Dossier PCi : des États-Unis à Sarkozy, la préhistoire de l'Hadopi

L'oeuvre de collaboration (suite) 40
Par
le samedi 31 mars 2012 à 10:00
Marc Rees
Voilà quelques jours, nous rapportions avec Pascal Rogard un petit bout des origines de la loi Hadopi en France. Le directeur général de la SACD nous expliquait que « C’est faux de dire que c’est Sarkozy qui a inventé la réponse graduée, c’est faux ! » Hadopi serait au contraire « une œuvre de collaboration » selon sa fine expression : une idée qui aurait même été proposée par Rogard et concertée avec les FAI, insistait le personnage.

hadopi ministere culture installation
Installation de la HADOPI (photo MR)

Problème : « les bonnes idées ont souvent plusieurs pères… quand elles sont bonnes » nous glisse l’un des autres acteurs. Nous avons du coup souhaité poursuivre nos investigations dans l’histoire de la riposte graduée pour remonter à ses prémices. Et qu’on le veuille ou non, dans cette recherche de paternité, c’est bien des États-Unis que ce système de l’exception culturelle française a été inspirée, avant d'être injecté en France.