Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

iOS 7 : tout ce qu'il faut savoir du nouveau système d'Apple

Pensé pour être agréable

Comme dans les versions précédentes d’iOS, la nouvelle mouture est l’occasion d’améliorer les applications intégrées. Messages, Calendrier ou encore l’Horloge passent toutes à la moulinette iOS 7 et y gagnent de nouvelles interfaces.

Quid des autres applications internes ?

Comme on peut le constater, les interfaces sont largement aplaties et l’ensemble se veut plus clair. C’est particulièrement vrai dans des applications telles que la calculatrice, qui permet ses reliefs et ses textures au profit d’un minimalisme prononcé. Mais dans certains cas, le coup de peinture n’est pas le seul élément nouveau.

 

ios7ios7ios7ios7

 

Par exemple, le calendrier gagne plusieurs fonctionnalités. L’utilisateur peut ainsi passer de la vue journée à la vue semaine, puis reculer sur les mois et les années, avec le bénéfice d’un défilement infini. Concrètement, on peut faire défiler les mois et les années comme si ces éléments étaient disposés sur une liste sans fin. Cela permet un déplacement bien plus rapide sur de grandes périodes de temps. Globalement, la navigation entre les jours et les évènements est facilitée.

 

ios7ios7ios7ios7

 

L’application Messages gagne elle aussi quelques apports. Dans une discussion quelconque, il n’est ainsi plus nécessaire de remonter tout en haut pour accéder à la fiche contact, notamment quand on souhaite appeler le contact. On clique sur « Contact » en haut à droite, ce qui fait apparaître plusieurs raccourcis, en particulier pour la fonction d’appel et la fiche. Deux nouveaux gestes font également leur apparition : un glissement depuis le bord gauche pour revenir à la liste globale des messages, et un glissement vers la gauche pour faire apparaître (enfin) les heures d’envoi et de réception.

 

ios7ios7ios7ios7

 

L’application Musique évolue plus en douceur, bien qu’elle permette de gérer plus efficacement la musique stockée dans le compte Match, s’il est actif. Elle sera également la porte d’accès à iTunes Radio, qui permet d’écouter gratuitement des radios thématiques. La musique est envoyée depuis les serveurs d’Apple, mais le service est financé par de la publicité, et l’utilisateur est limité par un quota journalier de permissions de passer un titre. Cependant, s’il est abonné à iTunes Match, la publicité disparaîtra et il pourra passer autant de titres qu’il le souhaite. Notez dans tous les cas qu’iTunes Radio n’est pour l’instant disponible que dans quelques pays anglo-saxons, les accords avec les maisons de disques se négociant au cas par cas.

 

Du côté de FaceTime, on reste dans la classique vidéoconférence entre possesseurs d’appareils iOS compatibles avec la fonctionnalité. Cependant, on note un ajout de taille : FaceTime Audio. Entre deux appareils iOS 7, une communication audio uniquement pourra ainsi prendre place, pratique quand on a accès au Wi-Fi par exemple mais que l’on capte mal ou que l’on est à l’étranger et que l’on souhaite éviter la lourde facturation du roaming

Siri essaie d'être plus convaincant

Le nouveau Siri est une version améliorée de l’ancien, notamment sur la partie voix. On retrouve donc la voix masculine par défaut, mais dont la diction est clairement plus naturelle et donc plus agréable. On trouve également une nouvelle voix féminine, bénéficiant elle aussi des améliorations de cette technologie.

 

ios7 siriios7 siriios7 siri

 

Côté possibilités, on note tout d’abord que les réponses formulées sont plus rapidement données, que ce soit en Wi-Fi ou en 3G/4G. Lesdites réponses sont également puisées dans un plus grand nombre de sources. Ainsi, Siri peut utiliser Bing pour obtenir des données complémentaires, tout comme il peut puiser dans Wikipédia. Des fonctions du téléphone, jusqu’à alors hors d’atteinte, sont maintenant possibles. Siri peut ainsi ouvrir les messages laissés sur le répondeur, régler la luminosité de l’écran ou encore rappeler un numéro à la suite d’un appel en absence.

 

Dommage cependant que certaines opérations simples, telles que l'affichage du programme télé du soir, ne soient toujours pas de la partie.

iCloud.com en pleine mutation 

Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’une nouveauté d’iOS 7, elle reste connexe : le site iCloud.com fait lui aussi peau neuve. Il ne présente pas de nouveautés particulières mais son interface a été modifiée pour répondre aux nouveaux canons des interfaces mobiles chez Apple.

 

icloud icloud

 

Pour rappel, iCloud.com permet d’accéder à certains services tels que les emails (ceux du compte iCloud justement), la gestion des contacts (très pratique quand on veut utiliser un vrai clavier pour remplir des fiches), le calendrier, les notes ou encore les rappels.

Localisation et blocage de l’iPhone

Il s’agit d’un groupe de fonctionnalités existant à la fois dans l’appareil iOS et sur le site iCloud.com. Dans le cas où l’utilisateur perd son appareil, il peut se rendre sur le site pour vérifier sa position géographique, ce qui ne pourra se faire qu’à condition d’être connecté à un réseau 3G ou Wi-Fi. Cependant, iOS 7 apporte quelques protections supplémentaires.

 

icloud

 

Ainsi, entrer dans la section « Localiser mon iPhone » sur le site iCloud.com réclame obligatoirement le mot de passe du compte une nouvelle fois. En outre, si l’on utilise la fonction de blocage de l’appareil, il ne sera plus possible de le déverrouiller avec un simple code à quatre chiffres : il faudra là encore utiliser son compte iCloud, ce qui nécessite de connaître à la fois l’identifiant et le mot de passe. Pour le reste, on garde la possibilité de provoquer un effacement à distance ou de faire apparaître un message avec une sonnerie.

Compatibilité en fonction des appareils

Selon que vous utilisez un appareil plus ou moins récent, vous n'aurez pas droit aux mêmes fonctionnalités. Tous les apports principaux et leur niveau de compatibilité sont résumés dans le tableau ci-dessous.

 

ios7

Conclusion

iOS 7 n’est pas une révolution, mais il demeure la mise à jour la plus ambitieuse du système mobile d’Apple à ce jour. Passé le choc graphique, qui ne plaira clairement pas à tout le monde, on remarque aisément la direction prise par la firme : un design léger, presque aérien, soutenu par des animations choisies et augmentant l’aspect « agréable » de l’ensemble.

 

iOS 7 apporte cependant de vraies améliorations, certaines provenant de la concurrence, voire de la scène du jailbreaking. Le centre de commande est particulièrement utile, notamment pour l’accès simplifié au Wi-Fi, au monde avion, pour le mode torche ou pour lancer rapidement un compte à rebours ou la calculatrice. Autre ajout sympathique, les contrôles de lecture plus complets sur l'écran verrouillé, sans même avoir besoin d'appuyer deux fois sur le bouton d'accueil comme c'était précédemment le cas.

 

FaceTime Audio est une vraie solution de secours quand le réseau 3G vient à manquer mais qu’une connexion Wi-Fi est accessible. On soulignera également tout un ensemble d’apports pratiques, tels que les mises à jour automatisées des applications tierces, la possibilité d’afficher l’heure des messages envoyés et reçus, le défilement infini dans le calendrier ou encore AirDrop, malgré l’obligation d’avoir au minimum un iPhone 5.

 

Il faut noter également que l’intérêt d’iOS 7 sera croissant. À partir d’aujourd’hui, les mises à jour pour les applications tierces vont arriver régulièrement, de nombreux éditeurs souhaitant se mettre au goût du jour pour accompagner l’évolution graphique du système. En outre, sur un iPhone 5s, le 64 bits apportera graduellement quelques avantages sur les performances, dès lors que les développeurs sauront en tirer parti (une simple compilation ne suffira pas).

Des apports plus ou moins importants

La manière de manipuler les applications ouvertes change avec iOS 7. Désormais, un double appui sur le bouton accueil affiche des miniatures des applications telles qu’elles étaient lors de dernière utilisation. Un affichage qui reprend trait pour trait celui de Windows Phone 7/8.

La nouvelle gestion du multitâche

On se sert alors du doigt pour naviguer dans les applications. Lorsque l’on appuie sur l’une de celles présentées, elle remplit à nouveau l’écran. Cependant, cela provoquera souvent un nouveau chargement de l’application pour rafraîchir le contenu qui ne sera peut-être plus à jour. Il y a en outre une différence notable avec Windows Phone : par un glissement vers le haut, on peut fermer une application.

 

ios7 multitache

 

Certains auraient sans doute souhaité, comme cela existe dans le monde du jailbreaking, qu’un bouton permette de fermer toutes les applications d’un coup. Mais ce type de gestion de la mémoire n’est pas proposé par Apple, et pour cause : elle donnerait l’impression que le système en a besoin.

 

La méthode se révèle assez efficace, d’autant que le défilement des applications peut être très rapide. L’utilisateur devra cependant s’habituer à une différence : précédemment, on faisait défiler les applications par groupes de quatre, tandis qu’elles sont maintenant situées sur une molette horizontale qui défile en fonction de la « force » du mouvement. Les premières utilisations seront de fait légèrement imprécises.

L'utilisation de l'appareil photo chamboulée

Dès que l’on touche aux photos dans iOS 7, on fait face à bon nombre de nouveautés. À commencer par l’appareil photo lui-même, dont l’interface a subi un lifting :

 

ios7 apnios7 apnios7 apnios7 apn

 

Comme on peut le voir, celle-ci a été modernisée, et on peut changer de mode via un réglage qu’on fait glisser vers la droite ou la gauche. Par défaut, c’est le mode photo qui est activé, mais on bascule en mode vidéo par un glissement vers la droite. De l’autre côté, on trouve un nouveau, baptisé carré, qui prend tout seulement des clichés de ce format. Enfin, le mode panoramique, accessible depuis un iPhone 4S ou plus récent.

 

En haut se trouvent d’autres réglages classiques : l’activation du flash, celle du mode HDR ainsi que le choix de l’objectif, avant ou arrière. Mais en bas à droite, on trouve un nouveau bouton qui permet d’afficher une grille de filtres de couleurs qui ne seront pas sans rappeler Instragram. On trouve trois modes de noir et blanc plus ou moins accentués ainsi que d’autres couleurs qui simuleront des clichés âgés et/ou dont les couleurs ont jauni.

De nombreuses améliorations pour la gestion des photos

La galerie de photos comporte plusieurs nouveautés intéressantes. Apple n’a pas changé le maniement de base de l’ensemble, mais des fonctionnalités ont été ajoutées. Comme dans iPhoto, iOS 7 tente ainsi de regrouper les clichés par évènements logiques, que ce soit par une date ou par un lieu.

 

Quand on consulte la pellicule notamment, il devient nettement simple de retrouver les photos liées à une ville visitée par exemple. Il également possible de revenir à des évènements plus globaux, jusqu’aux années qui permettent de se concentrer sur des périodes de temps plus larges.

 

ios7 photosios7 photosios7 photosios7 photos

 

Chaque évènement présent sur l’appareil peut en outre faire l’objet d’un partage spécifique. Cela signifie qu’au lieu de créer un album, de le remplir puis de la partager, on peut envoyer l’ensemble des clichés à une ou plusieurs personnes. Cela reste toutefois un partage façon iOS : il faut obligatoirement que les autres contacts disposent eux aussi d’un compte iCloud. Une fois acceptée l’invitation, les autres utilisateurs pourront consulter les clichés et laisser des commentaires.

Safari : le plein de nouveautés

Le navigateur Safari se dote dans iOS 7 de nombreuses nouveautés. L’interface évolue évidemment, mais on y trouve également de nouvelles fonctionnalités.

 

ios7 safariios7 safariios7 safariios7 safari

 

Comme on peut le voir sur les captures, l’interface de Safari suit les mêmes codes que dans le reste du système. Plus aucune texture ni aucun bouton, tout est plat. Ce qui n’est pas le cas en revanche des onglets, dont la liste est verticale et affiche les pages sous forme de tuiles orientées vers l’arrière.

 

Côté fonctionnalités, plusieurs nouveautés sont donc présentes. La barre d’adresse est unifiée avec le champ de recherche et affiche des propositions au fur et à mesure de la frappe, les résultats étant alimentés par Google. Plus important : la gestion des mots de passe a été clairement améliorée. Cela tient essentiellement à deux ajouts :

  • Le Trousseau, zone sécurisée contenant tous les mots de passe et synchronisée avec tous les appareils tous les appareils compatibles (sous iOS 7 ou Mavericks)
  • Un générateur de mots de passe forts qui seront automatiquement ajoutés dans le Trousseau

Si la gestion des mots de passe est simplifiée, elle restera limitée à tout ce qui est raccordé au compte iCloud. De fait, si vous souhaitez utiliser les mêmes sites sur un PC classique, il vaudra mieux en rester au choix du mot de passe par vous-même.

 

Enfin, on retrouve comme dans Safari pour OS X (depuis Mountain Lion) l’icône du livre ouvert permettant d’accéder à la liste de lecture ou encore aux liens partagés.

AirDrop fait son apparition dans iOS

Pour les utilisateurs d’OS X, AirDrop est un nom connu. Cette fonctionnalité permet aux Mac d’échanger rapidement des fichiers à partir du moment où les machines sont connectées au même réseau Wi-Fi. iOS 7 apporte cette même fonctionnalité, mais il faut apporter quelques précisions importantes.

 

ios7 airdrop ios7 airdrop ios7 airdrop

 

Dans la pratique, AirDrop est d’un usage simple puisque l’on peut sélectionner des éléments par exemple dans la galerie de photos puis les envoyer à un contact s’il est relié au même réseau Wi-Fi. Si la procédure est facilitée, elle est cependant soumise à deux restrictions importantes. Premièrement, il faut posséder un iPhone 5 pour l’utiliser, même si les iPad 2 à 4 et mini l’ont bien. Même le 4S, qui pourtant a droit à tout le reste dans iOS 7, n’en bénéficie pas.

 

En outre, et c’est particulièrement dommage, l’AirDrop d’iOS 7 n’est pas compatible avec celui d’OS X. Un Mac et un iPhone 5/5c/5s ne pourront donc pas s’échanger de données par ce biais. On peut imaginer cependant que cette amélioration est bien prévue dans une mise à jour ultérieure du système mobile.

L'App Store passe aux mises à jour automatiques

L’App Store, bien qu’il fasse lui aussi peau neuve, ne change pas de manière globale de fonctionner. On retrouve les mêmes rubriques que dans iOS 6, à l’exception de la section « À proximité », qui affiche les applications les plus utilisées autour de l’utilisateur. Bien qu’il doit être amusant, il n’est pas dit que cet ajout soit particulièrement utile.

 

ios7 app storeios7 app storeios7 app storeios7 app store

 

Cependant, l’App Store contient un apport plus important : la mise à jour automatisée des applications installées. Ces dernières seront donc toujours disponibles dans leur version la plus récente, à la condition que l’appareil dispose d’une connexion Wi-Fi : le téléchargement ne se fait pas sur les réseaux cellulaires. Notez que l’on pourra dans tous les cas désactiver cette fonctionnalité et que la liste des dernières mises à jour effectuées est disponible dans la section « Mises à jour » du Store. Une manière de garder un œil sur les améliorations spécifiques à chaque nouvelle version.

Premiers pas en couleurs

Comme prévu, iOS 7 a été diffusé par Apple pour l’ensemble des appareils compatibles. Le système mobile fait peau neuve et arbore une nouvelle interface qui ne plaira pas forcément à tout le monde, mais qui provoquera dans tous les cas de nombreuses réactions. Mais cette mouture est également l’occasion pour la firme d’ajouter de nombreuses nouveautés.

 

ios7

 

Ce dossier a pour but de dresser l’inventaire des apports d’iOS 7. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une révolution, mais les évolutions sont suffisamment importantes pour que cette version devienne de loin la plus ambitieuse lancée par la firme. Certaines nouveautés sont directement inspirées de la concurrence, mais on ne peut s’empêcher de remarquer que d’autres viennent tout droit de la planète jailbreak.

Premiers réglages : que faut-il faire ?

Lors de la première utilisation d’un appareil sous iOS 7, on passe comme précédemment par l’assistant de configuration. Si celui-ci ne présente pas vraiment de grandes différences avec celui de la version 6.1, l’utilisateur sera confronté pour la première fois aux nouvelles lignes très épurées de la nouvelle interface : choix de pays, de langue, Wi-Fi, localisation et ainsi de suite.

 

L’importance des comptes iCloud et de l’identifiant Apple est rappelée, et iOS 7 en profite pour recommander la création d’un code PIN pour protéger l’appareil. Une étape obligatoire pour une fonctionnalité sur laquelle nous reviendrons plus tard : Keychain.

 

ios7 initialisationios7 initialisationios7 initialisationios7 initialisationios7 initialisation

Vos premiers pas dans la nouvelle interface

Lorsque l’utilisateur arrive pour la première fois sur l’écran d’accueil, il va rapidement remarquer plusieurs éléments. Tout d’abord, les icônes des applications internes. Certaines arborent des couleurs particulièrement vives, d’autres sont monochromes, d’autres adoptent une palette chromatique plus terne. Difficile de ne pas remarquer ces nouvelles icônes, pas plus que leur forme, avec des coins plus arrondis. 

 

Globalement, elles sont réussies, mais l’ensemble n’est guère cohérent, certaines jouant la carte du minimalisme, d’autres étant au contraire très détaillées. Ainsi, l’écart existant entre Musique et Réglages en surprendra plus d’un.

 

ios7 accueilios7 accueilios7 accueilios7 accueil

Sur un iPad mini

 

Depuis l’écran d’accueil, on peut apercevoir d’autres nouveautés. Par exemple, il n’est plus besoin d’aller vers la gauche pour la recherche. Désormais, le champ se trouve caché en haut, et il faut « tirer » l’écran vers le bas pour le faire apparaître. La manipulation est différente de celle du centre de notifications, qui s’appelle toujours par le même geste, depuis le bord haut de l’écran.

 

Ceux qui ont des dossiers s’apercevront également que le fond est désormais transparent et reflète la couleur globale du fond d’écran. Ouvrir ou fermer un dossier provoquer une animation qui zoome ou dézoome selon le contexte.

 

ios7 iphoneios7 iphoneios7 iphoneios7 iphone 

Sur un iPhone 4S 

 

À propos de fond d’écran, on remarquera rapidement que celui de l’iPhone… bouge lorsqu’on remue l’appareil. Il s’agit de l’un des nouveaux effets ajoutés au système, valable aussi bien sur l’écran verrouillé que l’écran d’accueil. L’effet est encore plus visible si l’on choisit l’un des nouveaux fonds d’écran dynamiques livrés avec le système. Il y en a deux, très proches, avec une simple variation de couleur.

 

Dans les grandes lignes, ce qui a été appris jusqu’à présent reste valable, en dehors d’exceptions comme la fonction de recherche. Et si l’utilisateur se demande encore en quoi consiste le nouveau design d’iOS 7, il lui suffit d’ouvrir les Réglages du téléphone :

 

Un fond blanc, des lignes simples, la disparition des textures et des pointes de couleur réservées aux icônes de gauche ou aux petits « swtichs » : les lignes directrices sont posées. On retrouvera d’ailleurs très souvent ce fil conducteur à travers la plupart des applications intégrées, à quelques exceptions près. 

Un petit nouveau : le centre de contrôle

Il s’agit de l’un des apports majeurs d’iOS 7 et dont les utilisateurs devraient rapidement juger de la pertinence. Il s’agit d’un panneau que l’on appelle depuis le bas de l’écran, en manipulation inversée du centre de notifications.

 

ios7 centre commandeios7 centre commandeios7 centre commande

Le centre de commande sur un iPhone 4S et sur un iPad mini

 

Comme on peut le voir, l’objectif est simple : offrir à l’utilisateur un accès simplifié à tous les réglages de base. On retrouve donc le mode avion, le Wi-Fi, le Bluetooth, les contrôles de volume et de lecture, le menu AirPlay, AirDrop (sur lequel nous reviendrons plus tard) ainsi que quelques applications de base : lampe torche, qui active la LED de l’appareil, alarmes, calculatrice et appareil photo. Les applications disponibles dépendent en fait de l’appareil, et l’iPad n’aura ainsi ni la lampe torche, ni la calculatrice (difficile de comprendre pourquoi Apple n’a jamais inclus une application aussi simple dans sa tablette).

 

Le centre de contrôle peut être appelé de presque n’importe où, y compris depuis l’écran verrouillé. De fait, si l’on lance la cuisson d’un plat par exemple, on peut appeler le compte à rebours depuis l’écran verrouillé, faisant ainsi gagner du temps. Notez que depuis les Réglages de l’appareil, il est possible de désactiver le centre de contrôle depuis l’écran verrouillé, ainsi que depuis les applications pour éviter des fausses manipulations.

Un centre de notifications plus détaillé

En plus d’un changement de design, le centre de notification se veut plus complet et plus précis. Le panneau est maintenant séparé en trois parties : Aujourd’hui, Tout et Manqué. La vue principale est « Aujourd’hui », qui affiche par défaut la météo, une vue du calendrier ainsi qu’une synthèse des rendez-vous prévus dans la journée. « Tout » affiche simplement une vue complète des notifications lancées par applications. Enfin, « Manqués » n’affichera que les évènements ratés tels que les appels téléphoniques, les SMS et ainsi de suite.

 

ios7 notificationsios7 notificationsios7 notifications

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.