Bouygues chiffre lui aussi l'impact de Free Mobile : -134 000 abonnés

Et -10 % de chiffre d'affaires en 2012... 138
Nil Sanyas
Bouygues Télécom a dévoilé hier ses résultats pour son dernier trimestre 2011. Des informations sur l’impact de Free Mobile début 2012 ont de plus été révélées. Nous apprenons ainsi que Bouygues Télécom s’attend à un recul de 10 % de son chiffre d’affaires en 2012, et qu’il devra l’impacter via un plan d’économies de coûts. Il n’a pas été précisé s’il s’agit de licenciement ou non.

Olivier Roussat Bouygues Telecom commission AN
Olivier Roussat, le DG de Bouygues Télécom lors de son audition à l'AN hier.

Une très belle année 2011

Pour 2011, Bouygues Télécom signe une année particulièrement positive, avec un chiffre d’affaires de 5,741 milliards d’euros (+2 %), 369 000 nouveaux abonnés mobiles en forfait et 433 000 nouveaux abonnés Internet.

Au total, Bouygues compte 11,3 millions de clients mobiles, dont 80,6 % ont des forfaits, et 1,241 million de clients haut débit au 31 décembre 2011. Ce dernier nombre signifie donc que Bouygues a attiré 122 000 abonnés haut et très haut débit au dernier trimestre.

Recrutement Internet : Bouygues et Orange ont écrasé la concurrence

Rappelons qu’Orange a récemment annoncé compter 9,598 millions d’abonnés internet, dont 391 000 nouveaux abonnés en 2011, et 120 000 abonnés supplémentaires au dernier trimestre de l’année. Or Orange a aussi précisé avoir capté 38,4 % des nouveaux abonnés fin 2011.

Cela signifie donc qu’Orange et Bouygues ont réalisé à eux deux plus de 77 % des recrutements au dernier trimestre 2011. SFR et Free se sont ainsi contentés du reste, à savoir moins de 23 % de parts de marché. SFR présentera ses résultats demain, nous en saurons alors plus sur les différents niveaux de recrutements des FAI.

Un plan d'économies de coûts en 2012...

Concernant 2012, le groupe Bouygues prévoit donc une baisse de 10 % du chiffre d’affaires de sa division Télécom. Sa sous-division mobile est bien entendu en cause, que ce soit du fait des baisses de terminaison d’appel ou de la concurrence de Free Mobile. « Dans ce contexte, un plan d’économies de coûts devra être mis en œuvre en 2012 » note le Groupe. Sans plus de précision…

Concrètement, quel a été l’impact de Free Mobile, lancé le 10 janvier dernier ? Bouygues avance les chiffres de 159 000 départs de clients nets, dont 134 000 chez Free Mobile, entre le 1er janvier et le 15 février. Ces 159 000 départs nets sont calculés sur le différentiel suivant : 525 000 résiliations et 366 000 recrutements.

Notez que le nombre de 134 000 abonnés partis chez Free Mobile est certainement basé sur les demandes de portabilité. Or rien n’empêche un abonné Bouygues de prendre un nouveau numéro chez Free (ou ailleurs) sans passer par la portabilité, d’autant plus avec les délais d’attente parfois très importants depuis le début de l’année. Ces 134 000 abonnés sont donc un minimum, d’autant plus qu’il ne s’agit que de 25 % de son nombre total de résiliations.

Départs chez Free : 134 000 pour Bouygues, et combien pour Orange ?

Rappelons à nouveau qu’Orange a annoncé la semaine dernière avoir enregistré plus d’un million de résiliations, pour un peu plus de 800 000 nouveaux clients, toujours entre le 1er janvier et le 15 février 2012. Au total, le différentiel était précisément de 201 000 clients. Cela représente 0,7 % de son nombre d’abonnés. Nous ne savons cependant pas quel est précisément le nombre des clients Orange partis chez Free Mobile, même si une part de 40 % a été mentionnée.

Outre les résultats de SFR disponibles demain, ceux d’Iliad seront eux aussi dévoilés d’ici peu. Il est quasi certain que le nombre d’abonnés de Free Mobile sera alors annoncé.