Phil Schiller, VP d'Apple, ferme son compte Instagram par nostalgie

C'était mieux avant 49
Vincent Hermann
Instagram est une application de photographie et partage qui a rencontré un immense succès sur l’iPhone. Récemment, son incursion sur Android a généré un million de téléchargement en seulement 24 heures. Rachat de Facebook pour un milliard de dollars, correction rapide des bugs rencontrés, extension aux tablettes Android : rien ne semble entraver la marche d’Instagram. Mais il existe au moins un déçu : Phil Schiller, Vice-Président Marketing d’Apple.

instagram tablette 1.0.3instagram tablette 1.0.3

L’histoire commence avec un utilisateur d’Instagram ayant remarqué que Phil Schiller avait supprimé son compte. On peut d’ailleurs le vérifier en cliquant sur le lien donné dans ce tweet :


Entrant en contact avec Phil Schiller, l’utilisateur reçoit une confirmation sous la forme d’une phrase existant depuis un épisode particulier des « Jours heureux » : « it jumped the shark ».

instagram 

Cette phrase, qui signifie littéralement « Il a sauté par-dessus le requin », fait référence à l’instant où l’on se rend compte que ce que l’on regarde a baissé en qualité, ou que l’on n’y trouve plus d’intérêt particulier. Globalement, il marque le point d’essoufflement d’un phénomène.

Pourtant, difficile de parler d’essoufflement avec l’accueil réservé à la version Android d’Instagram. Mais c’est justement de l’application Android dont il s’agit, comme l’a découvert un lecteur du site 9to5mac, baptisé Clayton. Il a envoyé directement un email à Phil Schiller pour lui poser la question, 9to5mac ayant vérifié les en-têtes pour contrôler l’authenticité de l’échange.

instagram

Voici la réponse du vice-président d’Apple : « L’application et la communauté Instagram sont toutes les deux très bonnes. Cela n’a pas changé. Mais l’une des choses que j’aimais vraiment sur Instagram était qu’il s’agissait d’une petite communauté d’utilisateurs de la première heure, partageant leurs photographies. Maintenant que la communauté est devenue beaucoup plus importante, le ratio signal/bruit est différent ». Il indique clairement qu’il ne s’agit pas d’un changement « bon ou mauvais » mais simplement que « ce n’est pas ce avec quoi je me suis amusé à l’origine ».

Comme le rappelle 9to5mac, Instagram a pendant longtemps été une application réservée à iOS. Elle était régulièrement présentée dans l’App Store comme l’une des créations à posséder absolument, d’autant qu’elle a toujours été gratuite. Il est probable que l’exclusivité brisée ait joué un rôle dans le désintérêt de Phil Schiller. La raison donnée évitera cependant une trop mauvaise publicité à l'application.

Toujours est-il qu’Instagram a le champ encore large pour son développement. Avec iOS et Android, l’application touche les deux plus grandes plateformes. Maintenant que la société a été dévorée par Facebook pour un milliard de dollars, on peut se demander toutefois si l’étape suivante n’est pas Windows Phone, Microsoft étant l’un des actionnaires du réseau social.