Deezer et Spotify. Il n’y aurait en effet toujours pas de plans dans les tuyaux pour un système d’abonnement permettant d’accéder à la totalité du catalogue. Resterait donc l’achat simple, même si entouré de contenus supplémentaires. iTunes Match serait évidemment encore là pour récupérer sa propre collection sur ses autres machines.

 

La date idéale de sortie pour iTunes « 11 » serait clairement celle de l’iPhone 5. En plus du téléphone, Apple lancerait dans la foulée iOS 6 et le nouvel iTunes, créant une vague uniforme de nouveautés conçues pour travailler ensemble.

 

Reste à voir comment Apple pourrait rénover l’une de ses applications phares en créant une nouvelle interface sans trop briser les habitudes. À voir également comment les performances pourraient être améliorées, et si ces changements profiteraient à la mouture Windows.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !