USA : un tiers des ados ont un iPhone, et 40 % prévoient d'en acheter

Dans les six mois... 67
Nil Sanyas
Les études sur le succès d’Apple aux États-Unis se suivent et se ressemblent. Après celle estimant que plus de la moitié des foyers US dispose d’au moins un produit de la Pomme, voilà qu’un sondage sur 5600 adolescents dévoile toute l’importance de l’iPhone (et de l’iPad) pour les jeunes d’outre-Atlantique.

Apple USA ados 2012

Les iPhone 4 et 3GS pour les "petites" bourses

Au printemps 2010, ils étaient déjà 14 % à détenir un iPhone, et 31 % comptaient en acheter un dans les six mois. Un an plus tard, ces deux pourcentages ont grimpé à 17 et 37 % respectivement. Et en 2012, la progression est fulgurante avec 34 % des ados sondés affirmant être propriétaires d’un iPhone. Et les intentions d’achat atteignent des sommets avec 40 % des jeunes américains souhaitant se procurer un iPhone.

Comment expliquer une telle progression et un tel succès ? La disponibilité d’iPhone moins onéreux, à savoir l’iPhone 4 et l’iPhone 3GS, permet ainsi aux Américains les moins riches d’obtenir leur précieux plus aisément.

L'incontournable iPad

Mais le succès de la Pomme ne s’arrête pas à l’iPhone. En effet, 34 % des adolescents interrogés ont affirmé détenir une tablette tactile. Or 7 tablettes sur 10, soit 23,8 % des sondés, sont en fait des iPad. Le reste est représenté par des produits sous Android, dont 3,74 % de Kindle Fire d’Amazon.

Et cette domination d’Apple ne semble pas prête de prendre fin dans le secteur des tablettes, quand on sait que 19 % des ados sondés ont annoncé vouloir se procurer une tablette dans les six mois, sachant que 80 % comptent opter pour un iPad.

L’immense popularité d’Apple aux États-Unis n’est ainsi plus à démontrer. Le challenge pour la concurrence n’en est que plus élevé.