[Insolite] MaKey MaKey transforme des bananes en touches de clavier

Geo Trouvetou 29
Vincent Hermann

Si vous vous sentez l’âme d’un créateur un peu loufoque, alors le MaKey MaKey est peut-être fait pour vous. De quoi s’agit-il ? Tout simplement d’un kit à invention.


C’est un produit un peu fou, qui permet de réaliser des projets eux aussi un peu. Ses concepteurs ont publié sur KickStater (une plateforme de présentation de projets permettant de lever des fonds) toute une série de photos pour expliquer quelques concepts délirants. Le MaKey MaKey est avant tout une interface que l’on branche sur un ordinateur via une interface USB. Pour envoyer des signaux, on connecte des câbles et on définit soi-même comment l’appareil va fonctionner.

Exemple : un piano fonctionnant avec des bananes.

makey


Le principe est simple : quand vous posez le doigt ou la main sur une banane, une connexion d’établi. Le signal remonte le câble jusqu’au MaKey MaKey qui le traduit en touche en fonction du branchement du câble. L’exemple se base sur une application de piano utilisant le clavier classique. Dans ce cas, le MaKey MaKey peut remplacer un maximum de six touches.

makey


Le kit gère par défaut les flèches du clavier, la barre d’espace ou encore le clic gauche de la souris. Conséquence ? On peut très bien se créer une manette maison pour les jeux vidéo :

makey


Le MaKey MaKey ne réclame pas de logiciel particulier pour fonctionner. N’importe quel ordinateur doté d’un système récent doit normalement suffire.

Les concepteurs visualisent leur kit comme un produit d’éveil parfaitement utilisable par les enfants, pour leur apprendre notamment à créer par eux-mêmes. Ils cherchent actuellement à rassembler 25 000 dollars pour faire une première grosse commande de matériel et ainsi réduire les coûts. Le MaKey MaKey reste pour l’instant un projet et d’autres informations viendront par la suite.

Nous avons contacté l’un des auteurs, Jay Silver, afin d’en savoir davantage sur une éventuelle date de commercialisation ainsi qu’un tarif.