Législative : bilan au 1er tour des candidats impliqués dans le numérique

A voté ! Le premier tour passé, PC INpact vous propose un tour d’horizon électoral des circonscriptions dont les candidats ont œuvré de près ou de loin sur le numérique. La liste n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à partager d’autres résultats dans les commentaires !

assemblée nationale

Billard, Paul, Lancar...

Ceux qui ont suivi les débats DADVSI ou Hadopi connaissent l’implication de Martine Billard. L’élue, aujourd’hui sous les couleurs du Front de Gauche, n’a finalement pas passé le cap du premier tour dans la 5e circonscription. Ce n’est pas une surprise, celle-ci a été victime d’un redécoupage (voir notre interview en juin 2009) au terme duquel Paris a perdu trois députés (18 au lieu de 21).

Autre « mousquetaire » des batailles Hadopi et DADVSI, le député PS Christian Paul a obtenu 49,54% des voix. Il n’est pas élu directement mails il bénéficie d’un ballotage très avantageux pour le second tour. Même situation pour son collègue Patrick Bloche qui obtient 46,6% des voix dans sa circonscription parisienne.

Benjamin Lancar, concurrent sur la 5e circonscription de Paris et secrétaire national de l'UMP à la Nouvelle économie, s’est cependant attribué cette défaite via Twitter. « Pour mon premier combat électoral c'est une immense fierté de sortir la député sortante et co-pdte du Parti de Gauche M Billard #circo7505 ».

Benjamin lancar

Filippetti, Brard, Vanneste, Tardy, Myard...

La députée PS Aurélie Filippetti totalise un très confortable score : 43,5 % des suffrages exprimés. Elle devra se confronter à un second tour où la victoire semble aujourd’hui assurée. Bien entendu, celle qui est aujourd’hui ministre de la Culture va laisser sa place à son suppléant, mais elle pourra s’enorgueillir de ce résultat. Les ayants droit sont d'ores et déjà attentifs à ce score.

Plus à gauche, en Seine Saint-Denis, le député (PCF) Jean-Pierre Brard est quant à lui devancé par le PS Razzy Hammadi, à 32,75 % contre 36,71 %.

Par contre, le député Christian Vanneste (ex UMP) ne le sera plus. Celui qui fut rapporteur de la loi DADVSI, a été éliminé dès le premier tour avec 13,18 % des voix.

Vous souvenez vous de ce député qui voulait nationaliser l’internet « tout pourri » ? Jacques Myard, le député UMP en question, est en ballotage très favorable à 45,70% dans la cinquième circonscription des Yvelines.

Restons sur les bancs de l’UMP : le député Lionel Tardy dans la 2ème circonscription de la #HauteSavoie a été porté en tête du premier tour avec 41,72 % des voix. Là encore un ballotage très favorable pour ce député non-godillot.

pascal rogard

De la Raudière, Erhel, Riester, Morano, Martin Lalande

Laure de la Raudière (UMP) coauteure d’un rapport sur la neutralité du net, obtient 38,41% des voix dans sa circonscription d’Eure-et-Loire. L’autre coauteure du texte, Corinne Erhel (PS) dans la 5e circonscription des Cotes d’Armor, obtient 45,19 %. Dans le Lot et Garonne, Jean Dionis du Séjour, député du nouveau centre, enregistre 27,65 % des voix. Il est en ballotage favorable pour le second tour.

En Seine et Marne, le député Frank Riester obtient 37,20 % des voix. Le rapporteur de la loi Hadopi prend donc lui aussi un ticket pour le second tour.

Nadine Morano, celle pour qui l’anonymat est à Twitter ce que l’Huile de Ricin est aux petits enfants, est menacée dans sa circonscription de Toul en Meurthe-et-Moselle. Derrière le socialiste Dominique Potier, Morano n’est qu’en deuxième position à 34,33 %.

Le député UMP Patrice Martin Lalande est en tête dans sa circonscription à 36,84 %, il n’échappe cependant pas à un second tour.

Lefebvre et... MMM

Et Frédéric Lefebvre ? Le député s’est cette fois présenté dans la première circonscription des Français établis hors de France. Sur le bloc Etats-Unis - Canada, le député UMP n’a recueilli que 22,18 % des votes contre 39% pour la socialiste Corinne Narassiguin. Signalons au passage que Muriel Marland-Militello, députée de l'ancienne 2e circonscription de Nice ne s’est pas représentée, sa circonscription ayant été démantelée. 

Et le Parti Pirate ?

Quant au Parti Pirate Français, aucun des 101 candidats n’a réussi à percer pour ce premier tour. 24 ont dépassé le score de 1%, loin des 50 exigés par le code électoral pour pouvoir prétendre à un coup de pouce financier. Isabelle Robin, la prétendante de la 7e circonscription des Français de l'étranger, glane cependant 2,85 % des voix. Le meilleur score du tout jeune Parti Pirate. Signalons aussi les 2,41% obtenus dans une circonscription du Haut-Rhin par Antoine Walter, soit tout de même mieux que le Front de Gauche (1,61%), le Centre (1,27%) ou les écologistes d’EELV (0,87%). Dans la 15e circonscription de Paris Pierre Mounier a quant à lui obtenu 1,94 % des voix. Son collègue Maxime Rouquet totalise 1,82%, mieux que le candidat écologiste (1,23%).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !