4G (LTE) : SFR proposera lui aussi ses premières offres début 2013

Survivez en 2012, car 2013 sera une année sympa 37
Nil Sanyas
Après Orange et Bouygues Télécom, SFR communique enfin précisément sur ses plans portant sur la 4G (LTE). La société au carré rouge proposera elle aussi ses offres 4G « début 2013 ». Quant HSPA+ à 42 Mbps, il est, toujours à l’instar de ses deux concurrents, déployé dans un nombre de villes toujours plus important. SFR a aussi communiqué rapidement au sujet de la fibre optique.

3GPP LTE Advanced 4G

Lyon, super star de la 4G

Les communiqués des opérateurs mobiles historiques se suivent et se ressemblent. SFR vient ainsi d’annoncer officiellement son programme pour la 4G, sans compter les différents débits offerts en 3G.

Les premières villes où sont actuellement déployées les antennes 4G de l’opérateur sont Lyon et Montpellier. « D’autres villes vont suivre » précise sans surprise SFR. Rappelons que Lyon sera aussi concernée par le déploiement 4G de Bouygues Télécom, tandis que Marseille sera la première ville 4G d’Orange.

Deux fois plus de fair use

SFR n’a malheureusement donné aucun détail supplémentaire sur ses plans au sujet de la 4G. Une source interne nous a cependant précisé qu’à l’image des États-Unis, les forfaits 4G de SFR proposeront un « fair use » deux fois supérieurs aux forfaits 3G.

« La 4G servira uniquement à la data dans un premier temps » nous informe notre source, la voix passant aujourd’hui sans problème via la 2G et la 3G. Du côté des tarifs, il faut par contre s’attendre à ouvrir son portefeuille nous dit-on.

Se différencier de Free Mobile

« J'espère que les clients seront prêts à payer pour cette technologie car Free a vraiment cassé la valeur du réseau mobile avec leurs offres très agressives. (…) C'est clairement LE différenciant des opérateurs en place pour contrer Free Mobile » nous confirme notre contact.

Pour SFR, tout comme pour Orange et Bouygues, la 4G est donc l’arme absolue pour sortir du lot vis-à-vis de Free, quand bien même ce dernier offrira aussi des services 4G l'an prochain. Et financièrement, l’avantage sera considérable. En effet, pour profiter de la 4G, l’abonné devra nécessairement s'équiper d’un onéreux smartphone haut de gamme, et les offres mobiles seront en corrélation avec ce budget. Les opérateurs historiques comptent donc capter les plus gros consommateurs, au budget souvent conséquent.

3G+ : 62 % de la population à 42 Mbps d'ici fin 2012

Concernant la 3G+, SFR assure couvrir en mars 2012 plus de 98,5 % de la population française. Aujourd’hui, 50 agglomérations et grandes zones balnéaires disposent du 42 Mbps, et 88 % de la population française disposera au moins du 21 Mbps fin 2012, contre 63 % pour le 42 Mbps.

Toujours plus de Femto Cell

Initiateur des Femto Cell en France il y a déjà trois ans, SFR continue de surfer sur ce service permettant d’utiliser la 3G dans son foyer en exploitant sa ligne fixe. SFR vient de fêter sa 100 000ème Femto Cell installée il y a quelques jours et cet été, courant juillet, l’opérateur annonce déployer la 3ème génération de Femto Cell.

« Cette dernière correspond à une évolution dans le cœur de réseau et sera donc progressivement disponible sur les boitiers de deuxième génération déjà installés. Elle va permettre des débits deux fois supérieurs jusqu’à 14,4 Mbit/s (contre 7,2) et deux fois plus de communications en simultané, soit 8 contre 4 actuellement. »

Passer de la 3G+ au Wi-Fi

Enfin, pour clôturer le volet mobile, SFR annonce le lancement national de « SFR Auto Connect WiFi », système qui permet à l’abonné de passer du réseau 3G+ au Wi-Fi automatiquement. Ce système sera activé mi-juin. Seuls les détenteurs d’un iPhone ou d’un iPad pourront dans un premier temps profiter de cette technique.

« Ce service sera progressivement lancé sur les autres modèles de terminaux dès que ceux-ci répondront aux critères d’expérience client requis par SFR » précise l’opérateur. Certains auront noté que ce système est en fait l’EAP-SIM, dont nous avions déjà parlé en début d’année, puisque Free Mobile compte lui aussi l’adopter.

FTTH : les zones moins denses bientôt concernées 

Enfin, SFR annonce poursuivre ses investissements dans la fibre optique, ceci malgré son très faible nombre d’abonnés. Le FAI explique ainsi vouloir rajouter dès cette année 24 nouvelles villes à la commercialisation de ses offres FTTH, en sus des 45 déjà disponibles depuis 2011. À cela se rajouteront 23 autres villes en zone moins dense où SFR se déploiera en 2012.