L’INPI met ses brevets du 19e siècle à la disposition du public sur Internet

L’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI), qui délivre les brevets, marques et modèles aux inventeurs français, vient d’annoncer que plusieurs milliers de documents de ses archives étaient mis à la disposition du public sur Internet. Depuis le site base-brevets19e.inpi.fr, il est désormais possible de consulter librement et gratuitement de nombreux brevets d’invention déposés au cours du 19ème siècle. Une base de données qui est régulièrement enrichie, puisque d’ici 2015, ce sont 2,5 millions d'images qui seront disponibles. 

brevet INPI
Extrait d'un brevet déposé en 1818 par Larl-Friedrich Drais Von Sauerbronn.
 
Que ce soit pour des raisons professionnelles ou par simple curiosité, n’importe quel internaute peut parcourir depuis son ordinateur une partie de l’imposante collection d’archives de l’INPI. Grâce à une base de données en ligne, il est désormais possible d’accéder aux dossiers des brevets déposés entre 1791, date du premier brevet, à 1844. Des milliers de documents sont ainsi dévoilés, de la simple correspondance entre l’administration et l’inventeur aux dessins de l’invention, en passant par son mémoire descriptif.

Plus de 160 000 images se trouvent actuellement en ligne, dont il est possible de tirer pleinement profit grâce à leur haute qualité numérique. Engagé en 2010, ce processus de numérisation devrait conduire à la mise à disposition de plus de 2,5 millions d’images d’ici à 2015. L’intégralité du fonds de l’INPI sur les brevets déposés de 1791 à 1902 sera alors consultable gratuitement et librement sur Internet.

brevet INPI brevet INPI

La numérisation de plus de 5 500 bobines de microfilms

Comme nous l’a expliqué Steeve Gallizia, le responsable des archives physiques et des projets de numérisation de l’INPI, ce ne sont pas les dossiers originaux qui sont numérisés, mais des microfilms de ces documents. Au début des années 1980, Kodak avait en effet été chargé de sauvegarder ce fond d’archives de l’INPI. Après quatre années de travail, l’ensemble des dossiers de brevets était transféré sur des films format 35mm en noir et blanc, nécessitant pas moins de 5 500 bobines.

Depuis 2010, ce sont environ 1 500 de ces bobines qui sont numérisées chaque année par une société extérieure. Cette dernière fournit les images à l’INPI au format jpg, à raison de 2,5 Mo par fichier (en moyenne). Rapporté au nombre total d’éléments à numériser, cela représente tout de même plus de 13 Téraoctets de données, du fait du dédoublement des fichiers collectés. En effet, chaque image est sauvegardée deux fois : une fois en entier, plus une fois découpée en plusieurs milliers fragments. C’est grâce à ce découpage de l’image originale qu’il est possible d'obtenir un zoom aussi précis. 

Une fois ces images numérisées, il faut les indexer, puis les relier à leur notice de brevet originale. Un travail qui occupe un employé de l’INPI à temps complet, et qui a des allures de « travail artisanal » d’après Steeve Gallizia.

archive INPI (cc INPI) 
Archives de l'INPI - Crédits photos : INPI

La diffusion des informations au public comme mission de l’INPI

En lançant cette opération dont le coût avoisine les 200 000 € sur quatre ans, l’INPI s’inscrit dans une démarche d’ouverture de ses archives. Un « pôle archive » avait d’ailleurs été créé en 1997 afin de promouvoir ce patrimoine, notamment sur un plan numérique. Chargée de mettre en œuvre « des moyens importants pour faciliter l’accès du public » aux données concernant les titres de propriété intellectuelle, l'INPI veut remplir ainsi sa mission d'information du public avec ce nouveau dispositif.

 brevet INPI (cc INPI)
Crédits photos: INPI
 
Avant le lancement de cette plateforme en octobre 2011, il était possible de consulter ces dossiers de brevets à l’INPI, à Paris. Leur mise en ligne n’empêche toutefois en rien l’examen sur place de ces documents.

Avec plus de 70 000 pages vues depuis le lancement de la plateforme, Steeve Gallizia s’est dit « très content » de la fréquentation du site, qui compte désormais près de 70 visiteurs par jour.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !