Vidéo à la demande (VoD) : Netflix surpasse Apple aux États-Unis

Longtemps spécialiste de la location de DVD, l’Américain Netflix est devenu ces dernières années le roi de la SVOD, ce système d’abonnement permettant de visionner en illimité du contenu vidéo. Grâce à cette mutation, Netflix est désormais le numéro un aux États-Unis dans le secteur de la vidéo en ligne, devant Apple.

VoD USA 2011 Netflix Apple iSuppli

Apple, leader historique

Disponibles dans toute l’Amérique ainsi qu’au Royaume-Uni et en Irlande, les services de SVOD de Netflix ne sont pas encore accessibles en France. La seule offre « comparable » dans nos contrées est celle de Canal+, Canalplay Infinity, qui a déjà attiré quelques dizaines de milliers d’abonnés.

Aux USA, Apple a historiquement dominé le marché de la vidéo en ligne. La Pomme loue et vend ainsi du contenu vidéo à l’unité depuis 2006, que ce soit des films ou des épisodes de séries. Netflix, lui, a misé sur l’abonnement. Mais le service a réellement pris de l’importance en 2010 et 2011 après avoir signé des accords avec les plus grandes majors afin de diffuser leurs contenus attractifs.

Le bond de Netflix

Résultat, de nain en 2009 et même en 2010 à en croire iSuppli, Netflix est devenu en 2011 le leader en Amérique du Nord avec 44 % du marché de la vidéo (en chiffre d’affaires), contre 32,3 % pour Apple, 7,6 % pour Microsoft (Xbox / Zune), 4,2 % pour Vudu (Walmart) et 2,4 % pour Sony (PS3).

On peut remarquer qu’en que les années précédentes, en 2009 et 2010, ces pourcentages étaient bien différents. Apple captait ainsi 71,5 et 60,8 % du marché respectivement, contre 11,2 et 16,7 % pour Microsoft. La montée en puissance de Netflix a donc directement touché la concurrence, mais cette dernière n’est pas en reste pour autant.

L'achat ne fait pas recette

Globalement, le marché de la vidéo par internet a fortement augmenté en 2011, cumulant 992 millions de $, soit plus du double de 2010. Le marché de la location vidéo à la demande unitaire a ainsi crû de 75 %, passant de 155 millions à 273 millions de dollars. Quant au marché du téléchargement définitif, principalement représenté par Apple aux USA, il n’a augmenté que de 2,4 %, passant à 236 millions de dollars.

La vidéo à la demande par abonnement (SVOD) est donc désormais incontournable pour le marché, dès lors que ce secteur est passé de 4,3 millions de $ en 2010 à 454 millions de $ en 2011, soit une progression de plus de 10 000 % d’après iSuppli. Nous pouvons néanmoins nous demander comment en 2010 le marché de la SVOD pouvait être si faible aux USA, alors que Netflix réalisait déjà plus de deux milliards de chiffre d’affaires en 2010. La part du streaming, non précisée par Netflix, avait beau être minoritaire par rapport à la location de DVD, voir Netflix capter uniquement 0,5 % du marché de la vidéo en ligne en 2010 a de quoi étonner.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !