(MàJ) iPad 4G : Apple remboursera les clients australiens mécontents

Faut pas faire passer une Gala pour une Golden 55
Par
le mercredi 28 mars 2012 à 16:21
Nil Sanyas
Mise à jour : la réaction d'Apple n'a pas tardé suite aux pressions des autorités de régulation australiennes. Un avocat de la Pomme a ainsi affirmé à la Cour fédérale de Melbourne qu'un email serait envoyé aux détenteurs du dernier iPad. Il leur sera bien précisé que la 4G ne peut être utilisée sur leur sol, et qu'un remboursement sera possible pour les personnes estimant avoir été trompées.

Cette rapide et bonne réaction suffira-t-elle à résoudre définitivement le problème ? Apple passera en effet une audition le 16 avril prochain, en vue d'un procès fixé au 2 mai.



Article du 27 mars 2012.

Le nouvel iPad (ou iPad 3 officieusement), outre une puissance plus importante et un écran d’une définition multipliée, a comme principale nouveauté d’intégrer une puce 4G dans certains modèles plus onéreux. Cette puce 4G LTE n’est cependant pas fonctionnelle dans la plupart des pays du monde, notamment en Europe ainsi qu’en Australie. Les autorités de régulation de l’île-continent estiment ainsi qu’Apple risque de tromper les Australiens avec son dernier produit.

Apple New iPad 3
Seule une petite note en bas indique que la 4G LTE concerne l’Amérique du Nord. Ici, une capture sur le site d’Apple Australie. La version française est similaire.

Une promotion trompeuse

Disponible depuis le 16 mars dernier, à l’instar de la France, l’iPad 3 est vendue sous deux déclinaisons sans fil : en Wi-Fi uniquement, ou en Wi-Fi + 4G. Cette dernière version, plus dispendieuse, est particulièrement dédiée à l’Amérique du Nord. Néanmoins, les Européens ou Australiens peuvent malgré tout utiliser l’iPad 4G afin de surfer en 3G ou en 3G+.

Le problème pour l’Australian Competition & Consumer Commission (ACCC) est le suivant : Apple ne précise pas suffisamment que sa 4G n’est pas fonctionnelle dans ses publicités. Pour l’ACCC, « la récente promotion d'Apple sur le nouvel "iPad avec WiFi + 4G" est trompeuse car elle montre pour les consommateurs australiens que le produit "iPad avec WiFi + 4G" peut, avec une carte SIM, se connecter à un réseau mobile 4G en Australie, alors que ce n'est pas le cas. »

Face à cette situation, la Commission australienne estime qu’Apple contrevient à plusieurs articles de loi (Australian Consumer Law) et demande urgemment une ordonnance interlocutoire afin que les Australiens soient conscients des possibilités techniques réelles de l’iPad 3.

Apple n’aurait notamment pas appliqué correctement l’article 18 de l’ACL qui précise : « Il est interdit à une personne ou un commerce de tenir une conduite trompeuse ou d’induire en erreur. Cette interdiction n’est pas limitée à la fourniture de biens ou de services et est une norme de conduite pour toute l’économie. »

Des sanctions et un dédommagement ?

L’ACCC ne compte cependant pas se contenter d’une simple information plus précise de la part d’Apple. La Commission précise ainsi dans son communiqué qu’elle compte infliger des sanctions pécuniaires et un remboursement aux consommateurs trompés par la Pomme.

Une demande auprès de la Cour fédérale de Melbourne sera déposée en ce sens demain matin à 9h30.


Notez que les publicités TV ne mentionnent pas (encore ?) la présence de la 4G. Sur son site internet, que ce soit en France ou en Australie, la 4G est bien mise en avant malgré son « inutilité ».