Arrestation en Grèce des responsables d’un site de liens en DDL

La crise de la Grèce en TIC 31
TorrentFreak nous apprend que la police grecque a arrêté plusieurs responsables d’un site mettant à disposition des liens de téléchargement direct, GreekDDL. Trois mois après la fermeture de MegaUpload, cette arrestation vise non pas un hébergeur de fichiers, mais des personnes ayant utilisé ce site à des fins lucratives.

greekddl  

Selon notre confrère, une femme d’une quarantaine d’années a été arrêtée à Athènes, ainsi qu’une autre personne à Thessalonique. Deux autres administrateurs sont également recherchés en Suède, avec l’aide d’Interpol et des autorités locales. Ces personnes étaient responsables de GreekDDL, un site hébergé aux États-Unis qui mettait à la disposition de ses utilisateurs différents liens de téléchargement direct. Contrairement à MegaUpload, le site en question n’a - pour l'instant - pas été fermé.

Visiblement très populaire en Grèce, GreekDDL comptait plus de 500 000 utilisateurs. Ces derniers peuvent accéder à différents liens permettant de télécharger des contenus protégés (films, musique, logiciels,...) stockés chez des hébergeurs de fichiers. Les administrateurs du site monnayaient certains services, tels que des comptes VIP, et ont engrangé des revenus publicitaires liés à son audience. Selon la police, les administrateurs auraient perçu 220 000 euros rien que pour le mois de janvier 2012.

La police a également ajouté que le préjudice pour les ayants droit s’élevait à 65 millions d’euros. Même si certains médias grecs parlent d’une fermeture prochaine du site, rien n’indique pour l’instant quelles sont les charges qui seront retenues contre les responsables de GreekDDL, de même que les mesures qui pourraient être prises par la justice. Il s’avère effectivement que cette affaire est relativement différente de celle de MegaUpload, puisque ce dernier mettait les fichiers directement à disposition des internautes, tandis qu’il semble que GreekDDL se contentait de rediriger ses utilisateurs vers des hébergeurs comme MegaUpload.