Les enfants de moins de 13 ans bientôt autorisés sur Facebook ?

Officiellement interdit aux moins de 13 ans, Facebook pourrait bien s’ouvrir aux plus jeunes. Dévoilée par le Wall Street Journal, la nouvelle n’est pas officielle, sa crédibilité est toutefois élevée dès lors que le réseau social n°1 au monde cherche des leviers de croissance.

Facebook 31 mars 2012
Facebook cherche à tout prix à augmenter ses statistiques.

Un outil dédié aux parents

D’après le quotidien économique américain, Facebook ne laissera pas n’importe quel enfant déambuler sur son réseau comme bon lui semble. Un système est ainsi en développement afin de permettre aux plus petits de surfer sur Facebook sous la supervision de leurs parents ou tuteurs.

Ces derniers auront ainsi un accès direct aux comptes de leurs bambins et pourront décider qui peut ou ne pas être amis avec leurs progénitures. Les parents pourront de plus contrôler les applications et jeux qui pourront être utilisés. En somme, tout sera fait pour rassurer les adultes et les pousser à inscrire leurs enfants.

Les enfants sont déjà sur Facebook

Cette logique ne fonctionne cependant qu’en théorie. Dans la réalité, les enfants de moins de 13 ans sont depuis très longtemps sur Facebook. Alors qu’il est interdit d’avoir plusieurs comptes, d’user de pseudonyme ou encore d’inscrire son chien, de nombreux utilisateurs ne s’embarrassent pas de ce genre de règles.

Facebook enfants statistiques etudes

Les enfants de moins de 13 ans sont dans ce cas. Une étude publiée il y a déjà plus de deux ans dévoilait ainsi que 9,1 % des 8-10 ans ont avoué être sur Facebook. L’opération est en effet fort simple pour tromper Facebook, il suffit de mentir sur son âge. Plus récemment, une étude publiée en avril dernier affirmait que 38 % des mineurs inscrits sur Facebook ont moins de 13 ans, et 4 % ont même moins de 7 ans.

Rassurer les parents

Cette dernière étude prouve donc que de très nombreux enfants sont déjà inscrits sur Facebook. Ouvrir officiellement aux enfants de moins de 13 ans pourrait donc offrir une croissance assez limitée au réseau social. Toutefois, l’étude montre aussi l’importance que portent les parents pour leurs enfants quant à leur inscription sur le réseau social de Mark Zuckerberg. Plus de la moitié des parents se connectent ainsi sur le compte de leurs trésors, et 74 % des parents s’inquiètent des activités de leurs descendances.

L’outil développé par Facebook pourrait ainsi faciliter le travail des parents et rassurer ces derniers. Et pour Facebook, cela devrait attirer de nombreux annonceurs spécialisés dans la vente de produits pour enfants.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !