Édito : Samsung, un éléphant sans pied d’argile

Qui domine le marché des téléphones et smartphones ? Qui écrase la concurrence dans le secteur de la mémoire ? Qui est l'un des plus gros producteurs d'écrans pour tablettes tactiles ? Qui est le n°2 des semiconducteurs ? Qui vend le plus de télévisions et de moniteurs de PC dans le monde ? Qui est un challenger important dans le marché des tablettes ? Qui est très bien implanté dans le secteur des imprimantes lasers ? Qui vend des appareils photo numériques par millions ? Et qui est un acteur majeur dans l'électroménager (micro-onde, réfrigérateur, aspirateurs, machines à laver, etc.) et en même temps présent dans les chantiers navals, l'éducation, etc. ? Son nom n'est pas bien compliqué à deviner. En une poignée d'années, le Sud-Coréen Samsung est devenu un géant de l'informatique et de l'électronique. Et ce n'est pas terminé.

Vidéo promotionnelle de 2009 faisant le parallèle assez juste entre l'explosion de la Corée et de Samsung.

Un géant au potentiel gigantesque

À l'instar de certaines sociétés japonaises, le Sud-Coréen Samsung est bien plus qu'il n'y parait. Toshiba est par exemple présent dans les transports, le nucléaire, les chemins de fer, l'éclairage, etc. Mais ce sont évidemment ses produits plus grand public (PC, etc.) qui font sa renommée. La logique est similaire pour Samsung. Sa filiale Samsung Electronics phagocyte l'attention.

Toutefois, la société a vu son statut évoluer ces dernières années. La société asiatique a ainsi doublé Nokia dans le secteur de la téléphonie, elle a surpassé Sony dans celui des télévisions, elle propose des baladeurs numériques (sans grand succès), des appareils photo bon marché, des écrans, de la mémoire, etc. Samsung a ainsi dépassé le cadre de l'électroménager pour devenir un géant de l'électronique et de l'informatique. Incontournable dans de nombreux secteurs, la société est déjà gigantesque. Rien que sa filiale Electronics génère plus de 130 milliards de $ de chiffre d'affaires par an. C'est plus qu'IBM et Hewlett-Packard.

De nouveaux marchés à conquérir

Dans son gigantisme, Samsung n'a pas de raison de s'arrêter en si bon chemin. La société va logiquement tout faire pour déloger Apple de sa position de n°1 des tablettes, comme elle l'a fait dans les smartphones. Mais ce n'est pas tout. Cette semaine, Samsung a annoncé le lancement de ses premières imprimantes jet d'encre. Quand on connait son succès dans le secteur des imprimantes laser, on se dit que HP, Canon et Epson peuvent commencer à trembler.

Mais bien d'autres marchés lui sont ouverts. Il y a d'abord ceux où il est présent, mais uniquement dans un segment particulier. Samsung pourrait ainsi s'attaquer sérieusement aux appareils photo numériques haut de gamme, à savoir les bridges et bien sûr les réflex. Ce dernier secteur est ultra dominé par les sociétés japonaises, notamment Nikon, Canon et Pentax (entre autres). Or Samsung est un véritable gêneur d'entreprises japonaises. Il a ainsi délogé Sony du marché de la TV ou encore NEC des semiconducteurs.

Pourquoi pas devenir un géant des PC ?

L'autre marché majeur où se trouve Samsung et qui pourrait avoir des conséquences importantes sur la concurrence est sans conteste celui des PC. Pour le moment, le Sud-Coréen se contente de vendre des ordinateurs portables et des netbooks, sans pour autant être agressif comme il l'est dans d'autres marchés. Son abandon du marché des disques durs prouve que Samsung, quand il le souhaite, n'hésite pas à mettre de côté les secteurs qui ne l'intéressent plus (ou aux marges trop réduites).

Or la société garde toujours une certaine présence dans un marché ultra dominé par HP, Lenovo, Dell, Acer et ASUS, que ce soit pour le grand public, les professionnels ou les administrations. Pour le moment, Samsung n'a montré aucun signe d'ambition dans ce marché, au contraire de Lenovo et Acer qui ont réalisé ces dernières années des acquisitions importantes. Mais au regard de sa puissance financière et commerciale, faire une percée et se mettre au moins au niveau des Chinois et Taiwanais est tout à fait probable.

Nous pourrions bien sûr aller plus loin et imaginer des marchés que Samsung pourrait viser dans un futur plus ou moins proche. Celui des consoles de jeux vidéo par exemple.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !